Publié par Alain Leger le 12 juillet 2016

7b7a998bb57879318fc755d4ceeb4677

Le gouvernement russe vient de voter une loi de surveillance qui impose à tous les fournisseurs d’accès internet de conserver les logs du trafic internet de leurs clients pendant 1 an.

Il s’agit d’un renforcement du contrôle de la police politique qui fait suite à la saisie par les autorités russes de serveurs chez des fournisseurs d’accès, sans préavis, sans autorisation légale ni échange de courrier ou poursuites judiciaires.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’un des fournisseurs d’accès concerné, VPA, a immédiatement cessé toute activité commerciale en Russie et dans la région a publié la déclaration suivante sur son site :

« Heureusement, étant donné que nous ne conservons aucun log de trafic ou de sessions, aucune donnée n’a été compromise. Nos utilisateurs sont, et resterons, assurés de leur anonymat et de la sécurité. »
[…]

« Nous avons décidé de ne plus avoir aucune activité commerciale dans le périmètre des territoires russes. »
[…]

« Nous allons passer en revue les réglementations des autres pays, car nous sommes conscients que le temps où l’on recevait des mises en demeure, des lettres recommandées et des convocations au tribunal appartient au passé. Pour cette raison, nous ne conserverons plus aucune donnée sur nos serveurs, car ils peuvent être saisis n’importe où arbitrairement ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz