FLASH
[23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Manuel Gomez le 20 avril 2017

Qui peut voter pour un candidat qui ne comprend pas lui-même ce qu’il propose…et qu’il l’avoue en public ?

Jusqu’à ce vendredi 14 avril c’est nous qui ne comprenions pas grand-chose au programme proposé par Emmanuel Macron.

Il est vrai que ce programme était difficilement compréhensible puisqu’il offrait des propositions apparemment intéressantes puis, immédiatement et dans la même foulée, tout leur contraire.

Dans l’objectif bien sûr de s’attirer les soutiens de tous les côtés qu’il souhaite rassembler, la gauche, la droite, le centre et même les votes blancs et les abstentionnistes, ces 30% qui ne savent jamais pour qui voter ! Alors pourquoi pas pour lui ?

Mais ce vendredi 14 avril donc, nous avons atteint le « sublime » puisque le candidat Macron, celui qui se voit déjà comme le futur président de la République, ne comprend pas lui-même ce qu’il propose !

Dans un « Discours sur l’enseignement supérieur et la recherche », donc l’un des thèmes qu’il devrait posséder totalement, lui, l’énarque, et devant un public qui lui était entièrement acquis, il plonge tête première dans l’incompétence et le ridicule.

Macron lit, avec son ton professoral habituel : « Ces nouveaux modèles de gouvernance pourront être mis en place à l’initiative des acteurs eux-mêmes et assureront une plus grande souplesse… »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Comme il n’a pas compris de quoi il s’agit et que ceux qui l’écoutent n’ont rien compris non plus, il ajoute : « Je vous lis ce qu’on m’a mis » (Premiers rires courtois dans l’assistance !).

Macron poursuit « Dans la composition des instances dirigeantes et dans les modalités d’organisation internes… »

Se rendant compte qu’il n’y comprend toujours rien et que ceux qui l’écoutent n’y comprennent rien non plus, il avoue :

« Bon, initialement je n’ai pas compris non plus cette phrase ! (Rires de nouveau mais cette fois quelque peu ironique et compatissant !) En gros ça veut dire quoi ? Parce que moi la relation que je veux instaurer avec vous c’est plutôt une relation de clarté, pour qu’on puisse agir efficacement » (Alors là fou-rire général).

Cela peut paraître amusant, certes, si ce n’était pas si grave.

Car un futur président de la République qui ne comprend absolument rien à ce que lui écrivent ses conseillers et qui se trouve devant l’incapacité de l’expliquer clairement, pose un problème crucial pour le pays qu’il doit gouverner, et cela prouve tout au moins son incapacité à le diriger.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz