Publié par Jean-Patrick Grumberg le 23 février 2017

Du jamais vu de mémoire récente : l’Organisation des Nations Unies se fait encore étriller par l’ambassadrice américaine auprès de l’ONU au sujet de son obsession contre Israël, obsession qui frôle l’antisémitisme institutionnel.

A bien y réfléchir, de mon vivant, je n’avais jamais vu quelqu’un défendre devant une instance internationale des idées qui me sont chères. Et je ne pense pas être le seul.

Tout juif amoureux d’Israël et excédé de l’acharnement de l’instance internationale devra s’il est honnête, tirer son chapeau à Donald Trump pour avoir permis ce moment :

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

40
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz