Quantcast
FLASH
[14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  |  [07/10/2019] Avant la visite programmée du président Trump, le syndicat de la police du Minnesota imprime un T-shirt « les flics pour Trump »  |  Les socialistes au pouvoir au Portugal remportent les élections mais n’obtiennent pas la majorité absolue  |  [06/10/2019] Fusillade dans le Missouri à Kansas City : 4 morts et 5 blessés  |  [05/10/2019] Tremblement de terre à San Francisco  |  Vendredi, 2 gardes protégeant une synagogue #Berlin ont arrêté un syrien qui tentait d’entrer dans le bâtiment avec un couteau  |  La semaine avait commencé avec la condamnation de #Zemmour, et terminé avec la tragique preuve qu’il avait raison  |  [04/10/2019] Grosse explosion entendue près de véhicules de #Tsahal à la frontière de #Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 26 décembre 2016

Des corps décapités, démembrés, l’organisation musulmane des Forces démocratiques alliées (ADF) a encore frappé.

22 chrétiens ont été sauvagement massacrés durant et juste avant le week-end de Noël, et le quotidien La Croix, honte sur lui s’il se dit encore chrétien, ose écrire que les raisons de la «vague de violences aveugles… sont difficiles à comprendre.»

L’agression au eu lieu à Eringeti, une région majoritairement chrétienne du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu.

En mai dernier, un groupe terroriste y avait déjà massacré 50 chrétiens en une semaine. (1)

Selon l’Agenzia Fides, tôt le matin du 24 décembre, les résidents de Vemba-Todo/Mavivi, Mukoko/Oïcha, et Mayangos/Assets ont été attaqués par les musulmans de l’AFD-Nalu, et plus de 20 civils ont été tués.

Les photos en notre possession, que nous ne pouvons pas publier ici sans quoi nous serions bannis de Google, Facebook et Twitter, mais que vous pouvez consulter ici, ici, ici et ici, montrent que les victimes ont été démembrées, décapitées afin de semer la terreur parmi la population— pratique historique de l’islam. L’AFD-Nalu est devenu un mouvement jihadiste concurrent de Boko Haram, et rivalise de cruauté avec lui, et il est soutenu par des puissances locales et des non-Africains.

L’administrateur du territoire de Beni, Amisi Kalonda a confirmé à l’AFP que les attaquants font partie des Forces démocratiques alliées, un groupe rebelle musulman d’origine ougandaise.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

«Hier [l’ADF] a tué 10 civils» à Eringeti et «12 corps ont été retrouvés dans des villages environnants», a déclaré Kalonda, ajoutant que «Le mode opératoire, c’est toujours le même : les victimes ont été tuées à l’arme blanche et à la machette».

Un des prêtres du diocèse catholique de Beni-Butembo estime que le bilan est plus grand. «Il a fait 27 morts [et] le bilan macabre est en train d’évoluer […] au fur et à mesure qu’on découvre des corps dans la forêt», a-t-il déclaré.

Concernant les massacres du mois d’août 2016 qui ont fait une centaine de victimes, le Président de la RDC Joseph Kabila avait déclaré qu’il s’agissait d’attentats terroristes : «Le massacre terroriste qui se produit en ce moment dans l’est n’est pas différent de ce qui se passe au Mali, en France, en Somalie et d’autres coins du monde».

«La messe de Noël n’a pas été tellement perturbée», a expliqué le prêtre, car, «du fait de l’insécurité, la messe de minuit est célébrée de manière anticipée, vers 15 h ou 16 h [mais] les gens [ont peur et ils] n’ont pas fêté Noël comme à l’accoutumée».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

(1) portesouvertes.fr
(2) africanews.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz