Publié par Dreuz Info le 30 novembre 2016
Abdul Razak Artan
Abdul Razak Artan

L’histoire :

Hier 29 novembre, Abdul Razak Ali Artan, un réfugié d’origine somalienne, a commis un attentat terroriste. Il a blessé 11 étudiants de l’université de l’Ohio, écrasant certains avec sa voiture, et les autres avec un couteau, comme à Jérusalem et à Nice en France. Son attentat a été revendiqué par l’Etat islamique.

Alan Horujko, jeune policier arrivé très vite sur place, a sorti son arme, a tiré, et a tué le djihadiste avant qu’il ne commette un carnage. Considérant le nombre de vies sauvées, Horujko est célébré en héros.

Les réactions à gauche – je vous ai prévenu, attachez vos ceintures :

  • Tim Pain, le vice-président choisi par Hillary Clinton a déclaré être : « attristé par la stupidité de cet acte gratuit de violence par arme à feu ».

Je n’ai qu’un mot : heureusement qu’on a échappé à un tel énergumène à la tête de l’Etat !

  • Un réalisateur américain très engagé dans la lutte antiraciste a dit être horrifié qu’un policier blanc qui a tué un noir soit traité en héros !

« Donc le policier blanc Alan Horujko qui a tiré et tué le suspect Somalien noir d’attaque au couteau dans l’Ohio est regardé comme un héros. Voilà qui est intéressant. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  • Le père d’un étudiant demande qu’on ne juge pas le terroriste.« Mon fils a été témoin de l’attaque au couteau, et je me suis rendu sur place pour voir de la compassion, mais tout ce que j’ai vue, c’est de la haine ! Tout ceci est si triste. L’humanité a disparu. Les chrétiens ne devraient pas juger ! Pourquoi ne peut-il y avoir de la sympathie pour tous les êtres humains, spécialement pour les victimes d’aujourd’hui ? »

Il fallait un jour que cette folie politiquement correct prenne fin. Où cela aurait fini !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz