FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 décembre 2016

Des attaques à l’acide contre une douzaine de jeunes femmes à Ispahan ces derniers jours et le décès d’une d’entre elles ont provoqué un tollé en Iran, notamment à travers les réseaux sociaux. Face à une indignation généralisée, les autorités iraniennes se sont senties obligées de prendre leurs distances par rapport à ces agressions perpétrées à l’encontre des femmes qualifiées de « mal voilées » ou « non voilées » selon le jargon officiel.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Dans leur prise de position, les responsables iraniens ont pris cependant le soin d’affirmer qu’il n’existait, d’après eux, aucun lien entre les vitrioleurs et le non-respect du voile obligatoire en Iran, et encore moins avec le projet de loi adopté dimanche 19 octobre par l’Assemblée islamique sous le nom de « soutien aux promoteurs de la vertu et contre le vice », loi qui va « légaliser » les actions des groupes extrémistes paramilitaires, essentiellement contre les femmes.

Cependant, outre le ministère de l’Intérieur, le vice-président iranien chargé des affaires législatives avait jugé inutile voire inappropriée, dans le contexte de nouvelles agressions contre les femmes, l’adoption d’une telle loi dont les termes ont pu prêter, selon lui, à une sorte d’encouragement ou de soutien aux récentes attaques à l’acide contre les jeunes femmes à Ispahan.

Une pratique déjà expérimentée

Cela dit, ces attaques ne sont pas une nouveauté en République islamique. Elles ont été largement employées dans les années 1980-1990 toujours contre les femmes dites « occidentalisées » en vue d’intimider par la même occasion la société dans son ensemble à chaque fois que le régime iranien s’est senti confronté à des menaces visant son existence même. Or, en septembre dernier Abdolmajid Mohtasham, le chef du groupe extrémiste « Ansar Hezbollah » proche du Guide suprême, Ali Khamenei, avait menacé de déclencher à travers le pays une vaste campagne dite de « promouvoir la vertu et décourager le vice » contre les femmes jugées « corrompues », car irrespectueuses envers le voile obligatoire en République islamique.

Il avait justifié cette campagne en précisant qu’aujourd’hui « le poids des corrompus et de leurs soutiens [c’est-à-dire au fond les laïcs, ndlr] pèse tellement lourd aux dépens des théocrates que seule une violence extrême saurait changer ce nouveau rapport de force au profit des partisans de Dieu » devenus cependant une minorité isolée et confinée dans les groupuscules paramilitaires totalement déconnectés de la réalité.

Le chef d’« Ansar Hezbollah » dont la conception est proche de celle de « Daech » avait également affirmé qu’il avait entamé une démarche auprès du ministère de l’Intérieur pour coordonner son action avec les forces de l’ordre, c’est-à-dire les Gardiens de la Révolution dont les membres sont bien nombreux au sein de l’Assemblée islamique et qui ont fait adopter hier la nouvelle législation contre les femmes.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : RFI

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz