FLASH
[13/12/2018] Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Yoann Saby le 1 avril 2017

Un mode de vie quasi répandu chez les Algériens mais peu connu du grand public en France : 60% des femmes algériennes trouvent normal d’être battues par leurs maris.

Après avoir révélé que les femmes ne sont pas acceptées dans les cafés musulmans en France, il serait temps d’apprendre ce qui se passe entre les quatre murs des familles musulmanes. En France.

Les violences conjugales sont tellement la norme, qu’à la télé algérienne, une femme explique qu’être battue par son mari lui «fait plaisir» car l’homme lui paraît ainsi «plus viril».

Traduction des propos tenus par les différentes personnes à qui est posée la question suivante : «Battez-vous votre femme», «Votre mari vous bat-il ? ».


0:38– : Quand elle me met vraiment en colère, je la bats.

Vous la battez ?

Oui.

Vous la battez durement ?

Non, non. Je la bats normalement. Avec une claque, quelque chose comme ça.

0:47– : Avez-vous déjà battu votre femme ?

Parfois, parfois. Quand elle m’ennuie. Quand vous revenez fatigué du travail, que quelque chose manque, vous êtes en colère.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

0:53– : La battre est quelque chose de logique. Elle avait fait des erreurs. Elle les a corrigés. Si elle n’est pas battue, elle ne réussira pas.

1:05– : Parfois. Parfois, il me bat.

Conclusion

Cette culture est trop loin de la nôtre. Les dirigeants européens ont joué à l’apprenti sorcier sans comprendre ce qu’ils faisaient. Battre sa femme comme un rapport social normal, je trouve ça vraiment ignoble.

Le pire, c’est qu’ils importent cela d’Algérie avec eux, puisqu’il est demandé de respecter leurs traditions, au lieu de leur demander de s’intégrer aux nôtres.

Et ne comptez pas sur les féministes : leur combat s’arrête à la porte de l’islam, elles ne critiquent que l’homme blanc, et refusent de voir l’homme musulman ou noir.

L’islam nous apporte un monde de fous, moi je n’en veux pas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Yoann Saby pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz