Publié par Rosaly le 16 novembre 2016

matteo

Est-ce de l’ignorance, de la distraction ou tout simplement de la pure malveillance ? Une chose est certaine : le mensonge devient vérité dans certains esprits formatés par la propagande anti-israélienne.

Le Premier Ministre italien, Matteo Renzi, a envoyé une lettre aux Juifs italiens résidant à Jérusalem, afin de les convaincre de voter « oui » au référendum du 4 décembre prochain sur la réforme constitutionnelle, mais son équipe a indiqué « Palestine » comme Pays , sous le nom de la ville « Jérusalem » Pas certaine qu’il recevra les votes des Juifs italiens de Jérusalem…

L’erreur commise par l’équipe de Renzi est impardonnable et elle a justement indigné les Juifs italiens de Jérusalem, ainsi que les médias du pays.

Cette « étourderie », volontaire ou non, une fois la stupeur passée, est devenue source de moquerie. Elle a même eu les honneurs des journaux télévisés israéliens.

«C’est une situation embarrassante sans précédent. Il est logique que les médias israéliens se moquent de Renzi. Quelle honte » a déclaré le député de la Lega Nord, Paolo Grimoldi.

gaffe-di-renzi

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Peut-être que la lettre a été rédigée par le représentant de notre gouvernement à l’Unesco, toujours persuadé que le Mur des Lamentations est arabe. » a-t-il ajouté.

Entretemps, sur les pages Facebook des Juifs italiens d’Israël, les critiques fusent, accusant Renzi d’être superficiel. Le pauvre, il est tellement obnubilé par son référendum, qu’il n’a même pas prêté attention au courrier envoyé en son nom.

Son moral n’étant déjà pas au beau fixe – vu l’opposition grandissante à son référendum, malgré le soutien de Mamma Angela – la vision des votes qui s’envolent va le plonger dans les affres de l’angoisse à l’italienne.

mamma-angela

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : “L’ennesima gaffe di Renzi: « Gerusalemme è in Palestina » Il Giornale.it

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz