Quantcast
FLASH
[16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  |  [02/06/2019] Suite à la débâcle des Républicains aux élections européennes, Laurent #Wauquiez annonce qu’il démissionne de la présidence du parti  |  Le socialisme a causé la mort de plus de 100 millions de personnes sous Lénine, Staline et Mao. Maintenant, les jeunes veulent réessayer  |  Le Conseil des députés des Juifs britanniques dénonce les commentaires antisémites de la candidate travailliste aux élections de Peterborough, Lisa Forbes  |  L’Assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014, et le seul qui a été nommé risquait d’empêcher l’élection de Macron  |  Syrie: le nouveau bilan de la contre offensive israélienne est de 10 morts syriens  |  Si Dreuz n’en parle pas qui le fera? L’état de la victime juive d’un attentat islamiste au couteau à #Jérusalem s’améliore  |  Selon le dernier sondage Harvard CAPS/Harris Poll, #Trump n’a jamais vu son taux d’approbation de son action aussi élevé depuis deux ans, sous l’impulsion de l’optimisme des électeurs à l’égard de l’économie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 18 janvier 2017

Mouvements pour les droits civils, anarchistes, Black Lives Matter : tout ce beau monde démocratique s’allie pour cracher sa détestation du futur président Donald Trump, le fasciste, le raciste, le misogyne, coupable de tous les vices et source de danger planétaire.

A les écouter, le peuple américain a élu un anti-Christ diabolique, huit ans après avoir porté au pouvoir un messie angélique : Barack Hussein Obama.

Selon Reuters, l’objectif des organisateurs est clair : gâcher à tout prix la fête, même si cela implique l’utilisation de moyens non conventionnels et violents.

Vive la démocratie et le pacifisme de la gauche moralisante. Les mouvements essayeront de se rassembler près des 12 postes de sécurité et défileront le long du parcours de la parade, soit 4 km :

« Nous voulons interrompre l’inauguration, » a déclaré l’un des leaders du mouvement « DistruptJ20 » David Thurston, lors d’une conférence de presse. « Nous voulons que la révolte bouillonne dans toutes les villes à travers le pays. »

DisruptJ20, qui collabore avec le très pacifique Black Lives Matter et d’autres groupes opposés à Donald Trump, a annoncé que des barricades seront montées avant l’aube et des manifestations violentes se succèderont lors de la prestation de serment de Donald Trump.

Plus de 300 volontaires de DisruptJ20 travailleront pour mobiliser les anti-Trump en une longue suite de cortèges de protestations. Ce sera « Le Festival de la Résistance. » Et les méthodes ne seront certainement pas pacifiques.

« Nous ne sommes pas en faveur d’une transition pacifique du pouvoir, nous devons l’arrêter. » a souligné l’un des organisateurs.

Dans l’ensemble, selon le National Park Service, des permis ont été accordés à 27 mouvements de protestations, qui seront présents ce vendredi 20 janvier à Washington DC, un nombre quatre fois supérieur aux précédentes investitures, du jamais vu dans l’histoire des USA.

D’après les fonctionnaires du gouvernement, la cérémonie devrait attirer plus ou moins 800.000 spectateurs, contre environ 1.800.000 rassemblés en 2009 pour l’inauguration du « messie » Obama.

Des heurts sont à craindre entre les manifestants anti-Trump et les supporters du Président.

Les manifestations anti-Trump à Washington se poursuivront le jour suivant avec la « Women’s March » la marche des femmes, organisée par un groupe d’activistes féministes en protestation contre les nombreuses remarques sexistes du candidat Trump au cours de la campagne présidentielle.

200.000 personnes seraient attendues !

Ces féministes devraient plutôt organiser des marches contre le sort réservé aux femmes dans l’islam…

“La rhétorique utilisée par Trump au cours de la campagne présidentielle a diabolisé, effrayé et menacé de nombreux citoyens : migrants, musulmans, la communauté LGBT, les personnes de couleur, les handicapés, les femmes agressées sexuellement. La Marche des Femmes enverra un message fort à la nouvelle Administration dès le premier jour du mandat. »

En outre, les activistes anti-Trump ont fait circuler une pétition pour déchoir le Président élu : il s’agit d’un véritable portail documentaire qui signale via des vidéos et des photos toutes les manifestations anti-Trump qui se déroulent à travers le pays.

« Nous refusons d’accepter une Amérique fasciste. Donald Trump, le président élu, est en train de mettre sur pied un régime très dangereux. Notre angoisse, notre dégoût, notre crainte sont justifiés. Notre rage doit se transformer en une résistance massive, avant que Trump ne prenne le pouvoir.

Si nous échouons dans notre détermination à le stopper, les conséquences pour l’humanité seront désastreuses. Nous, les soussignés, savons, au plus profond de nous-mêmes, que la catastrophe s’abattra sur le monde, si le régime fasciste Trump/Spence exerce le pouvoir. »

Parmi les signataires, il y a Bill Ayers, pédagogue réputé et activistes américain, leader et fondateur de l’organisation terroriste communiste « Weather Underground », qui s’était distinguée dans les années septante par des attaques à la dynamite ayant pour cibles principales les bâtiments officiels et les banques. Cette organisation fut responsable des attentats contre le Pentagone et le Capitole. Encore un idéaliste qui utilise la violence et le meurtre d’innocents pour lutter contre l’injustice.

En ce début d’année, Dreuz a besoin financièrement de votre soutien, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

A ce tableau aux teintes sombres se joint une fois encore l’ombre des manifestants payés pour descendre dans la rue contre le nouveau Président. Tactique favorite d’un milliardaire gauchiste, George Soros, dont le rôle dans les processus de déstabilisation de nations souveraines n’est plus un mystère.

De nombreuses annonces online pour des jobs sont publiées sur le portail Backpage de l’organisation « DemandProtest » dans diverses villes des USA (San Diego, Tulsa, Phoenix, El Paso)

« DemandProtestrecrute du personnel « pour participer aux manifestations anti-Trump, (ou autres) qui se dérouleront lors de l’investiture de D. Trump offrant une compensation de 2.500 dollars/mois ou de 50 dollars/heure.

Si tu es prêt agir, alors rejoins-nous » stipule l’annonce sous le titre emblématique : « fais-toi payer pour lutter contre Trump ».

« Nous sommes des stratèges qui mobilisons les générations du millénaire partout sur la planète » expliquent les promoteurs du site web et l’absolue discrétion est notre top priorité ; nos opérateurs réalisent des scènes convaincantes, qui deviennent des éléments constitutifs des mouvements de masse. Si vous avez besoin de manifestations de colère, nous pouvons l’organiser, tout en protégeant votre réputation. »

Vive la « spontanéité et la sincérité » de certaines protestations de masse anti-Trump, qui réjouissent tant nos médias officiels ! Le monde ressemble de plus en plus à un immense théâtre, où tout est mis en scène par l’un ou l’autre pouvoir, les citoyens étant les acteurs-dindons d’une tragi-comédie.

La gauche radicale américaine anti-démocratique n’a aucune intention d’accepter le résultat électoral, pourtant voté démocratiquement par le peuple, et déjà se profilent des journées marquées par de fortes tensions et des heurts, mis en scène par les ennemis de la démocratie.

Réussiront-ils tous ces sauveurs de l’humanité autoproclamés, à gâcher la fête d’investiture de Donald Trump, à créer le chaos en Amérique, ce chaos qu’ils apprécient tellement au plus profond d’eux-mêmes ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources :

Protests will aim to disrupt Trump inauguration – Reuters

Petition: In the Name of Humanity, We REFUSE To Accept a Fascist America … (extraits)

Portail backstage DemandProtest: Get paid fighting against Trump (extraits)

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz