FLASH
[13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 9 août 2016

694940094001_5076828040001_080916-ff-judge-1280

Scott MacFarlane, journaliste d’investigation pour NBC, publie sur son compte Twitter (voir son tweet) des extraits de la plainte (texte intégral sur le site de leur avocat) des deux familles de deux Américains membres de l’administration des Affaires étrangères qui ont été tués lors de l’attaque contre le Consulat américain de Benghazi.

La plainte est fondée sur le double fait que la Secrétaire d’Etat était Hillary Clinton, et que le directeur du FBI, James Comey, a affirmé que Clinton a utilisé un serveur d’email privé non sécurisé, y compris à l’étranger où il a pu être piraté, faisant part ainsi d’une « extrême négligence ».

« La mort de Sean Smith et Tyrone Woods est la conséquence directe de la négligence et des imprudences de Clinton, qui a utilisé un serveur de mail privé pour envoyer et recevoir des informations secrètes, confidentielles et classifiées du gouvernement qui ont révélé l’emplacement de l’ambassadeur Christopher Stevens, et donc du Département d’Etat, ainsi que les opérations secrètes de la CIA, ainsi que celles d’autres opérations [secrètes] du gouvernement à Benghazi, en Libye, auxquelles Sean Smith et Tyrone Woods ont pris part.

En se servant des informations qui ont été obtenues par la faute de l’extrême imprudence de Clinton vis-à-vis de ces informations gouvernementales confidentielles et secrètes, les terroristes islamistes ont été capables de localiser l’ambassadeur Christopher Stevens, Sean Smith et Tyrone Woods, et de préparer les plans et exécuter l’attaque de Benghazi qui a coûté la vie à Sean Smith et Tyrone Woods.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La plainte a été déposée auprès de la Cour fédérale du District de Columbia par l’avocat Larry Klayman de l’ONG Freedom Watch USA pour le compte de Patricia Smith, la mère de Sean Smith, et Charles Woods, le père de Tyrone Woods, contre Hillary Clinton, qui est accusée d’avoir causé la mort de leurs fils, ainsi que pour diffamation et infliction intentionnelle de détresse émotionnelle. Hillary Clinton a menti aux familles des victimes de Benghazi, en leur disant, devant les cercueils de leurs enfants, qu’une vidéo était la cause de l’attaque, alors qu’elle savait qu’il s’agissait d’un attentat terroriste. Puis elle a accusé ces mêmes familles d’avoir menti, et dit qu’elle ne leur a jamais parlé de la vidéo anti-islam comme étant la cause de l’attaque.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

CpXgzY5XEAAW83u

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz