FLASH
[20/07/2018] Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 13 décembre 2016
Sur le stand de Palestine : une carte qui efface Israël comme le prévoit Mahmoud Abbas et le Fatah.

Dans un email de Patrick Klugman que Dreuz a pu consulter, nous apprenons que Klugman, pour tenter de camoufler que les Palestiniens sont violemment antisémites, n’avait pas hésité à risquer l’incident diplomatique entre la ville de Paris et l’Etat d’Israël en accusant publiquement Madame l’Ambassadrice d’être une menteuse – bien qu’il savait qu’elle disait vrai.

Tout commence lorsque l’Ambassade d’Israël est alertée que la Mairie de Paris a laissé s’installer au marché de Noël des Champs-Elysées un kiosque palestinien qui commercialise une prose anti-israélienne nauséabonde et fait des appels à une nouvelle «intifada des mosquées» et au meurtre de citoyens israéliens.

Etonnée de cette plateforme offerte à la haine antisémite la plus virulente, l’Ambassade d’Israël avait alors posé des questions à la Mairie de Paris par les voies officielles.

Mais préférant sans doute l’insulte publique aux voies diplomatiques, Patrick Klugman choisit alors son compte Twitter et un courrier à l’en-tête de la Mairie de Paris diffusé sur les réseaux sociaux pour humilier Madame l’Ambassadrice Aliza Bin-Noun, en l’accusant de faire de la désinformation et d’être une menteuse, et lâche, péremptoire, que

«non, il n’y a jamais eu de propagande anti israélienne sur #MarcheDeNoel à Paris».

Retenez bien pour la suite et pour la bonne compréhension du personnage, cette phrase importante de l’adjoint au Maire : «non, il n’y a jamais eu de propagande anti israélienne sur #MarcheDeNoel à Paris».

Dans son email du 10 décembre, voici ce que Klugman écrit :

«La présence de la brochure dont s’agit avait été signalée peu après l’ouverture du stand et la mairie a immédiatement exigé de la représentation de Palestine qu’elle fasse le nécessaire auprès du gestionnaire du stand pour qu’elle soit retirée sans délai. Ce qui fut fait et vérifié le jour suivant par mon propre directeur de cabinet.»

Klugman devra expliquer par quel tour de magie «la mairie a immédiatement exigé de la représentation de Palestine… que [la propagande anti-israélienne] soit retirée sans délai», alors qu’«il n’y a jamais eu de propagande anti Israélienne» sur le stand…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Faussement naïf, Klugman ajoute dans son email aux membres de l’OJE (Organisation Juive Européenne) :

«Ce que j’ignorais, c’est qu’une fois que nous avions si j’ose dire le dos tourné, ces brochures antisionistes ont été remises en place en violation des accords passés et des engagements pris.»

N’importe quel observateur attentif des relations arabo-israéliennes est témoin de cette règle constante, et c’est la «violation des accords passés et des engagements pris» par les Palestiniens envers Israël. Si Klugman pensait que les Palestiniens se comporteraient différemment à Paris et à Jérusalem, il a quelques leçons de géopolitique à rattraper.

Mais Klugman s’en sort tout de même à très très bon compte.

S’il s’était trouvé à Jérusalem, ce ne sont pas les brochures qui auraient été remises en place «une fois que nous avions si j’ose dire le dos tourné», mais la lame d’un couteau plantée par les mêmes, dans son dos. Et ça, Klugman le sait mais il ne vous le dira pas.

© Hervé Roubaix pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz