Quantcast
FLASH
[13/12/2019] Royaume-Uni : Les pro-#Brexit, anti-immigration, anti-Europe rejettent le socialisme dans un raz-de-marée électoral par 368/202 sièges  |  [11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 30 décembre 2016

Lorsque la Première ministre de Grande-Bretagne lâche un missile scud contre la Maison-Blanche et le Président Obama, on pourrait penser que cela mérite les gros titres des journaux. C’est un événement diplomatique majeur.

Mais lorsqu’Israël est impliqué, les médias français deviennent subitement incohérents et hystériques, et se comportent de façon fiévreuse et erratique. Ainsi, tous les médias britanniques— même les plus israélophobes— ont donné à l’incident la place qu’il mérite. Rien en France.

Theresa May s’est lancée hier dans une violente et inhabituelle attaque contre l’administration Obama, suite au discours de John Kerry sur la vision du gouvernement Obama concernant le Moyen-Orient.

Le porte-parole de Theresa May a critiqué John Kerry pour avoir décrit le gouvernement israélien comme «le plus à droit de l’histoire d’Israël», et de «s’être focalisé exclusivement sur le seul problème des implantations israéliennes.»

Madame la Première ministre May «ne pense pas qu’il soit approprié», de la part de Mr Kerry, «d’attaquer la nature d’un gouvernement allié démocratiquement élu», a ajouté le porte-parole. Theresa May ne pouvait pas ajouter— mais nous le pouvons— que Barack Obama, avec l’argent des contribuables américains, a financé une partie de la campagne électorale du parti de gauche opposé à Benjamin Netanyahu, dans le but de lui faire perdre la dernière élection législative, avait révélé en juillet dernier le Washington Times (1), et il a échoué.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Allant encore plus loin, la Première ministre a ajouté, par l’intermédiaire de son porte-parole :

«Nous continuons à penser que les constructions dans les implantations sont illégales, et c’est pourquoi nous avons voté la résolution du Conseil de sécurité 2334 la semaine dernière.

Mais nous disons très clairement que les implantations sont loin d’être le seul problème de ce conflit. En particulier, le peuple d’Israël a le droit de vivre sans être menacé par le terrorisme [palestinien], ce qu’ils ont été contraints de subir pendant bien trop longtemps».

Démontant les propos partiaux de John Kerry, le porte-parole britannique ajoute (2) :

«Par conséquent, nous ne pensons pas que la bonne façon de négocier la paix soit de se focaliser seulement sur les constructions dans les implantations, alors que le conflit entre les Israéliens et les Palestiniens est clairement bien plus complexe.»

Vous comprenez, je suppose, pourquoi les médias ne veulent pas que vous preniez connaissance de cette information importante.

On veut, en France dans la profession, que vous pensiez que le monde entier déteste Israël, que l’Etat juif est isolé, que c’est un Etat paria, qu’il a tous les torts dans ce conflit, que les Palestiniens sont les victimes, que les constructions sont l’unique obstacle à la paix, et les journalistes français ne veulent surtout pas qu’on sache que le Premier ministre de Grande-Bretagne a mouché l’administration Obama pour prendre la défense d’Israël.

Comme l’écrivait maître Goldnadel, cacher l’info est faute aussi grave que la fausse info. Les médias traditionnels y sont passés experts avec une constance qui force presque l’admiration.

Hier, notamment, le Pentagone déclarait dans un communiqué qu’on «dénombrait des victimes civiles dues aux frappes aériennes de la coalition à Mosul». A Gaza, cette information dont vous n’avez jamais entendu parler aurait la une de l’ensemble des médias.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) washingtontimes.com/obama-admin-sent-taxpayer-money-oust-netanyahu

(2) itv.com/theresa-may-criticises-obama-administrations-israeli-stance

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz