Quantcast
FLASH
[19:34] Le coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient et les services de renseignement égyptiens s’entretiennent avec #Israël et les groupes terroristes de #Gaza afin d’essayer de calmer la situation  |  En ce moment: importants barrages de roquettes tirées par des terroristes musulmans à Gaza en direction du sud d’Israël. 2 interceptions d’Iron Dome au-dessus d’Ashkelon. 2 roquettes ont explosé dans des zones ouvertes  |  #Israël: la ville d’Ashkelon a décidé d’annuler l’école dans toute la ville lundi, après la deuxième série de roquettes tirées sur la ville  |  L’Iran vient de signaler 15 nouveaux cas #COVID19 et 3 nouveaux décès. Le total est maintenant de 43 infections à #coronavirus confirmées et 8 décès  |  L’Afghanistan ferme sa frontière avec l’Iran dans un contexte d’épidémie de #coronavirus  |  C’est pas qu’elles aient beaucoup d’importance mais L’Iran annonce dimanche un taux de participation de 42% aux élections, le plus bas depuis la révolution islamique de 1979  |  #Trump se prépare à un voyage en Inde. Son premier événement sera un rassemblement dans un stade pouvant accueillir 110 000 personnes  |  Alerte code rouge : Des roquettes ont été tirées sur #Israël – Cherchez un abri immédiatement  |  Mise à jour #coronavirus Italie : – manifestations publiques en Vénétie et Lombardie interdites. – Toutes les écoles de Lombardie et de Vénétie fermées. – carnaval de Venise fermé. – spectacles annulés à la Scala de Milan  |  La Corée du Sud (+de 600 cas), limite les voyages. L’Iran (8 morts avoués, combien cachés) ferme des écoles. Des villes italiennes sont fermées à clé. Pourquoi? #Coronavirus ? Non: communisme, qui domine la Chine  |  La phrase du jour: Les Français ont arrêté les Arabes en 732, ils sont revenus en 747  |  Toutes les écoles ferment à Téhéran. Le #Coronavirus devient la crise majeure du pays déjà tourmenté par les révoltes et la dictature islamique. La République islamique n’a ni la volonté ni la capacité de gérer cette crise. Qui aidera 1 pays terroriste?  |  Un employé du département d’État au Japon a ignoré les ordres du président #Trump et a permis à des Américains atteints du #coronavirus de rentrer aux États-Unis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 21 avril 2017

L’attentat qui a coûté la vie à un policier et en a grièvement blessé un autre, sur les Champs Elysées, à Paris, vient montrer une fois de plus que le danger constitué par le terrorisme islamique est un danger majeur, et, même, le danger majeur, aujourd’hui, non seulement pour la France, mais pour le monde occidental.

Il vient de montrer une fois de plus à quel point les années de la présidence de l’islamo-gauchiste Barack Hussein Obama, sans qui l’Etat Islamique n’aurait pu naitre et prospérer, ont été délétères.

Il vient montrer que, comme les autres pays d’Europe occidentale, la France est désarmée, physiquement, intellectuellement et moralement.

L’islamiste assassin abattu, Karim Cheurfi était fiché S, connu des services de police, menaçant, à l’évidence dangereux. Il avait été condamné à vingt ans de prison pour avoir tiré sur trois policiers, en 2001. Il apparaissait sur des fichiers de l’Etat Islamique sous son nom de combat Abu Yusuf al-Baljiki. C’était, comme on dit aux Etats Unis, un “loup connu” (known wolf), pas du tout un “loup solitaire”.

Qu’il ait été en liberté, sans surveillance, est une preuve de plus du laxisme accablant de la justice française, de l’incompétence du gouvernement et du fait que la police est inefficace et débordée.

L’attentat ayant eu lieu pendant une émission de fin de campagne électorale, il a permis de voir le vrai visage des candidats face à une situation d’urgence.

Quatre candidats sont en lice pour le deuxième tour.

  • Les deux candidats de gauche ont parlé en hommes de gauche, autrement dit en employant des mots vides destinés à éviter de regarder la réalité en face.
  • Jean-Luc Mélenchon a opposé les “violents” aux “républicains” : il aurait pu faire pire. Il n’a, bien sûr, pas utilisé le mot “islamiste”. Il n’a pas non plus utilise le mot “terrorisme”. Que ceux qui pensent que le terrorisme islamique est simplement “violent” et qui pensent que Mélenchon est “républicain” votent pour lui.
  • Emmanuel Macron a dit que l’ »impondérable” ferait partie du “quotidien” des prochaines années tout en parlant vaguement de la nécessité de “protéger”. Que ceux qui pensent que ce qui s’est passé est “impondérable”, et qui veulent cela dans leur quotidien, et que ceux qui pensent que l’efficace protection assurée par François Hollande depuis cinq ans peut se prolonger sous la présidence du fils spirituel de François Hollande votent Macron.
  • Marine Le Pen a parlé de manière précise, digne, à hauteur de la situation, a appelé le terrorisme islamique par son nom, et a proposé des mesures que ne désavouerait pas Donald Trump. Si elle n’était pas la candidate du Front National, et si elle n’avait pas le programme économique qui est le sien, je dirais qu’elle a parlé en femme d’Etat et a eu des accents thatchériens. Elle a été aussi la seule à évoquer ces derniers jours l’antisémitisme islamique. Dommage qu’elle soit la candidate du Front National et qu’elle ait ce programme économique.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

  • François Fillon a lui aussi évoqué le terrorisme islamique. Il a été plus flou dans la façon de lutter contre celui-ci. Il a, hélas, évoqué une grande coalition pour lutter contre le terrorisme islamique dans laquelle il a inclus la Russie de Poutine, et, surtout l’Iran. Ou bien Fillon ne sait pas que l’Iran est un pays gouverné par des antisémites, financiers du terrorisme islamique, soutiens, outre le Hezbollah, que Fillon étrangement ne déteste pas, et du Hamas, et s’il ne sait pas il est incompétent. Ou bien il sait et il est complice. Dans les deux cas, c’est consternant.

Dois-je dire que je crains que la France ait un très mauvais Président pour les cinq années à venir ? Dois-je dire qu’il me semble possible d’affirmer, avec tristesse, qu’il y aura d’autres attentats islamiques en France ?

Une présidence Macron serait logique, au point où nous en sommes. Sous une présidence Fillon, l’ayatollah Khamenei serait-il invité aux festivités d’inauguration ?

Hollande a fait une belle déclaration. “Nous sommes convaincus que les pistes sont d’ordre terroriste”, a-t-il dit. Quel fin limier! « Nous serons d’une vigilance absolue”, a-t-il ajouté.

Au bout de cinq années de vigilance absolue, c’est rassurant.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz