Quantcast
FLASH
[21/04/2019] Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 23 octobre 2016

neue-detusche

Il se produit des miracles dans l’Allemagne de Merkel. Le Président du Bundestag, Norbert Lammert, dans son discours du 3 octobre dernier, a déclaré que les Allemands devraient se sentir calmes et sereins, car l’Allemagne n’a jamais été aussi heureuse depuis 2001.

Plus les gens sont heureux, plus ils sont ouverts au multiculturalisme et à la tolérance. Et le contact personnel avec d’autres cultures est déterminant pour une société heureuse. Que voilà de belles paroles réconfortantes ! A se demander pourquoi l’AFD progresse dans ce pays béni des dieux.

Oui, la vie des Allemands est devenue tellement paradisiaque, grâce au multiculturalisme imposé par le gouvernement Merkel, qu’ils sont de plus en plus nombreux à quitter la future République islamique d’Allemagne.

A mon avis, au cours de son discours, les pensées du Président du Bundestag devaient se focaliser essentiellement sur le bonheur et la joie sereine des nouveaux Allemands ! Toutes ces élites dont l’Allemagne a cruellement besoin pour continuer à être performante.

nouvelle-famille-allemande

Mais quittons la planète Utopia des gens heureux et revenons sur terre, afin d’examiner quelle est la réalité quotidienne des Allemands de souche dans cette Allemagne multiculturelle à l’identité heureuse, nageant dans le bonheur, selon les élites dirigeantes shootées à la drogue de l’illusion.

  • En octobre 2015, au plus fort de la crise des migrants, près de 800 habitants de Kassel/Lohfelden se rendirent à la mairie pour protester contre la décision des autorités locales d’ouvrir des centres d’accueil pour migrants. Walter Lübcke, président de Kassel, leur rétorqua que les personnes hostiles à la politique d’immigration du gouvernement étaient « libres de quitter l’Allemagne à tout moment ».
  • En octobre 2016, Aras Bacho, un migrant syrien de 18 ans, appela aussi les Allemands en colère à quitter l’Allemagne. Il écrivit cette lettre ouverte dans le journal Der Freitag :

« Nous réfugiés… en avons assez des Allemands en colère (Wutbürger). Ils lancent des insultes et s’agitent comme des fous…. Ces chômeurs racistes passent leur temps sur Internet à guetter un article sur les réfugiés, afin de mieux déverser leur fiel par la suite, cela suffit !

Bonjour, vous les citoyens chômeurs en colère (Wutbürger) sur Internet.

Quels sont vos diplômes ? Combien de temps encore allez-vous continuer à déformer la vérité ?

Savez-vous que vous répandez un flot continu de mensonges au quotidien ?

Qu’auriez fait si vous aviez été à notre place ? Eh bien, vous auriez fui aussi !

Nous réfugiés… ne voulons pas vivre dans le même pays que vous. Vous pouvez, et même vous devriez, quitter l’Allemagne. Et n’oubliez pas d’emmener la Saxe et « Alternative für Deuschland » (AFD) avec vous.

Si l’Allemagne ne vous convient pas, pourquoi y vivez-vous ? Pourquoi n’allez-vous pas dans un autre pays ? Mais si votre pays est ici, chers concitoyens en colère (Wutbürger), comportez-vous normalement. Sinon, quittez l’Allemagne et bâtissez ailleurs un nouveau foyer. Réfugiez-vous dans l’Amérique de Donald Trump, il vous aimera certainement beaucoup.

Nous en avons assez de vous ! »

Un tel culot laisse sans voix.

Ces migrants, faux réfugiés, ne viennent pas ici pour vivre avec nous, mais sans nous !

Jusqu’où ira leur arrogance ?

feuilles-au-vent

En mai 2016, le magazine Focus avait fait état d’un début de migration des Allemands en direction de la Hongrie.

L’agent immobilier d’une ville située près du lac Balaton, une destination touristique très prisée à l’ouest de la Hongrie, affirma que 80 % des Allemands justifiaient leur installation en Hongrie par la crise des migrants.

Un Allemand a publié sur le site Politiquement Incorrect (PI.News) une lettre ouverte au gouvernement allemand :

« J’ai quitté l’Allemagne il y a quelques mois. Ma décision n’était pas dictée par des raisons économiques. Elle était la conséquence d’un profond mécontentement dû aux transformations politiques et sociales qui affectent ma patrie. En d’autres termes, mes enfants et moi-même estimons qu’une vie meilleure ne peut avoir lieu…

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz