Publié par Gaia - Dreuz le 19 décembre 2016

Intervention de Mgr Antoine Camilleri (Traduction intégrale)

« La religion ou la croyance – et donc le christianisme – a une capacité illimitée de bien, non seulement pour les individus ou les communautés… mais aussi pour la société dans son ensemble ». C’est ce qu’a affirmé Mgr Antoine Camilleri, sous-secrétaire du Saint-Siège pour les relations avec les États, à l’ouverture de la conférence organisée par l’OSCE sur la lutte contre l’intolérance et la discrimination contre les chrétiens, qui s’est tenue le 14 décembre 2016 à Vienne.

Le représentant du Saint-Siège a dénoncé « la persécution barbare des chrétiens » dans certaines parties du monde : »les atrocités commises contre les chrétiens en Syrie et en Irak sont si horribles que les mots ne peuvent pas répondre adéquatement, et leur situation ne doit pas être oubliée ». « L’ombre mortelle de l’extrémisme violent et du terrorisme est de nouveau tombée sur la communauté copte en Egypte », a-t-il déploré.

Au fil de son intervention, Mgr Camilleri a défendu les chrétiens discriminés « dans les régions où l’opinion publique internationale ne s’attendrait normalement pas à ce que cela existe » : « Agir et s’exprimer publiquement en tant que chrétien engagé dans sa vie professionnelle n’a jamais été plus menacé. Les chrétiens, ainsi que d’autres, devraient donc être autorisés à exprimer publiquement leur identité religieuse, sans aucune pression pour la cacher ou la déguiser ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Une opposition à tout rôle public de la religion, se trouve derrière ce que le pape François a qualifié de ‘persécution polie des chrétiens’ dans de nombreux pays, a-t-il ajouté. Sous le couvert du ‘politiquement correct’, la foi et la morale chrétiennes sont considérées comme hostiles et offensantes et donc comme quelque chose à supprimer du discours public ».

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Zenit.org

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz