Publié par Guy Millière le 24 février 2017

Donc. Donald Trump est censé avoir dit n’importe quoi au sujet de la Suède.

Après avoir suggéré qu’il avait parlé d’un attentat en Suède alors qu’il n’y a pas eu d’attentat (Trump n’a pas un seul instant parlé d’attentat en Suède), les grands médias français ont dit qu’il regardait trop Fox News, et qu’il avait été induit en erreur par un reportage disant que la criminalité avait beaucoup augmenté en Suède depuis qu’une vague massive d’immigration musulmane avait transformé le pays. Et, bien sûr, les grands médias français ont dit que Fox News mentait, et ajouté que tout va bien en Suède.

C’est malheureusement inexact. Fox News ne ment pas. Tout va très mal en Suède. Et le gouvernement suédois fait comme le gouvernement français, et comme le gouvernement de la plupart des pays d’Europe : il dissimule la réalité, et compte sur les grands médias du pays pour lui emboîter le pas.

Un cinéaste américain a mené l’enquête, et c’est le résultat de son enquête qui a été évoqué sur Fox News. Ce cinéaste a pu se doter de documents confidentiels, très différents des documents officiels, et il a rencontré des policiers qui lui ont parlé en risquant leur carrière. Il s’est rendu dans des endroits dangereux, et il a été agressé. Il s’appelle Ami Horowitz. Ne comptez pas sur une chaîne française pour lui donner la parole.

Au cours des cinq dernières années, la Suède a accueilli près de deux cent mille immigrants musulmans, ce qui, pour un pays d’un peu plus de neuf millions d’habitants, représente une proportion écrasante (cela représenterait l’arrivée d’environ un million et demi d’immigrants musulmans en France).

Ces arrivants ne parlent pas la langue, n’ont, pour la plupart aucun savoir-faire leur permettant de trouver un emploi, et ils n’ont aucune incitation à travailler, car ils vivent d’assistance, dans des logements financés par le gouvernement.

Ils ne s’intègrent pas. Ils gardent leur culture et leurs mœurs.

Les femmes suédoises sont leurs premières victimes, et Stockholm est devenue la capitale du viol. Les Juifs sont leurs victimes aussi et Malmö, une ville de trois cent quarante mille habitants, dans le sud du pays où vivait une importante communauté juive, est devenue à peu de choses près une ville sans juifs. Des zones de non-droit ont fait leur apparition, et dans les nomenclatures de la police, il y en a désormais cinquante.

Les récents arrivants viennent s’ajouter à des arrivants plus anciens, car la vague d’immigration musulmane en Suède a commencé bien plus tôt, quand, à la fin des années 1970, le gouvernement suédois a décidé de s’ouvrir et de s’adonner au multiculturalisme.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Et si la transformation du pays en cinq ans est effroyable, quand on la mesure dans la moyenne durée, sur quarante ans, ce qu’on observe laisse sans voix.

Entre 1975 et 2015, le nombre de crimes violents a augmenté de 300 pour cent. Le nombre de viols, lui, s’est accru de 1472 pour cent.

Pour une raison évidente d’anathème et de diabolisation, le seul parti politique qui ose évoquer le problème et la destruction du pays, le parti des Démocrates de Suède est qualifié de parti d’"extrême droite” et de parti xénophobe.

Le parti des Démocrates de Suède n’en est pas moins devenu le premier parti du pays.

Il n’a, pour autant, pas voix au chapitre, car une coalition de tous les autres partis l’exclut des allées du pouvoir.

Une loi votée il y a quelques années criminalise l’énonciation de faits pourtant flagrants s’ils peuvent “inciter à la discrimination”, et des juges l’appliquent.

L’un des dirigeants des Démocrates de Suède, Michael Hess, a été condamné en 2014 à une très lourde amende pour avoir divulgué des statistiques exactes, mais pouvant “porter atteinte à l’image et à l’honorabilité d’un groupe de gens” vivant en Suède (devinez lequel).

Donald Trump a raison concernant la Suède.

Fox News ne ment pas, non.

Tout va très mal en Suède, oui.

Il est scandaleux que les grands médias français continuent à mentir comme ils le font. Sur ce sujet, comme sur des milliers d’autres.

Les grands médias américains mentent aussi, mais aux Etats-Unis, au moins, il y a Fox News, que les journalistes français ne regardent pas, mais détestent tant.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

23
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz