Quantcast
Publié par Sidney Touati le 6 mars 2017

Ils ont traversé la France. Ils étaient plus de 50 000 sous la pluie (200 à 300 000 selon certains), place du Trocadéro.

Ils sont venus soutenir Fillon. Apporter chaleur, réconfort, soutien à celui qui depuis deux mois subit les crachats du clan mediatico-politique. Son unique crime : avoir été choisi démocratiquement sans l’aval des appareils.

Jusqu’à ce jour, le dossier Fillon est vide au plan du droit. Peut être qu’à force de fouiller dans les poubelles et de mettre la tête dans les égouts, parviendront-ils à extraire quelques éléments pour alimenter la calomnie.

Le traitement injuste réservé à Fillon à longueur d’antenne, finit par produire l’effet inverse à celui recherché.

De politique, l’affaire est devenue morale. Soutiennent Fillon tous ceux que révolte l’injustice.

Le peuple se détourne des chiens qui aboient furieusement.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Sa conscience, instinct divin comme l’appelait Rousseau, lui montre le chemin. Le peuple comprend le martyr de Fillon. Depuis combien d’années subit-il la domination sans partage des castes insolentes qui ont fait main basse sur les pouvoirs ?

Le peuple bafoué, écrasé, dont les plus légitimes aspirations sont ignorées, le peuple s’identifie à Fillon.

Son martyr est le sien.

Fillon peut être tué.

Il ne peut plus perdre.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Sidney Touati pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz