Publié par Gaia - Dreuz le 22 mars 2017

Murtaja a également stocké des armes et des grenades à son domicile

La police israélienne a arrêté au courant du mois de février un palestinien soupçonné d’utiliser les fonds et l’infrastructure d’une ONG turque basée à Gaza au profit de l’aile militaire du Hamas, indique le Shin Bet dans un communiqué publié mardi.

Le suspect, Muhammad Murtaja, âgé de 40 ans et directeur de la branche gazaouie de l’ONG turque TIKA depuis 2012, a rejoint le Hamas en 2008 avant de commencer à travailler pour son aile militaire en 2009, affirme le Shin Bet.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il a été arrêté alors qu’il tentait de rejoindre la Turquie, officiellement pour un séminaire de l’ONG TIKA. Cependant, les enquêteurs ont estimé que son voyage avait pour but de récolter des informations qui seraient utiles à la fabrication de roquettes du Hamas.

Selon les estimations des autorités israéliennes, Murtaja aurait détourné des millions de shekels au profit du Hamas, notamment durant l’opération Bordure Protectrice à l’été 2014.

D’après l’enquête du Shin Bet, Murtaja était responsable de la formation des jeunes recrues, des exercices militaires ainsi que de la production d’explosifs et de la construction de tunnels, au sein du Hamas.

L’enquête a en outre révélé qu’une autre organisation turque considérée comme terroriste par Israël depuis 2008, l’IHH, a aidé à financer directement les activités de l’aile militaire du Hamas.

Le communiqué indique par ailleurs que Mehmet Caio, responsable de l’IHH Gaza, a remis de l’argent en liquide en provenance de Turquie aux dirigeants du Hamas Ismail Haniyeh et Raed Saad, dans le but de construire un centre de formation navale et d’acquérir des armes.

TIKA est officiellement une organisation agissant au nom du gouvernement turc qui vise à promouvoir des projets humanitaires à Gaza.

Soutenez Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

WorldVision

Dans le cadre d’une autre enquête diligentée par les autorités australiennes a conclu qu’une organisation caritative chrétienne active dans la bande de Gaza n’avait pas détourné d’argent au profit du mouvement islamiste Hamas, contrairement aux affirmations d’Israël.

L’Etat hébreu accuse Mohamed Halabi, directeur de l’organisation World Vision dans la bande de Gaza, d’avoir détourné des dizaines de millions de dollars au profit du Hamas, qui contrôle l’enclave palestinienne.

En procès depuis août dernier, ce Palestinien a plaidé non coupable de toutes les charges retenues contre lui.

Un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères n’a pas souhaité faire de commentaires alors que le procès est en cours.

World Vision est une ONG chrétienne américaine qui emploie plus de 40.000 personnes dans près de 100 pays.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : I24news

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz