Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 mars 2017

Des manifestants anti-israéliens de l’organisation d’extrême gauche IfNotNow se sont frottés aux pro-Israéliens devant le siège de la Conférence de l’ONG amie d’Israël AIPAC, hier dimanche à Washington DC.

Les manifestants insultaient le gouvernement Netanyahu, la communauté juive de Judée Samarie, et dénonçaient le soutien d’AIPAC à Israël.

Parmi les protestataires se trouvaient de nombreux radicaux juifs d’extrême-gauche (ce n’est qu’après plusieurs années d’explication que les lecteurs francophones de Dreuz ont compris ce paradoxe que les pires ennemis d’Israël aux Etats-Unis sont des juifs anarchistes ou communistes, et qu’on en trouve aussi beaucoup en France, notamment dans la presse, notamment chez les élites, et ceux qui ne lisent pas Dreuz n’ont pas cette chance d’être si bien informés de ce fait).

Bref, je reviens à mon sujet.

Parmi les excités anti-israéliens donc, se trouvent évidemment des extrémistes juifs, dont la fondatrice d’IfNotNow, Simone Zimmerman, qui a collaboré avec le candidat présidentiel juif démocrate et socialiste Bernie Sanders– qui ne s’est pas privé de dénoncer Israël durant la campagne électorale de 2016.

Face à ces manifestants se trouvait une contre-manifestation d’activistes pro-israéliens, composée de délégations venues de plusieurs coins des Etats-Unis et du Canada.

L’une de ces pro-Israéliennes, qui s’est déplacée depuis Toronto pour apporter son soutien à Israël et combattre les agitateurs antisionistes se nomme Sandra Solomon, une Arabe palestinienne pro-israélienne.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Nous sommes les Arabes. Nous occupons la terre des juifs. Cette terre est juive. Il n’y a pas de Palestine, c’est un mensonge

Sandra, âgée de 39 ans, est une militante des droits de l’homme. Elle est la nièce de Saher Habash, un des fondateurs du Fatah, membre du Comité central, et responsable de la seconde intifada. Elle est née à Ramallah en Samarie sous un nom arabe, dans une famille musulmane religieuse (les Français ne disent ni Judée ni Samarie mais Cisjordanie pour faire oublier les origines juives et les noms trop juifs de cette région). «Dans ma famille, on déteste les juifs, on révère Hitler et on fait l’éloge de l’holocauste déclarait-elle en 2016 à la chaîne 2 israélienne. Elle a été élevée en Arabie saoudite, puis elle a quitté l’islam et est devenue une avocate des droits de l’homme contre l’islam radical et l’islamisme.

Sandra Solomon a pris la parole devant les militants de IfNotNow, et a déclaré que dire qu’Israël occupe des terres arabes est un mensonge.

“Je suis palestinienne, mais je soutiens Israël”, a déclaré Solomon. “Nous sommes les Arabes. Nous occupons la terre des juifs. Cette terre est juive. Elle restera juive pour toujours. J’étais musulmane. Ils m’ont appris à haïr Israël et le peuple juif. Il n’y a pas de Palestine. C’est un mensonge. Ils utilisent la Palestine juste comme prétexte pour tuer le peuple juif. Juste pour détester les juifs. Ils m’ont appris qu’il fallait ‘purifier la mosquée al-Aqsa des répugnants juifs’. Les Palestiniens sont des menteurs.”

 

Et pour finir, Sandra Solomon, dans des vidéos virales publiées au Canada cette année où elle dénonce l’islamisation de l’Occident a été frappée d’une fatwa de mise à mort par des imams canadiens pour blasphème.

 

 

Rien de tout cela ne sera rapporté par les médias français.

Sans le travail de la sphère fâcheuse, vous n’en auriez rien su.

Les petits flics de la pensée, les Samuel Laurent et Adrien Sénécat du Décodex qui nous font par ailleurs beaucoup de publicité indirecte diront que c’est une Fake News.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Sources :

israelnationalnews.com

therebel.media

timesofisrael.com

 

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex