Publié par Viviane Teitelbaum le 19 juillet 2016

98fb6f67ff4448df4203d5989aed71cd6d4485d5

NOT FOUND : introuvable. Tout ce qui introuvable est donc rare, parfois unique, toujours précieux.

Chez nous, ce sera une personne disparue, enfant ou parfois adulte, une vie tellement précieuse.

En Turquie, la démocratie se fait de plus en plus rare.

En France, à Nice, ici ou ailleurs dans le monde, face à la terreur islamiste assassine, ce sont les moyens de la combattre qui font défaut. Ce qui nous enlève trop de vies, trop de jeunesse, tellement unique.

« 404 File Not Found »

C’est un signal fort, un message de soutien aux familles et aux proches de personnes disparues dans notre pays comme à l’étranger, que le parlement va envoyer aujourd’hui, en adoptant ce texte qui invite les propriétaires de portail en ligne à tirer profit des pages d’erreur générées sur la toile pour relayer de façon aléatoire des avis de disparitions d’enfants.

Cette mesure est simple. Elle concerne tous les internautes qui ont un jour été dirigés vers une page n’existant plus où contenant une erreur, cette « page 404 » sur laquelle est mentionnée la référence « 404 File Not Found ».

Nous avons choisi d’en faire une opportunité afin de diffuser un message complémentaire, piloté par les associations Child Focus et Missing Children Europe qui ont lancé en septembre 2012 un projet intitulé « Not Found ».

Peu compliquée sur le plan technique et quasiment indolore en termes financiers, cette idée consiste simplement en un téléchargement d’un module sur le site du projet « Not Found » et à l’intégration de ce dernier dans l’architecture d’un site web. Cette proposition a été déposée et votée afin de promouvoir la participation des organismes publics régionaux bruxellois à cette opération de solidarité.

Les nouvelles formes de communication sont essentielles pour attirer l’attention du public sur des cas de disparitions récentes mais aussi sur des personnes dont on n’a plus de nouvelles depuis parfois de longues années.

Lors de la disparition d’un enfant, plus la mobilisation est forte, plus les chances de le retrouver sont importantes.

J’ai donc proposé au Gouvernement, avec mon collègue G. Van Goidsenhoven, et co-signé par la majorité des partis, de prendre toutes les dispositions nécessaires pour promouvoir la participation volontaire, rapide et efficace au projet « Not Found » de chacun des organismes publics régionaux qui possèdent un site web officiel ou qui envisagent de se doter d’une présence en ligne.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En Turquie, l’état de droit disparait

Tout a débuté par les femmes. Leur rôle lentement réduit au sein de la société, les femmes sont renvoyées dans leurs foyers, amenées à y être des ventres féconds. Personne ne bronche.

Ensuite on commence à perdre de vue les libertés individuelles pour tous et toutes, la liberté de presse s’évanouit, le pouvoir de l’opposition s’envole.

Depuis vendredi, la justice est (re)mise en cause, elle va se faire rare, alors que plus de 6 000 personnes sont placées en garde à vue. La peine de mort, elle, pourrait soudainement réapparaître.

Où sont les réactions de nos démocraties face à ce pouvoir clairement dictatorial, excercé par un homme proche des frères musulmans ? Evanescentes…

Dans l’islamo-fascime, l’amour de la vie s’est anéanti

Toulouse, Bruxelles, Paris, Tel-Aviv, Copenhague, Madrid, Londres, New-York, Jérusalem, Orlando, Istanbul, Bruxelles, Nice, … l’Afghanistan, l’Irak, la Syrie,… tant de théâtres où la haine aveugle tue sans distinction. Avec ceux et celles qui meurent, avec ces vies fauchées, ce sont nos libertés et notre mode de vie dont les islamistes veulent l’anéantissement total. Opposons leur nos forces, notre intelligence, notre civilisation. Comme le dit si justement Camus, dans L’homme révolté* : « La liberté, seule valeur impérissable de l’histoire ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Viviane Teitelbaum, Députée Echevine des Finances, de la Propreté du Commerce et du Développement économique. Présidente du Conseil des Femmes Francophones de Belgique pour Dreuz.info.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz