Quantcast
FLASH
[21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 15 décembre 2016

Comme chaque année avant Noël désormais, la chrétienté est attaquée par la trialliance de l’islam, des activistes de gauche déguisés pour l’occasion en laïcards (ils ne disputent jamais les fêtes musulmanes), et le politiquement correct.

Une nouvelle polémique religieuse au sujet de la crèche, symbole de la nativité est au cœur de cette affaire italienne, mais cette fois, c’est un prêtre qui est à l’origine de la polémique.

Selon le chapelain du cimetière communal de Cremona, Don Sante Bergè, la crèche devait être supprimée, car sa présence pouvait offenser les musulmans (il ajoute «et les hindous et les athées» pour se donner l’apparence encore plus politiquement correcte de non-discrimination), qui se rendent au cimetière pour saluer leurs êtres chers.

«Une crèche située bien en vue pourrait être considérée comme une provocation, un manque de respect envers les fidèles d’autres religions. Ce serait un gâchis !

C’est à se demander si ce prêtre a encore la foi en Christ.

Donc exit la crèche symbole festif depuis des siècles pour les citoyens italiens qui en se rendant au cimetière…

Comment ? Les catholiques trouvaient réconfort en s’arrêtant devant la scène de la Nativité ? En quoi cela devrait-il être le souci du curé ? Ce dernier ne se préoccupe que d’une chose : ne pas heurter la sensibilité de la communauté islamique.

Heureusement, Don Oreste Mori, qui avait fièrement inauguré cette tradition en 2010, s’est révolté contre la décision de son successeur, et déclara dans un communiqué :

«La crèche plaît aux citoyens de Cremona, qu’ils soient catholiques ou non. Ici, nous sommes en Italie et non en Arabie saoudite, du moins pas encore

L’assesseur à la Culture, à l’identité et à l’autonomie de la région de Lombardie, Cristina Cappellini, également indignée, a déclaré :

«Je souhaite que Don Sante revienne sur sa décision et présente ses excuses à la communauté chrétienne.

Je trouve gravissime l’attitude du prêtre qui avant tout devrait préserver, rendre hommage et valoriser les symboles de notre culture, de notre identité et de notre foi chrétienne.

Après la tempête déchaînée par sa décision, Don Sante est revenu, à contrecœur, semble-t-il, sur une partie de ses déclarations, tout en se plaignant «de l’instrumentalisation de ses déclarations». Car pour le politiquement correct dont la mort peine à arriver, contester une décision s’identifie à «de l’instrumentalisation».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Grâce à la résistance des Cremonesi contre leur curé, et à la mobilisation des réseaux sociaux, ce puissant pouvoir contre l’autoritarisme et le dédain des élites découvert par le peuple, la belle crèche retrouvera sa place et la tradition sera ainsi respectée— du moins pour cette année.

Nouvelle victoire du peuple grâce aux réseaux sociaux

Au-delà de cette victoire, la «bienveillance œcuménique» du prêtre envers l’islam a été violemment critiquée sur internet.

  • Certains l’accusent d’obéir à son supérieur, «l’imam Bergoglio». Les appels du pape à accueillir «nos sœurs et frères musulmans», en oubliant «ses sœurs et frères chrétiens dans la détresse et la misère à quelques pas du Vatican» ne passent pas inaperçus.
  • «Le curé est invité à se convertir à l’islam, cette religion si respectueuse du christianisme» persiflent d’autres internautes.
  • Enfin, disent les plus remontés, «un prêtre qui renie la célébration de la nativité par crainte d’offenser les musulmans n’est pas digne de s’appeler chrétien».
  • «Il a déjà la posture du dhimmi prêt à s’humilier devant ses futurs maîtres», peut-on lire encore.

Il est triste de constater que des prêtres rejoignent les laïcards et certains imams dans leur haine du Christ et veulent effacer tout symbole de Sa venue sur terre.

Fêter la Nativité dans un pays chrétien par l’installation d’une crèche est donc devenu une offense envers les musulmans pour certains prêtres, et il n’est certainement pas le seul à penser ainsi !

Prenez garde, si au mépris des musulmans envers les chrétiens n’est apporté que le reniement de la foi pour plaire aux fidèles d’Allah.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : « Cremona, polemica sul presepe: « Offende gli islamici, gli indù e pure gli atei » Quotidiano Libero.it

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :