Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 27 décembre 2016

En réponse à mon article du 19 décembre 2016 où je demandais quand l’Afrique va-t-elle se mobiliser pour lutter contre le terrorisme », je reçois l’information suivante :

« Depuis plusieurs mois l’armée nigérienne traque les terroristes de Boko Haram dans la forêt de Sambisa (État de Borno), qui s’étend sur 1300 km2. »

Le 24 décembre 2016, le président nigérian, Muhammadu Buhari, a déclaré que son armée avait « écrasé » l’un des derniers bastions de ce groupe terroriste affilié à Daech et qui sévissait dans le nord-est du pays :

« Je suis ravi et très fier des braves soldats de l’armée nigériane, après avoir appris cette nouvelle tant attendue et gratifiante de l’écrasement final des terroristes de Boko Haram dans leur dernière enclave de la forêt de Sambisa ».

Le chef de l’État a salué la détermination des troupes nigérianes qui ont « finalement pénétré et écrasé ce qu’il restait d’insurgés de Boko Haram au camp zéro, situé au cœur de la forêt de Sambisa ».

L’armée nigérienne aurait libéré 1880 civils des mains de Boko Haram et capturé plus de 500 combattants.

Il est nécessaire de rappeler que les actions meurtrières de Boko Haram ont obligé près de 3 millions de personnes à se déplacer et fait plus de 20 000 morts.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il s’agit là d’une excellente nouvelle, mais même si Boko Haram est, paraît-il, éradiqué, ce qui est loin d’être certain, l’Afrique est bien loin d’être totalement à l’abri des mouvements terroristes.

Une actualité toute récente, l’enlèvement d’une humanitaire française à Gao, au Mali, où l’armée française est présente depuis des années, prouve que de nombreux groupes sont toujours en activité et vont se retrouver probablement renforcés par de nouvelles recrues.

Smaïl Chergui, « Monsieur sécurité » au sein de l’Union africaine, rappelle que, selon une étude réalisée en 2015 par le Centre international sur la radicalisation, la Tunisie est le pays qui compte le plus de ressortissants dans les rangs de Daech, 3 000, devant le Maroc, second pourvoyeur avec 1 500 combattants. Il lance d’ailleurs une alerte générale, car la propagande de l’État islamique cible de plus en plus l’Afrique, selon sa dernière vidéo, diffusée de Libye. Il étend sa toile sur tout le nord de l’Afrique, en concurrence avec al-Qaïda, et n’hésite pas à informer ces divers pays ciblés de la présence sur leur territoire de cinq terroristes africains : Nigérien, Sénégalais, Ghanéen, Malien et un kamikaze dont la nationalité est inconnue.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :