Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 avril 2017
Photo : © Bruno Keyroub

Mardi 4 avril rue Vaucouleurs à Paris, une femme juive, Sarah Halimi, a été défenestrée par un Noir musulman antisémite âge de 27 ans qui venait de sortir de prison.

Une marche blanche était organisée ce dimanche 9 avril à 11 h, depuis la station du métro Belleville jusqu’à l’immeuble où demeurait Sarah.

Un millier de personnes étaient présentes.

Les Maghrébins se sont mangé “Allons enfants de la patrie »

Elles étaient attendues par une « sorte de contre manif », nous explique une personne présente dans la marche, « au cri de ‘sale juif’ gueulé depuis l’autre bout de la rue ».

En réponse, les mille personnes présentes, principalement juives, ont chanté La Marseillaise dans cette petite rue. « Les Maghrébins se sont mangés allons enfants de la patrie ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Photo : © Bruno Keyroub

« Nous avons déposé des roses en deux endroits, au 26 puis au 30 de la rue. En fait, elle habitait au 30. L’assassin islamiste avait l’habitude de la traiter de sale juive, ceci a été confirmé par un témoignage. Sarah Halimi vivait à cause de cela l’enfer depuis très longtemps. »

Un autre témoin raconte :

« Je rentre de la marche blanche pour Sarah Halimi hy »d. On s’est affronté avec des Maghrébins qui nous ont envoyé des bouteilles.

Les policiers se sont interposés.

Les individus en question étaient casqués mais on a pu déborder quelques secondes la police, et un des malfaisants qui tirait la langue et faisait des gestes obscènes en notre direction a été neutralisé, c’est à dire décasqué et repoussé par  »contact » énergique. »

« Des Maghrébins nous ont lancé des bouteilles, des jets sont venus dans la rue, d’en haut à gauche ».

Reproduction autorisée avec la mention suivante : propos recueillis par Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

97
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz