Publié par Gaia - Dreuz le 16 septembre 2016

Le petit village d’Equemauville, près d’Honfleur (Calvados), a passé un été mouvementé… La cause ? Les cloches de l’église, que ne supportent plus certains riverains, raconte Normandie actu.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les câbles alimentant les cloches sectionnés

Tout commence à la fin du mois de juillet, lorsque le maire de la commune découvre que le coffre électrique de l’église a été forcé, et que les câbles alimentant les cloches ont été sectionnés. Il porte plainte. Mais les dégâts sont vite réparés. Et les cloches se remettent à sonner.

L’histoire ne s’arrête pas là, car le 16 août, un couple débarque dans le bureau du maire. Ces riverains disent ne plus supporter le tintamarre des cloches. L’entretien dégénère. Le maire écope de 5 jours d’ITT.

Jugement en octobre

Le couple est placé en garde à vue le 17 août. Depuis, le mari a reconnu être l’auteur du saccage du mois de juillet dans l’église. Il sera traduit en octobre devant un juge correctionnel pour dégradation volontaire de bien public et violence sur personne chargée d’une mission de service public. Elle sera également jugée pour faits de violence.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Ledauphine

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex