Quantcast
FLASH
[20/11/2019] #Israël a encore bombardé des sites de caches d’armes en Syrie appartenant aux Iraniens, et arrêté 4 missiles tirés depuis la #Syrie  |  [18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Paz le 1 octobre 2016

liberte-dopinion-en-allemagne

La dernière étude sur l’Indice de liberté en Allemagne montre que vingt-cinq ans après la chute du mur de Berlin, symbole d’une liberté retrouvée, les Allemands considèrent qu’il est désormais plus prudent de ne pas parler ouvertement de certains sujets comme les dangers de l’islam, l’immigration, le racisme et la violence des réfugiés, l’identité allemande, et qu’il est préférable de faire attention à ce qu’on dit.

De plus en plus d’Allemands estiment ne pas pouvoir exprimer librement leurs opinions politiques. Le taux de l’indice de liberté, mesuré par l’Institut John-Stuart-Mill de Heidelberg, diminue.

L’institut, qui se situe à Heidelberg, se consacre à l’étude du libéralisme et de la liberté. Ses études, fournies depuis 2011 sur l’indice de la liberté, attirent l’attention des médias. Le résultat de cette étude pour l’année 2016 vient d’être présenté à la conférence de presse nationale à Berlin.

Et les conclusions de cette année ne sont vraiment pas positives.

Près d’un Allemand sur deux n’ose plus exprimer librement ses opinions politiques

Bien que la liberté soit d’une grande importance dans ce pays, cela ne signifie pas que les gens s’y sentent libres pour autant. Bien au contraire. De plus en plus de personnes en Allemagne estiment ne plus pouvoir exprimer librement leurs opinions politiques.

Alors que 78 % d’entre eux pensaient pouvoir parler librement au début des années 90, leur nombre est tombé au plus bas en 2016, à 57 %.

Le nombre de gens qui pensent qu’il vaut « mieux être prudent » en exprimant ses opinions politiques représente maintenant 30 % des personnes interrogées.

Dictature du politiquement correct, diabolisation et insultes de la bien-pensance de gauche contre ceux qui ne pensent pas « comme il faut »

La discussion sur les causes de ce développement pourrait être passionnante, en cette période pleine de menaces réelles ou perçues de la liberté : le terrorisme islamiste, l’extrémisme, le populisme de gauche et de droite. Également, l’obligation d’être « politiquement correct » fait que les gens pensent qu’ils feraient mieux de se taire. Tout ceci fait partie des raisons de la perte de la liberté.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Par ailleurs, un nombre de plus en plus grand de citoyens est en faveur de plus d’interdictions. Parmi celles-ci se trouvent l’interdiction des drogues, dures et douces, l’interdiction des dons élevés aux partis politiques, ainsi que l’interdiction de films, jeux informatiques et vidéo qui comportent des scènes de violence.

Liberté dans les médias

Les chercheurs ont mesuré que l’indice de liberté a augmenté dans les médias. Les chercheurs ont examiné 1 773 articles de Welt, Frankfurter Allgemeine Zeitung, Spiegel et Süddeutsche Zeitung, et sont arrivés à la conclusion que la couverture médiatique était plus libre en 2016 que les années précédentes, en raison de « l’effet des attentats terroristes à Paris et à Bruxelles ». qui a en quelque sorte libéré les journalistes de l’autocensure sur l’islam.

Conclusion

Personne n’aime s’entendre dire qu’on est raciste, islamophobe, homophobe, sexiste, fasciste, xénophobe, ou extrémiste de droite.

  • La dictature de la pensée a décidé que vous n’avez pas le droit de dire que certains quartiers de votre ville se sont transformés en villes du Maghreb, sinon, vous êtes raciste.
  • Elle a décidé que vous n’avez pas le droit d’avoir peur des attentats islamistes, sinon vous êtes islamophobes.
  • Si vous êtes opposé au mariage homosexuel, cela fait obligatoirement de vous un homophobe.
  • Si vous êtes contre la GPA, vous êtes sexiste.
  • Si vous ne partagez pas les idées de gauche, vous êtes un fasciste.
  • Si vous ne constatez pas que l’immigration est une chance magnifique, vous êtes xénophobe.
  • Et si vous aimez votre pays, votre culture, votre passé et vos racines, c’est que vous êtes un extrémiste de droite.

Alors vous vous taisez, et c’est ce qu’ils veulent : interdire tout débat, neutraliser toute résistance, et transformer la société, tuer les valeurs bourgeoises, inventer un homme nouveau, fabriquer un monde sans frontière, sans identité, sans repère, sans famille, sans amour de soi, sans passé et faire table rase de tout l’héritage pour lui substituer celui de l’islam.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduction et adaptation, Paz pour Dreuz.info.

Source : sueddeutsche.de

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz