FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 29 août 2016

09-08-2016-mur-maroc-algerie

Rien ne va plus entre le Maroc et l’Algérie.

Ces deux pays frères, qui, avec la Tunisie, composent le Maghreb, ne cessent de se protéger l’un de l’autre.

Se protéger par des barricades ! Mais de quoi ?

Du côté marocain on installe un grillage de 3,5 m de hauteur sur plus de 100 kilomètres.

La raison officielle du royaume chérifien, serait de se protéger contre le terrorisme !

Or, justement, quand ce terrorisme, particulièrement meurtrier, a ensanglanté l’Algérie dans les années 90, jamais le Maroc n’avait éprouvé le besoin d’une telle protection, totalement illusoire par ailleurs compte-tenu de la longueur de la dite frontière.

Pour répondre à ce grillage, les autorités algériennes ont pris la décision de creuser une tranchée de 11 m de profondeur, sur 7 de largeur, et la raison officielle invoquée, aussi fallacieuse que celle invoquée par les marocains, serait pour se protéger et lutter contre les trafics de drogue et la contrebande. Or jamais ces deux trafics n’ont été aussi florissants que depuis que ce fossé a été creusé !

Comme ces grillages et ces fossés ne répondent pas à ce que l’on attend d’eux, voici que les autorités algériennes entreprennent, depuis le mois de juillet 2016, d’élever un mur en acier de 7 m de haut sur 5 de large, au lieu-dit « Lala Aïcha », dans la daïra de Bab-El-Assa, à 100 kms de Tlemcen.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il est précisé que ce mur ne devrait pas dépasser 50 mètres et qu’il est uniquement destiné à remplacer le fossé, qui ne peut être creusé à cet emplacement à cause de la présence d’un cimétière commun, qui accueille les corps des deux pays.

Donc, devant l’impossibilité de poser un grillage ou de creuser un fossé, il apparaît préférable d’ériger un mur en acier ! Drôle de réflexion !

Rappelons que l’Algérie s’est trouvée déjà devant l’obligation de creuser un énorme fossé sur une grande partie de la très longue frontière (plus de 1000 kms) qui la sépare de la Lybie. Là, iI s’agit vraiment de tenter d’arrêter l’infiltration de djihadistes.

Mais, entre le Maroc et l’Algérie, la question ne se pose vraiment pas…pour le moment.

Des centaines de millions de dinars sont ainsi dépensés par un pays, l’Algérie, qui se trouve au bord du dépôt de bilan.

Il serait souhaitable de savoir ce qu’en pensent les populations de ces deux pays « frères », paraît-il ?

Et, surtout, de connaître les vraies raisons de ces « protections » réciproques ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz