Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alon Gilad le 6 juillet 2016

&NCS_modified=20140721101514&MaxW=640&imageVersion=default&AR-140729864

Ce matin une rumeur renaissait et reprenait sa course ; c’est une rumeur qu’aurait lancée ces derniers jours un illustre anonyme anglo-saxon : l’état islamique ne serait plus islamique, il aurait enfin reconnu son imposture, en déclarant qu’il agissait désormais…au nom du judaïsme.

Comme aimait à le répéter Goebbels : plus le mensonge est gros, plus il a de chance d’être cru

Cette révélation-aveu fait, comme prévu, gronder les « réseaux sociaux ».

Les appels à la destruction d’Israël s’y multiplient. Dans cette conversion –aveu, ils trouvent une nouvelle légitimité à BDS et à l’accusation déjà classique depuis le 11 septembre 2001 : (que) ce sont les « sionistes » qui manipulent les djihadistes.

Avec cette « information », d’une prétendue conversion de l’équipe de djihadistes de Raqâ, on nous apprenait, par la même occasion, ce qui avait déjà été « révélé » il y a quelques temps, à savoir que le calife à la Rolex n’était en réalité qu’un Juif recruté par le Mossad et par les services anglais et US, pour monter une opération destinée à attirer dans un même endroit tous les aspirants totalitaires sanguinaires rêvant de couper la tête à qui ne se soumettrait pas à la dictature absolue de la charia.

Cette nouvelle calomnie fait, du Juif, un personnage hors-pair, sortant du commun, un individu doué de tous les talents.

On devine l’envie, derrière la diffamation :

  • ainsi un p’tit Juif d’une famille obscure peut posséder la maîtrise de l’arabe irakien sans être né en Irak ;
  • il peut connaître tout le coran et les hadiths, sans avoir été à l’école coranique ou à la madrassa ;
  • il peut être au fait de toutes les contradictions internes de l’ancienne équipe de Saddam pour entraîner dans son imposture, avec un équipement efficace, une partie des officiers supérieurs du Raïs irakien ;
  • il peut rouler dans la farine le fils de l’autre aspirant au califat mondial (je veux parler d’Erdogan père et fils) ;
  • il peut hypnotiser toutes sortes d’aventuriers et de prédicateurs musulmans venus d’un peu partout qui sont avec lui comme était, avec Hitler, le noyau central nazi.

Bref, celui qui serait un p’tit Juif serait par la même occasion un superman démoniaque

Derrière la révélation de la dite imposture, -une imposture, nous dit-on, destinée à rassembler tous les plus sanguinaires et hyperactifs aspirants au djihad armé, afin de les anéantir plus facilement – se trouve l’occasion de déconsidérer et discréditer la belle doctrine de Mahomet qui, à l’inverse, ne serait que tolérance, toute douceur et amitié pour tous. On se retrouve, une nouvelle fois, devant un typique amalgame stalinien : Le Juif, grimé en un musulman irakien ; Al Baghdadi aurait été recruté par le Mossad et il l’aurait été aussi par les services britanniques et US.

En relisant cette « nouvelle révélation », que j’avais lue il y a déjà quelques mois, je me suis crû revenu aux temps des procès de Moscou (1936-38), de Prague et de Budapest (1952-53) ; c’était quand les accusés étaient, pour beaucoup, des Juifs, -bolcheviks depuis l’origine du bolchevisme-, tous recrutés par la Gestapo, l’Intelligence service et les services américains et… par ceux du Mikado (l’empereur du Japon).

Et si c’était vrai ?

Si c’était vrai, que les Juifs sionistes sont derrière ce « Juif » génial et audacieux, -un Juif sans peur, un Juif capable d’entraîner dans les crimes les plus épouvantables de braves jeunes banlieusards énergiques haïssant les kouffars et étouffant dans la routine de leur cité HLM, un Juif capable de duper les prédicateurs les plus expérimentés- cela signifierait :

  • que les Juifs sont capables de tout, avec un brio inégalé.

Mais surtout, cela signifierait :

  • que l’islam, -déconsidéré par le djihad des hommes en noir de Raqâ et par ses alliés et feudataires de Boko Haram et des Shébabs somaliens-est innocent, tout en pouvant être le drapeau des pires crimes.

Bref, ouf ! L’islam est innocent : le judaïsme s’était déguisé pour le déconsidérer.

On l’a échappé belle. Sans cette révélation, dont les sources sont « anglo-saxonnes » et iraniennes,- nous révèle-t-on-, la pure doctrine de la religion de Mahomet serait salie. Des millions de futurs adeptes pourraient en être détournés…

Question : cette «révélation » iranienne et anglo-saxonne innocente qui, en vérité ?

  • Rend-elle blanc comme neige, le GIA ?
  • Innocente-t-elle Boko Haram, qui s’est rallié à Daesh ; le « wahhabisme » haoussa qui en est la matrice est-il innocent des dizaines de milliers de victimes chrétiennes du djihad nigérien ?
  • Le fanatisme religieux haoussa, enlevant 240 fillettes chrétiennes nigérianes, pour les vendre comme esclaves sexuelles, n’a pas existé ? Il n’a rien fait ? On a retrouvé les fillettes, elles s’étaient perdues en se promenant, et l’on avait méchamment accusé les braves gens de Boko Haram ?
  • La terreur sanguinaire des Shébabs, leurs incursions assassines, jusqu’au Kenya, a-t-elle disparue ou jamais existée ?
  • Les djihadistes tchétchènes n’ont-ils jamais pris, à Breslan, une école en otage ?
  • N’y ont-ils pas tué plusieurs centaines de Russes, enfants scolarisés et parents ?
  • Les Frères musulmans, et leurs alliés salafistes, n’ont pas fait sauter de voitures bourrées d’explosifs dans les rue de cette Egypte qui les a chassés du pouvoir ; ils n’ont jamais tué personne ; ils n’ont jamais fait de pogrom contre les Coptes sans défense ?
  • Le Hamas ne s’est-il pas lié intimement aux ennemis d’Al Sissi, agissant dans le Sinaï à coup de voitures bourrées d’explosifs contre les postes militaires égyptiens? etc…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Ouf ! Pouvaient se dire certains. On va pouvoir recommencer à taper encore plus fort sur le Juif et surtout sur le Juif collectif (Israël), que l’on va pouvoir diffamer et boycotter. On va pouvoir plaider, auprès de l’équipe Clinton, l’innocence absolue de la vraie et pure religion.

Question :

Est-ce le Mossad, sont-ce les services britanniques et américains, qui ont organisé la dévastation djihadiste hilalienne bouleversant toute l’Afrique du nord et saharienne ?

Sont-ce le Mossad et les services anglo-américains qui, aux 12ème et 13ème siècles, ont recruté les chefs almoravides, puis almohades, pour recommencer les dévastations tyranniques du fanatisme de la charia au pouvoir, pour détruire le califat omeyade à Grenade ? Là je peux répondre « par l’affirmative ! »

Est-ce le Mossad qui a renversé la dynastie omeyade en Espagne, pour y établir une tyrannie dont la règle numéro un était : la conversion à l’islam ou la mort ? Evidemment !

Est-ce le Mossad qui a recruté le Mahdi Ethiopien, en 1882, pour s’en aller massacrer deux Beita Israël sur trois ? Bien-sûr….

Est-ce le Mossad, sont-ce les services anglo-américains qui ont recruté les massacreurs d’Arméniens désarmés (1864-1915) et d’Assyro-chaldéens d’Anatolie du sud (années 20) ? Qui en douterait !

Comme on le voit, le hoax convertissant Al Baghdadi n’innocente pas les générations successives de tenants de l’idéologie de la charia exigeant l’hégémonie absolue. Il ne trompe que celui qui veut bien être trompé.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alon Gilad pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz