Quantcast
FLASH
[19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alon Gilad le 6 janvier 2017

Consternant.
Consternant, c’est le mot qui revient le plus fréquemment pour qualifier le propos de ce candidat aux primaires du PS, Vincent Peillon.

On aurait pu ajouter, et prioriser, outrageant. En effet, mettre sur le même plan, comme des phénomènes et des situations analogues, les lois de Vichy prises en 1940 contre les Juifs — dont l’étoile jaune — et la manière dont seraient —dit Peillon — maltraités français et étrangers de confession musulmane, relève de l’outrage et de la provocation grossière. 

Les censeurs du candidat Peillon n’ont pas manqué de relever son peu de familiarité avec l’arithmétique, se traduisant dans le fait que l’étoile jaune aurait été imposée aux Juifs de France, il y a… quarante ans.

Le candidat Peillon cherche manifestement à courir après un suffrage déjà courtisé par Mélenchon et Montebourg. Pour mieux séduire cet électorat, l’ancien ministre de l’Éducation nationale trouve intelligent de surenchérir :

  1. En faisant remonter à 1976 (40 ans), l’obligation du port de l’étoile jaune par les Juifs de France ; une humiliation qui résulterait, — comme les interdits professionnels et les mesures d’aryanisation des biens économiques et des entreprises appartenant à des Juifs —, des lois laïques s’avérant lois oppressives, et lois antisémites.
  2. De déclarer persécutées, toujours par les lois laïques, les populations « musulmanes ».

Mon père qui dût, en juin 1942, s’en aller se cacher à des centaines de kilomètres du domicile familial, avant d’être dénoncé, arrêté, déporté et, pour finir, assassiné, aurait bien voulu que sa situation, de 1940 à 1944, soit celle de ces jeunes gens dont ce brave Peillon se fait l’avocat et le chantre ; jeunes gens nombreux à se retrouver DRH, conseiller technique, directrice ou directeur de cabinet, maire, député, sénateur, ministre, journaliste, avocat, comédien ou comique vedette, ministre d’Etat, vice-président du Sénat…

Effectivement, Peillon a raison, toutes ces positions sociales sont la marque évidente que les musulmans en France, en 2017, sont traités comme les Juifs discriminés par les lois de Vichy ; qu’ils sont objets d’interdits professionnels, empêchés de se rendre au théâtre, proscrit, ne pouvant emmener leurs enfants dans les squares, empêchés de pratiquer publiquement leur culte religieux, et tout cela — dit notre impayable Peillon — à cause de cette bougresse de loi de 1905 de séparation de l’église (de la religion) et de l’Etat…

Soutenez Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il y a de la concurrence pour être Président, avec pour programme commun non des mesures socialisantes (« anticapitaliste »), mais un discours virulent de dénigrement de la laïcité, visant à la promotion d’une sorte de super-discrimination positive au plan religieux. C’est ainsi que d’Apparu (Juppé, puis Fillon) à Peillon, en passant par quelques autres, on voudrait bien pouvoir sortir officiellement, légalement, des caisses de l’Etat (c’est-à-dire de la poche des contribuables) les frais de construction de nouvelles mosquées avec la fourniture des terrains et des parkings attenants et quelques autres innovations.

Je voudrais dire au sieur Peillon : vous avez tout à fait le droit de vouloir devenir dhimmi. Il y a bien des femmes qui, comme dans la chanson de Boris Vian, rêvent et chantent « Johnny fais-moi mal, envoie-moi au ciel »… Vous avez, vous aussi, le droit de rêver à la jouissance procurée par les coups, ici les coups moraux de l’infériorité légale, l’inégalité « divine » découlant de la dhimmitude.

Vous avez le droit de rêver à ce que l’humiliation légale vous procurera. Mais de grâce, Monsieur Peillon, ne justifiez pas votre masochisme politique en réinventant les années quarante, placées en 1976, en déclarant sans pouffer et éclater d’un rire cynique que la situation des populations musulmanes en France, en 2017, est comparable à celle des Juifs victimes des lois laïques sous les autorités de Vichy. Là, vous outragez les 76 000 Juifs de France traqués, déportés et assassinés.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alon Gilad pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz