Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Nancy Verdier le 29 janvier 2017

Pour les organismes internationaux et autres officines ayant bénéficié des largesses de Barack Obama en dépit de leurs positions mensongères, amorales voire criminelles, l’heure du jugement a sonné.

L’administration Trump étudie l’arrêt de tout financement américain aux organismes des Nations Unies qui reconnaissent l’Autorité palestinienne (AP) ou l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) comme membre à part entière, a rapporté mercredi le New York Times. D’autres organismes et programmes internationaux qui reconnaissent les Palestiniens seront également visés.

Le projet de décret, intitulé «Audit et Réduction du financement américain des organisations internationales», créera un comité chargé d’enquêter sur l’aide des États-Unis à tous les programmes internationaux afin de déterminer les organisations entrant dans ces catégories. Le processus d’examen entraînera soit une réduction drastique, soit une suppression complète des sommes versées aux organismes qui enfreignent ces critères.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Outre l’accréditation comme membres à part entière de l’AP ou de l’OLP, les agences seront également visées si elles s’engagent dans des activités qui violent les sanctions internationales contre l’Iran ou la Corée du Nord.
L’ordonnance appelle également à retirer le financement de toute organisation qui «est contrôlée ou substantiellement influencée par tout État qui parraine le terrorisme».

La décision est en fait basée sur un statut existant aux Etats-Unis, qui exige le retrait de tout financement par les États-Unis à toutes les agences de l’ONU qui « accorde à l’Organisation de Libération de la Palestine la même position que les Etats membres ».

Cette loi a contraint le président Barack Obama à réduire le financement de l’UNESCO en 2011 pour avoir accepté l’Autorité palestinienne en tant que membre.

L’ordonnance de Trump exigera une «diminution globale d’au moins 40%» du montant total de l’aide que les États-Unis accordent aux organisations internationales.

Si elle est signée et promulguée, l’ordonnance réduira radicalement les budgets des agences des Nations Unies, qui comptent chaque année sur des milliards de dollars d’aide des États-Unis.

Pour soutenir Dreuz financièrement, cliquez sur Paypal.Dreuz et choisissez le montant de votre don.

Constituant 22% de son budget, les contributions des États-Unis à l’ONU dépassent largement celles de tout autre pays.

Le parti pris anti-israélien des Nations Unis est bien documenté, tout comme sa sympathie pour la cause palestinienne. Trump a dénoncé la mise en cause permanente d’Israël par l’organisme international, et a averti les Nations Unies, qui le mois dernier ont condamné, dans une résolution du Conseil de sécurité, les implantations israéliennes, alors qu’il ferme les yeux sur les implantations illégales d’autres pays du monde, que « les choses seront différentes » après son investiture.

La position de Trump va permettre de clarifier les choses, de remettre l’humanité en marche dans le bons sens et d’ouvrir une ère diplomatique nouvelle au Proche-Orient et dans le monde.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Nancy Verdier pour Dreuz.info.

Source : breakingisraelnews.com

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :