FLASH
[20/06/2018] Ah j’ai oublié un détail, mais vous aviez deviné : l’homme qui voulait poignarder des passants à Tours hurlait Allahou Akbar  |  Hollywood anti-Trump est moralement exemplaire. L’acteur Peter Fonda a tweeté qu’il faut kidnapper Barron, le jeune fils de Trump, et qu’il soit violé par des pédophiles  |  Tours : un homme a tenté de poignarder des passants cet après-midi et de jeter un homme par dessus un pont  |  [18/06/2018] Gaza : En réponse à un tir de roquette du Hamas, Israël a bombardé 9 cibles terroristes dans 2 camps militaires et 1 fabrique de munitions du Hamas  |  [17/06/2018] Effrayant : La police du quartier Haringey de Londres a arrêté une femme pas du tout folle qui courait après des enfants juifs avec un couteau en criant « Je veux tuer tous les Juifs »  |  Nigel Farage: « Merkel est le passé, Salvini le futur »  |  [16/06/2018] Après l’administration Bush, Trump se retire du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, qui est un club obsédé par un seul pays, Israël. Pourquoi est-ce que les États-Unis y sont encore ? Parce qu’Obama l’a rejoint quand il a pris ses fonctions  |  Afghanistan : 26 morts et 54 blessés dans un attentat-suicide parmi une foule célébrant un cessez-le-feu inédit entre talibans et forces de sécurité  |  Un terroriste musulman a percuté une voiture-taxi dans une foule au centre de Moscou, blessant au moins 7 personnes. Le terroriste musulman, qui a tenté de fuir les lieux, a été arrêté  |  Exceptionnel effet Trump : la banque centrale américaine remonte sa prévision de croissance, à 4,8%  |  [15/06/2018] Effet Trump : je sais que les médias s’en fichent, mais les chiffres de l’emploi sont les meilleurs depuis 44 ans  |  Afghanistan : le chef des taliban pakistanais aurait été tué par un drone américain  |  La France a encore condamné Israël à l’ONU lors d’une résolution qui interdit à Israël de se défendre contre les terroristes  |  [14/06/2018] Ah il est beau le ramadan! Un projet d’attentat sur le sol français a été déjoué avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne  |  [13/06/2018] Israël : le directeur du Shin Bet (agence de sécurité) annonce avoir empêché 250 attentats terroristes en 2018  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alain Leger le 15 mars 2017

France Inter rapporte que la justice vient d’ouvrir une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel dans l’affaire de Las Vegas impliquant Macron.

La justice a décidé d’agir sous la pression d’internet, tandis que les médias avaient presque réussi à étouffer cette affaire – et les autres.

Le parquet de Paris a confié l’enquête à l’OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales).

Cette enquête fait suite à un signalement de l’Inspection générale des finances, envoyé le 8 mars, concernant cette soirée à 389.759€ à Las Vegas devant 500 personnes, et organisée sans appel d’offres lors du CES de Las Vegas, le 6 janvier 2016.

Business France, l’organisme de promotion des entreprises françaises à l’étranger a également reconnu que, « au vu des délais », imposés par les caprices du ministre Macron, le choix du prestataire, Havas, « avait été fait selon une procédure pouvant potentiellement être entachée d’irrégularité ». Une indiscrétion permit également d’apprendre d’Emmanuel Macron avait recruté un ancien salarié d’Havas dans son cabinet à Bercy.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Alors qu’il était ministre des Finances et que la France est en crise économique aiguë et fait face à d’importantes difficultés financières, Emmanuel Macron en bon socialiste n’avait pas hésité à engager une somme délirante pour cette soirée de pacha, organisée pour en être le centre. Or le délai très court – une dizaine de jours – qu’il a imposé, a entraîné des frais démentiels, notamment en nuits d’hôtel.

Lundi dernier, nous annoncions qu’Anticor, association qui lutte contre la corruption dans le monde politique, a également saisi la Haute Autorité pour la Transparence d’ouvrir une enquête sur les anomalies du patrimoine d’Emmanuel Macron.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz