Publié par Azénor le 6 septembre 2016

Archival-photo.1-650x416

Bien que les terroristes de l’État islamique aient contraint les femmes à porter la burqa (et à être intégralement voilées), ils viennent de leur interdire de la porter dans les « centres sécurisés » de la ville irakienne de Mossoul, par crainte qu’elles portent des ceintures d’explosifs.

D’après des informations d’Al Alam News Network, traduites par le site Iran Front Page, l’État islamique, qui a obligé les femmes d’Irak et de Syrie à porter la burqa et le niqab, vient de se résoudre à empêcher les femmes ainsi attifées d’entrer dans ses centres sécurisés.

Et ceci est confirmé par une source locale de la province de Ninive, le 2 septembre : le groupe terroriste a donné l’ordre d’interdire à toutes les femmes portant le niqab ou la burqa d’entrer dans les bâtiments et bases militaires.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

D’après cette dernière source, la décision aurait été prise après que plusieurs commandants et soldats de l’État islamique aient été assassinés par des femmes intégralement voilées au cours des derniers mois.

Quelques jours auparavant, on avait pu voir dans la presse les photos des femmes de Manbij, ville syrienne venant d’être libérée, s’empressant de brûler les oripeaux noirs qu’elles avaient été obligées de porter lorsque la ville était sous contrôle islamiste.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © traduction et adaptation Azénor pour Dreuz.info.

Source : Iran Front Page, http://ifpnews.com/news/world/middle-east/2016/09/women-banned-wearing-burqa-entering-isis-security-centres/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz