FLASH
[18:06] L’ex-avocat du FBI qui a falsifié un mandat pour espionner la campagne Trump et son conseiller Carter Page a plaidé coupable : cela confirme que les responsables seront protégés  |  Erdogan dit que la Turquie envisage de fermer son ambassade à Abu Dhabi, de retirer son ambassadeur et de suspendre ses relations diplomatiques en raison de l’accord entre Israël et les Emirats  |  De l’eau dans le gaz : Selon le sondage Rasmussen, les Noirs n’aiment pas trop Kamala Harris. Un tiers hésitent maintenant à voter pour Biden  |  Sondage : les jeunes électeurs aiment le programme de Trump… quand on le leur présente en leur disant que c’est celui de Biden  |  Incroyable ! Joe Biden salue l’accord de paix entre Israël et les Émirats arabes unis et s’en attribue le mérite !  |  Les Démocrates ont acheté le non de domaine Antifa.com, et l’ont redirigé vers la campagne Biden pendant quelques heures  |  Un groupe marxiste prévoit de faire le siège de la Maison-Blanche pendant 50 jours jusqu’aux élections  |  Au Texas, les joueurs s’agenouillent pour protester contre l’hymne national et se font insulter par le public  |  Nous aurons peut-être des réponses : le FBI se joint à l’enquête sur l’explosion de Beyrouth  |  Le président israélien invite Mohammed bin Zayed des Emirats à visiter Jérusalem quelques heures après l’accord de normalisationLe président israélien invite Mohammed bin Zayed des EAU à visiter Jérusalem  |  La Lituanie désigne le Hezbollah comme une organisation terroriste  |  Ca va faire des étincelles : Les États-Unis ont pour la 1ère fois confisqué 4 navires de combustible iranien en violation des sanctions  |  Après Seattle, les Antifas planifient la création d’une « zone autonome » à Portland, Oregon. Les policiers et l’État Démocrate se sont retirés  |  Les Antifas de Richmond, en Virginie, ont créé une émeute pour soutenir les pilleurs de Chicago  |  Le numéro 2 des Frères musulmans Essam el-Erian meurt dans une prison égyptienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 septembre 2016
Plan de partage d'Olmert refusé par Abbas
Plan de partage d’Olmert refusé par Abbas

Certains faits sur la guerre des Arabes contre les Juifs en Palestine sont difficiles à cacher. Même les médias n’y parviennent pas (en toute honnêteté, avouons qu’en les empêchant de vous les faire oublier, nous y sommes pour quelque chose)

Par exemple :

  • Israël a signé la paix avec deux de ses voisins arabes, l’Egypte et la Jordanie. Comment soutenir qu’il n’est pas possible de négocier avec Israël ?
  • Par contre, les Palestiniens sont en conflit avec l’Egypte, qui a été contrainte de fermer sa frontière avec Gaza, et ceux de Ramallah sont en conflit avec ceux de Gaza ! Mahmoud Abbas, Alain Rubin nous le rappelait il y a quelques jours, ne peut même pas se rendre dans sa maison de Gaza sans risquer sa vie ! Qui peut négocier avec eux ?

Et pourquoi les Palestiniens sont-ils rejetés par les arabes de la région ?

  • Un Egyptien épouse une palestinienne, celle-ci ne peut obtenir la nationalité égyptienne.
  • Au Liban, en Jordanie et en Syrie, les réfugiés palestiniens sont enfermés dans des camps. Ils n’ont le droit d’en sortir que dans des conditions strictes. Ils ne peuvent obtenir la nationalité du pays, ne peuvent exercer le métier de leur choix, et s’ils doivent voyager, on leur délivre un visa de voyage, mais pas de passeport (croyez-vous que les défenseurs des droits de l’homme réagiraient bien, si la France parquait ses réfugiés ?)

Les journalistes feignent d’oublier que trois fois, Israël a officiellement accepté la création d’un Etat pour les Palestiniens, et que trois fois, les arabes palestiniens ont refusé :

  • Une première fois en 1947. Israël a accepté le plan de partage de l’ONU qui donnait un Etat aux Arabes et un autre aux Juifs. Israël voulait bien que les Arabes aient leur Etat. Eux n’ont pas voulu.
  • En 2000, à Camp David, Bill Clinton a convaincu Ehud Barak d’accepter d’importantes concessions. Le Premier ministre israélien a validé le plan qui donnait un Etat aux Palestiniens, connu aux Etats-Unis sous le nom des Clinton Parameters. Qui a refusé ? Arafat, et il a déclenché la seconde intifada.
  • En 2008, Israël, en la personne de son Premier ministre Ehud Olmert, a fait, une nouvelle fois, d’énormes concessions, jusqu’à accepter la division de Jérusalem. Israël a, pour la troisième fois, accepté la création d’un Etat palestinien. Qui a refusé ? Mahmoud Abbas.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Aujourd’hui, la situation a beaucoup évolué : les Arabes ne veulent toujours pas d’un Etat palestinien (en 2009, Mahmoud Abbas a exigé de Netanyahou un gel de 10 mois des constructions en Judée Samarie comme condition pour reprendre les négociations de paix. Netanyahou a gelé les constructions pendant 10 mois. Abbas a refusé de reprendre les négociations de paix. En 2015, Abbas a refusé de rencontrer Nétanyahou, alors qu’ils étaient l’un de l’autre en même temps dans l’immeuble de l’ONU à New York).

La situation a beaucoup évolué : les Arabes veulent toujours la disparition de l’Etat juif. Avec l’invasion en cours de la France, de l’Europe, les Français commencent à comprendre de quoi je parle n’est-ce-pas ?

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz