Quantcast
FLASH
[21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 11 novembre 2016

mgr-burke

 

Tandis qu’aux USA se répand la protestation anarchiste de certains «démocrates» en paroles, que le monde musulman et particulièrement les Frères musulmans s’inquiètent— sauf l’Egypte dont le président al Sissi a été le premier à féliciter le président élu— de la victoire de Donald Trump, et regrette la défaite d’Hillary Clinton, que certains dirigeants européens semblent figés dans une frayeur hystérique, c’est avec plaisir que je vous propose l’interview de Mgr Burke.

Une véritable bouffée d’air frais, d’intelligence et de bon sens, un rayon de soleil dans ce ciel plombé par de sombres nuages.

Mgr Raymond Leo Burke, patron de l’Ordre souverain militaire de Malte et membre de la Congrégation pour les causes des Saints, Cardinal du Wisconsin, grand défenseur de la famille traditionnelle, a accordé une interview au quotidien Il Giornale.it.

Monseigneur, comment interprétez-vous le résultat des élections américaines, à savoir la victoire de Donald Trump ?

«Voilà, je pense que ce résultat est l’expression d’une longue crise qui traverse le pays depuis plusieurs années. Une campagne électorale qui a réchauffé les âmes et démontré l’aspiration profonde du peuple américain à un grand changement. La crise a certainement beaucoup influencé le résultat. Aujourd’hui, l’espoir est de voir l’Amérique retrouver la bonne voie, grâce à ce nouveau président.»

Selon vous, seule la crise a influencé le résultat ou également la peur des Américains face au terrorisme islamique ?

«C’est certainement un moment de grande frayeur, non seulement pour l’Amérique, mais pour toute la planète. Les nouvelles qui nous parviennent sont dramatiques. Je suis persuadé que dans ce résultat, il y a aussi un sentiment de peur de celui qui espère en une amélioration de la situation

Pensez-vous que Donald Trump tiendra compte de ces valeurs, si chères à l’Eglise catholique ?

«D’après ce que j’ai entendu au cours de la campagne, il me semble que le nouveau président comprend très bien quelles sont les valeurs fondamentales pour l’Eglise. Je suis persuadé qu’il aura à cœur la défense de la vie humaine dès sa conception et qu’il utilisera toutes les mesures possibles pour s’opposer à l’avortement. Je crois également qu’il tient à ce bien irremplaçable qu’est la liberté religieuse. Enfin, il accordera sûrement toute son attention au système de Santé, qui ne se porte pas très bien aujourd’hui aux USA

Si d’un côté Donald Trump s’occupe des thèmes chers à l’Eglise, d’un autre, il dit vouloir construire un mur contre les migrants clandestins aux frontières du Mexique : un mur impénétrable, haut, imposant et beau. Et il sera payé par le Mexique. Une barrière, celle des murs, que le Pape François a toujours critiqués en disant : «On doit construire des ponts de paix et non des murs de haine»…

«Je ne pense pas que le nouveau Président sera inspiré par la haine dans la gestion de l’immigration. C’est une question de prudence, qui requiert la connaissance de qui sont les migrants, des raisons qui les poussent à émigrer et de la capacité des communautés locales à les accueillir.

La charité doit toujours être intelligente et dès lors basée sur une profonde connaissance de la situation, aussi bien de celui qui veut émigrer, que de celui qui doit recevoir le migrant.»

Il y a une autre crainte : la peur que sur le thème de la politique extérieure, Trump puisse agir sans scrupules, ayant à sa disposition un arsenal nucléaire illimité.

«Je n’ai aucune crainte à ce sujet. Je pense que Donald Trump suivra la longue tradition des présidents américains de coopération et de communication avec les puissances internationales et je doute qu’il puisse accomplir une action unilatérale qui mettrait la planète en danger. Je suis convaincu qu’il se confrontera avec d’autres pays sur des thèmes plus variés de politique étrangère

Quant à la Russie, Trump a déclaré que Poutine pourra être un bon partenaire dans la lutte contre le terrorisme islamique…

«C’est vrai, il l’a dit, espérons que les relations entre nos deux pays demeurent bonnes

Quel est votre augure pour le nouveau Président des USA ?

«Je souhaite que Donald Trump puisse suivre les principes de notre Déclaration d’Indépendance et de notre Constitution, qu’il soit certainement un bon président, qu’il mette fin aux divisions dans le pays, et qu’il y ait une compréhension inconditionnelle aboutissant à l’union de tous les citoyens américains

Merci Mgr Burke.

Si l’élection de Donald Trump réjouit les patriotes occidentaux, fait refleurir l’espoir et prouve que la fatalité n’existe pas, car la volonté d’un peuple peut modifier son destin, elle est source de frayeur pour les adeptes du multiculturalisme débridé, destructeur de nos nations, de notre héritage judéo-chrétien, de notre identité, de notre culture, de notre foi.

Au point, qu’ils n’hésitent pas, sous le prétexte de faire de l’humour, à souhaiter la mort de ce Président nouvellement élu, si opposé à leur modèle idéal d’homme politique corrompu, vendu aux pétrodollars, aux manettes de l’Occident :

Dans le monde musulman également, l’élection de Donald Trump ne fait pas des heureux… Il sentent qu’après le beau temps, arrive la pluie. Forts de la complicité de l’Administration Obama, ils se croyaient invincibles et avançaient leurs pions dans les plus hautes sphères de l’Etat.

J’ai glané quelques réactions de musulmans américains sur Jihad Watch.

  • «Il va y avoir plus de guerres, je le crains. L’Amérique va-t-elle à nouveau attaquer les pays musulmans ?» demande une activiste indonésienne Alijah Diete ?
  • Un membre du gouvernement pakistanais, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, qualifia la victoire de Trump d’absolument atroce et horrible, tandis que d’autres Pakistanais à travers le pays se lamentaient…
    «Je suis déçu de voir Donald Trump l’emporter, car Hillary Clinton est une personne de bien, elle est bonne pour le Pakistan et pour tous les musulmans du monde.» a expliqué Ishaq marché d’Khan sur un Islamabad.
  • «Elle parlait de la paix dans le monde, mais Trump lui parlait de la lutte contre les musulmans…» La va-t-en-guerre Clinton parlait de la paix dans le monde ? Aurions-nous été mal informés, en Occident ?
  • Un porte-parole du mouvement indonésien «Islamic Defender’s Front» a déclaré : «Les musulmans sont des étrangers pour lui».
    Non, pour Donald Trump, les musulmans sont des citoyens comme les autres, ni inférieurs, mais certainement pas supérieurs.

En Indonésie, la nervosité est grande. Ils sont nombreux à se demander si les relations entre les USA et l’Indonésie en particulier et le monde musulman en général vont à nouveau être tendues ?

  • Nora Nashawaty, une étudiante américaine d’origine syrienne, de Chicago : «Nous savons qu’il ne veut pas nous écouter et qu’à ses yeux nous sommes moins qu’un être humain

Elle le sait ? Les musulmans le savent ? Sur quoi se fondent-ils pour déclarer une telle ineptie ? Trump n’a jamais rien dit de tel.

  • D’autres expriment leur crainte sur Twitter : «Je suis musulman et j’ai peur pour ma famille.»

L’angoisse semble régner dans le cœur des musulmans américains, désinformés par les médias menteurs.

  • Al-Qaïda sort de sa torpeur : «la victoire de Trump révèle le racisme américain envers les musulmans.»

Dites-nous : à quelle race appartiennent les musulmans ?

  • Les médias traditionnels, largement discrédités, expliquent que les jihadistes sont heureux de la victoire de Trump, car cela aidera à convaincre les musulmans que l’Amérique est en guerre contre l’islam, ce qui facilitera le recrutement de djihadistes pour défendre les musulmans.
  • Et le très puissant CAIR fait aussi entendre sa voix. Hassan Shibly, le directeur du très puissant CAIR (Council on American-Islamic Relations) pour la Floride a publié une vidéo dans laquelle il exhorte musulmans, juifs, chrétiens et athées à s’unir contre le nouveau président, responsable de la haine, du racisme et de la division des Américains.

Ci-après la traduction : un modèle d’hypocrisie !

La vidéo débute par le discours de Donald Trump :

«Je viens de recevoir un appel de la Secrétaire Hillary Clinton. Elle nous félicite pour notre victoire et je la félicite elle et sa famille…»

Wow !

L’Amérique vient juste d’élire l’un des êtres humains le moins civilisé, le plus grossier, le plus dégoûtant comme leader de notre pays.

Je pense que cela en dit long sur les nombreuses maladies qui s’abattent sur nos sociétés, comme la haine, l’ignorance, le préjugé et le fanatisme.

Mes frères et sœurs, indépendamment de votre race, de votre religion, de votre origine ethnique, ou même de votre nationalité, rappelez-vous ceci, nos ennemis ne peuvent jamais nous détruire, nous ne pouvons que nous détruire nous-mêmes, si nous laissons la peur et la haine nous retourner les uns contre les autres et si nous voulons détruire les principes de liberté et de justice qui ont rendu l’Amérique si grande. Et c’est ainsi que toutes les grandes démocraties sont tombées, quand les leaders ont opposé les gens les uns aux autres, nourrissent la peur, la haine et la division et s’emparent doucement des droits fondamentaux qui firent la grandeur de leur nation. (Tiens, il parle de l’islam !)

Je pense réellement qu’il est triste qu’un homme comme Trump ait été élu président des USA. Toutefois, nous devons nous rassembler, adopter une position ferme et fière, en tant qu’Américains musulmans, juifs, chrétiens et athées. Nous devons rester unis pour les droits de chacun d’entre nous et pour nos propres droits. Nous ne devons pas céder à la peur, à la haine. Nous devons rester forts et vigilants. Veiller à notre sécurité, mais également à notre liberté.


(Quand ils se sentent en danger, cela ne gêne pas les musulmans de faire appel aux «chiens» et aux «porcs».)

En fait, depuis que Donald Trump a annoncé sa candidature à la présidentielle, les crimes de haine antimusulmans ont augmenté de plus de 500 %. (Et revoilà la victimisation si chère aux fidèles d’Allah, et l’information est mensongère),

Et c’est ce qui se passe quand nous permettons à la haine et à la peur de nous opposer les uns aux autres. L’Amérique devient moins sûre, l’Amérique devient moins libre.

Mes conseils à la communauté sont les suivants :

  • Prenez très au sérieux votre sécurité ;
  • Admettez qu’Allah ne reprend jamais rien, il donne. (?)

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Et si cela semble être un énorme défi pour notre communauté, je pense au contraire que ce sera dans la réalité, une fabuleuse opportunité.

La haine qui habite de nombreuses personnes est devenue visible. Et nous devons utiliser cela comme une opportunité pour appeler à l’unité.. Nous devons forger des alliances, établir des liens et le plus important, nous devons rester fiers de notre identité.

(Serait-il xénophobe, raciste, fasciste, ce brave musulman, car si fier de son identité ?)

Donald Trump a fait des déclarations folles. Il a menacé d’interdire aux musulmans de venir aux USA. Il a parlé de déportation de masse. (Faux !)

Nous devons travailler ensemble pour empêcher qu’aucune de ces idées folles, fascistes et dictatoriales ne deviennent une réalité. Et nous pouvons réussir si nous restons unis et ne cédons pas à la peur et à la haine. Restons ensemble, soutenons notre pays et veillons à ce que Trump soit tenu pour responsable devant la loi et le plus important, que nous protégions les principes de justice et de liberté qui ont réellement fait la grandeur de l’Amérique. (Principes contraires à la loi d’Allah)

Ceux qui promeuvent la peur et la haine et la division ne contribueront jamais à la grandeur de l’Amérique. (Il a raison, l’islam causera la perte de l’Amérique, car elle promeut ces valeurs bien islamiques.)

Bien au contraire, ce sont ces champions des droits de l’homme, des droits civils, de la justice sociale, de la justice économique, qui rendront sa grandeur à l’Amérique.

Et maintenant, c’est notre moment de briller en tenant Trump pour responsable et en travaillant pour la protection des droits

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz