Publié par Jean-Patrick Grumberg le 15 novembre 2016

screen-shot-2016-11-15-at-16-17-06

Donald Trump, répondant aux pleurnicheuses et aux grincheux qui évoquent le vote populaire favorable à Hillary Clinton a mis les choses au clair dans un Tweet :

«Si l’élection était basée sur le vote populaire, j’aurais fait campagne à New York, en Floride et en Californie, et j’aurais gagné avec encore plus de voix et encore plus facilement»

 

Dans Libération, Cédric Mathiot semble avoir le cerveau bloqué sur le 16 juillet 2015, lorsque le JDD titrait : «Pourquoi Donald Trump n’a aucune chance de devenir président des Etats-Unis».

Déjà que Libé n’a plus de lecteurs, mais si en plus il leur sert la soupe d’avant hier, ça va pas le faire…

Mathiot, l’alt-communiste de service de Libération (il n’y a pas que des trotskistes sur le retour, à Libé) ne semble pas avoir réalisé ce qui vient de se passer : les démocrates ont été décimés partout :

  1. Donald Trump a remporté la victoire à l’élection présidentielle. Si si…
  2. Les démocrates sont en minorité au Sénat (48 contre 52),
  3. Ils sont en minorité à la Chambre des représentants (193 pour 238 républicains),
  4. Et ils sont laminés en nombre de gouverneurs (15 contre 33 républicains).

La pilule est dure pour Libération. Mathiot pleurniche, certains ont perdu la tête, et cherchent à se consoler.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Mathiot risque même un coup d’intox «les sondages sortis des urnes montrent que les plus pauvres ont davantage voté pour Clinton, tandis que les plus aisés ont plutôt plus voté pour Trump.»

Il a du sécher des cours en Terminale, Mathiot, pour ne pas savoir que les Etats traditionnellement ouvriers, oui Mathiot OU-VRI-ERS, ont donné la victoire à Trump : Ohio, Wisconsin, Indiana, Iowa, et même le Michigan où les syndicats ouvriers n’ont pas appelé à voter Clinton ! précise Joel Kotkin dans Forbes.

Vous croyez que je vais faire bobo aux bobos de Libé si je rappelle que le parti démocrate se lamente maintenant partout, y compris dans les colonnes du New York Times, d’avoir abandonné le vote prolétaire à Trump ? Rohhh…

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz