Quantcast
FLASH
[21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 24 avril 2017

Tandis que se poursuivent les auditions de la commission parlementaire d’enquête sur la gestion de l’accueil des migrants, une hypothèse se répand dans les rangs du gouvernement italien, selon laquelle les débarquements massifs de migrants subsahariens pendant le week-end de Pâques (8.500 personnes) relève d’une « mise en scène » bien orchestrée et précise, une stratégie quasi militaire pour déstabiliser l’Italie.

Dans le viseur du gouvernement : les navires des ONG.

Que tous les canots et rafiots, surchargés de migrants, soient partis en même temps au cours du week-end Pascal n’est pas un hasard.

Selon La Stampa, les membres du gouvernement qui connaissent bien le dossier immigration suggèrent que derrière cette opération, se cache une action logistique hors du commun, de style militaire. Il est difficile de deviner qui sont les metteurs en scène, mais certaines hypothèses se dessinent ….

La première est indubitablement politique. Après l’accord entre le ministre de l’Intérieur Marco Minniti et le Premier ministre libyen al-Sarraj sur la lutte contre l’immigration clandestine, ils sont nombreux à Tripoli à souhaiter l’affaiblissement du gouvernement libyen d’Union nationale, reconnu officiellement par l’Occident, et la chute d’al- Sarraj soutenu par l’UE.

Pendant ce temps, les trafiquants d’êtres humains, qui depuis des années font la pluie et le beau temps des migrations par mer, continuent leur petit business bien juteux.

Mais le gouvernement italien soupçonne aussi les ONG qui secourent les migrants au large des côtes libyennes.

Les enquêtes ont permis de vérifier que la route maritime empruntée par les canots pneumatiques et autres rafiots, les ports de départ, les horaires et l’arrivée de bateaux « humanitaires » dans les ports italiens, pour y débarquer régulièrement les clandestins, pourraient obéir à un plan très bien conçu.

Ce n’est pas la première fois que les ONG sont accusées de collaborer avec les passeurs. Les enquêteurs essayent de découvrir qui financent les ONG et s’il existe des accords inavouables entre ces dernières et les trafiquants d’êtres humains. Pourtant, il leur suffit de creuser un peu pour le découvrir.

Ces ONG pro-invasion de l’Europe, dont certaines jouissent d’une influence non négligeable auprès des instances décisionnelles de l’UE, sont en partie subventionnées par … l’UE elle-même.

D’autres sont financées par un milliardaire qui murmure diaboliquement à l’oreille de l’Union européenne …

L’ombre maléfique de Soros se cache, en effet, non seulement derrière les « révolutions colorées », mais également derrière plusieurs ONG pro-migrants.

Le directeur général de « Save the children » a déclaré :

« en ce qui concerne les ONG plus petites, quand autant d’argent circule, on ne peut exclure qu’il ne s’agisse pas d’affaires louches et d’argent sale. »

Ce n’est pas un hasard si le commandant de l’Opération Sofia*, E. Credendino, a rapporté que les ONG travaillent souvent à la limite des eaux territoriales et le soir, elles allument de gros projecteurs. Les passeurs envoient alors les canots surchargés de clandestins vers les projecteurs et les occupants sont recueillis à bord des navires des ONG.

 

La suspicion est telle que même Matteo Renzi, le champion de l’accueil illimité de migrants, a enfin aussi ouvert les yeux.

« Nous sommes accueillants, nous sauvons des vies humaines » a-t-il déclaré, mais personne ne doit se moquer de nous, ni l’Europe, ni les ONG qui bafouent les règles. Il y a un problème européen, qui tôt ou tard finira par émerger. Il n’est pas possible que l’Europe dispose de 20 navires qui partent chercher les migrants et les débarquent tous seulement en Sicile. »

Une accusation bien précise, dirigée à l’encontre des ONG qui secourent les migrants à quelques miles de Tripoli et les déversent tous directement en Sicile, au lieu de les conduire dans les ports de Malte ou de Tunisie.

Il est grand temps que le gouvernement italien sorte de sa criminelle torpeur et prenne les mesures nécessaires pour éviter que l’Italie ne se transforme en une colonie africaine, ce qui est le souhait de l’ex-ministre à l’intégration, Cécile Kyenge, dont le rêve est de voir non seulement une Italie noire, mais également une Europe noire, rêve qui pourrait se réaliser grâce à cette immigration intarissable en provenance d’Afrique.

Aujourd’hui responsable de l’UE pour l’immigration, la grande prêtresse d’une Europe africaine remercie son pays l’accueil, l’Italie, à qui elle doit tout, en oeuvrant à sa disparition et celle de ses citoyens de souche.

Cette volonté de créer une nouvelle Europe sans Européens de souche, avec l’appui d’ex-clandestins parvenus au pouvoir comme Cécile Kyenge illustre le Grand remplacement en Italie et en Europe.

Pour Cécile Kyenge, «l’Italie est pays métis et multiethnique ». Elle souhaite plus d’Africains en Italie et en Europe. Son vœu est sur le point d’être exaucé grâce à la folle politique immigrationniste de l’UE.

Si elle aime tellement être entourée de Noirs, ne devrait-elle pas rentrer au Congo et mettre ses talents d’ophtalmologue au service des gens de son pays d’origine ?

«I have a dream» de Cécile Kyenge n’est pas une Afrique économiquement forte, où les peuples pourraient enfin vivre dans la justice et la paix, mais … un président noir en Italie.

Voilà ce qu’avait déclaré Cécile Kyenge à Radio 24 :

« Je voudrais un noir au Quirinal et, avec un président de couleur, tous ceux de la Lega mourraient d’infarctus »…« Pourtant, parmi les divers candidats dont on parle, je n’en vois aucun de couleur ou même d’origine étrangère, ce qui serait un pas en avant. Maintenant, je suis sûre, ma page facebook va se remplir d’insultes ».

Elle a fait intensément campagne en Italie pour que les enfants d’immigrants deviennent citoyens italiens dès la naissance. D’ailleurs, de plus en plus nombreuses sont les femmes enceintes, dont certaines sur le point d’accoucher, à débarquer en Italie.

L’idée qu’il ne puisse exister des Italiens noirs la révulse !

La Dame de l’Inquisition de l’UE travaille actuellement à l’interdiction des partis qui défendent les Européens de souche, non seulement en Italie mais dans toute l’Europe.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Au fur et à mesure que le nombre de migrants augmente, la démocratie fond comme neige au soleil, la pauvreté des autochtones s’accroît, l’insécurité explose et le chaos s’installe dans nos villes et bientôt dans nos campagnes.

Les dirigeants européens, dont plusieurs n’ont pas d’enfants, ne se préoccupent guère de l’avenir de nos enfants, car la vie se termine avec eux.

Ils se sentent, dès lors en droit d’ouvrir les frontières de l’Europe à tous les vents pour soi disant maintenir l’équilibre démographique du continent, peu importe les conséquences. Excuse fallacieuse !

Selon une étude européenne réalisée en 2004, les femmes souhaiteraient en général avoir plus d’enfants, mais élever correctement un enfant coûte très cher et elles restent inquiètes quant à son avenir dans ce monde, qui n’augure rien de bien joyeux.

La députée française Françoise Castex préconisait, dans son projet de rapport sur l’avenir démographique de l’Europe, plusieurs mesures concrètes :

  • adapter les politiques publiques au besoin de stabilité des femmes qui décident d’avoir un enfant ;
  • aider les mères célibataires par des investissements publics dans les aides aux jeunes enfants, dans les garderies d’enfants ou la protection sociale ;
  • promouvoir le congé de paternité et établir un droit effectif au congé parental.

Ces mesures devraient permettre, expliquait la députée de « maintenir la compétitivité économique, tout en garantissant le modèle social européen sur le long terme ».

Une politique judicieuse d’aide aux familles éviterait peut-être que la démographie européenne ne s’étiole.

«  Les Européens devraient comprendre que l’immigration est nécessaire pour notre économie et la viabilité de nos systèmes de protection sociale, la tendance démographique actuelle n’est pas viable » a déclaré la représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, l’irresponsable islamophile F. Mogherini

Comment un continent surpeuplé de gens qui ne travailleront jamais, pourrait-il devenir prospère ?

En Europe, l’immigration en provenance des pays du tiers-monde n’est pas choisie en fonction du marché du travail et elle est peu ou pas qualifiée. Les demandeurs d’emplois peu qualifiés étant déjà en surnombre, cette immigration non sélective ne fait que gonfler le nombre global des chômeurs et allocataires sociaux. Et ces immigrés n’ont généralement pas les compétences nécessaires pour créer de nouvelles entreprises.

En réalité, cette immigration non sélective ne fera qu’empirer le problème des retraites. De nouvelles ressources seront nécessaires pour financer les nombreux chômeurs et allocataires sociaux.

Si cet afflux ne s’arrête pas, nos systèmes de protection sociale vont s’effondrer. Quelle sera la réaction des « invités » de nos gouvernements, devenus majoritairement des allocataires sociaux à vie, le jour où les caisses seront vides ? Je vous laisse deviner.

En outre, les Européens risquent de devenir des minorités ethniques dans leurs propres pays, avant d’être radiés, comme peuples, de l’Histoire de l’Humanité. Mais n’est-ce pas là l’objectif poursuivi par les différents adeptes occultes d’un Nouvel Ordre Mondial ?

Un monde sans Européens de souche, sans christianisme, sans judaïsme ! Le rêve de tous les frustrés et jaloux de la terre.

Entre les musulmans qui veulent islamiser l’Europe et les Africains qui aspirent à l’africaniser, nous les Européens de souche sommes coincés entre le marteau vert et l’enclume noire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Source : « Migranti, Renzi e Gentiloni si svegliano: « Una regia dietro gli sbarchi : »Il Giornale.it

*L’opération Sofia, lancée progressivement, à partir de 2015, est une mission militaire destinée à lutter contre les réseaux de passeurs : extension de la zone d’opération, activité étendue à la lutte contre le trafic d’armes, formation et développement d’un corps de garde-côtes libyens

 

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz