Publié par Gaia - Dreuz le 6 avril 2017

 

Avec de nouveaux détails révélés sur l’assassinat de Sarah Lucie Halimi, il ne fait plus guère de doute sur deux points :

  • Premièrement, il s’agit bel et bien d’un assassinat motivé par un antisémitisme islamique et,
  • deuxièmement, les autorités françaises font tout pour étouffer cet aspect pour des raisons évidentes à deux semaines du premier tour de l’élection présidentielle.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Une source proche de l’enquête de police a fourni quelques éléments plus précis sur ce qui s’est passé mardi rue Vaucouleurs dans le 11e arrondissement de Paris.

Le meurtrier est un musulman de 27 ans qui vit avec ses parents au 2e étage de l’immeuble. Les voisins de la famille confirment qu’il s’est récemment «radicalisé», devenant un musulman très pratiquant. Avec son passé déjà lourd de comportements violents, le cocktail était prêt ! La nuit du meurtre, l’individu s’est bruyamment disputé avec sa famille dans leur appartement, ce qui a poussé des habitants à appeler la police. Cette dernière a dépêché des hommes mais qui ont préféré ne pas intervenir et appeler des forces du RAID en se contentant de rester devant la porte du domicile du terroriste. Entre temps, ce dernier a grimpé au 3e étage de l’immeuble par la façade extérieure et s’est introduit de force dans l’appartement de Sarah Lucie Halimi en forçant et brisant la fenêtre.

Soutenez Dreuz financièrement, cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il est ensuite dirigé vers la chambre à coucher et a frappé la malheureuse femme de plusieurs coups de couteau en criant «Allah ou-Akhbar». Elle l’a supplié de l’épargner, mais il l’a ensuite traînée de force vers le balcon et l’a défenestrée du 3e étage.

Lors de la levée du corps à Paris se sont notamment exprimés le rav Itshak Katz et son beau-frère rav Moredkhaï Rothenberg, responsables de la communauté «Yad Mordekhaï» pour laquelle avait travaillé la malheureuse victime. Ils ont notamment évoqué son dévouement sans limites pour l’éducation juive orthodoxe de ses enfants, sa profonde crainte de D.ieu. Des membres du Consistoire de Paris, Joël Merguy en tête, étaient présents également.

Sarah Lucie Halimi sera inhumée jeudi à 11 h 30 au cimetière de Guivat Shaoul à Jérusalem.

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Source : Liguedefensejuive

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

28
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz