Quantcast
FLASH
[20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  |  Un juge californien retoque une loi qui voulait obliger #Trump à présenter ses déclarations d’impôts pour entrer en lice aux élections primaires de Californie en 2020  |  [19/09/2019] USA : le nombre de maladies et accidents dus aux cigarettes électroniques atteint maintenant 530 cas  |  Des explosions ont été signalées à Damas, et la Syrie affirme avoir abattu un drone  |  [18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 27 avril 2017

Après le scandale de la réélection de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de l’homme de l’ONU en 2016, ce pays qui bombarde sans distinction les civils yéménites, tue des milliers d’enfants dans l’indifférence générale, un autre pas supplémentaire dans l’ignominie et la veulerie a été franchi par l’ONU : la nomination de l’Arabie saoudite au Conseil des droits de la femme, autre farce macabre, car ce pays applique scrupuleusement l’horrible charia et n’hésite pas à décapiter publiquement les femmes coupables de ne pas respecter la loi d’Allah.

Mais l’infamie ne s’arrête pas à l’ONU : le Président autrichien propose de demander à l’avenir à toutes les femmes occidentales de porter le voile musulman, instrument de soumission de la femme à l’homme, étendard de l’islam conquérant en Occident, en solidarité avec les femmes musulmanes.

Et d’aucuns continuent de prétendre que l’islamisation en cours de nos pays est un mythe…

« C’est le droit de chaque femme de porter un foulard .. Les hommes portent-ils des foulards ? Non ! C’est le droit de chaque femme de s’habiller comme elle le souhaite. C’est mon avis.

D’ailleurs, pas seulement les femmes musulmanes, car chaque femme peut porter le foulard.

Et si cela continue ainsi, et je réponds à la question suivante, à cause de l’islamophobie rampante, le jour viendra ou nous devrons demander à toutes les femmes, je dis bien, à toutes les femmes, de porter un foulard en solidarité avec les femmes musulmanes, qui le portent pour des raisons religieuses !!! »

Nous voilà averties, gentes dames !

Ce sinistre personnage, apparemment vendu à l’islam à l’instar de ses homologues européens, se montre toutefois prudent dans le choix des mots. Il ne parle pas ouvertement de « islamichen Schleier », (voile islamique ou hijab) afin de ne pas trop choquer, mais de « kopftuch », qui, en allemand signifie avant tout « foulard ».

 

Après le voile islamique, le président islamophile demandera-t-il aux femmes occidentales de porter la si seyante burqa en solidarité avec les malheureuses femmes afghanes, victimes des cruels Talibans et aux hommes de se laisser pousser la barbe et d’aller prier à la mosquée ?

Petit à petit, l’idée de revêtir les femmes occidentales des vêtements de la pudeur islamique fait son chemin et s’incruste dans les esprits de nos dirigeants.

Que ne ferait-on pas pour plaire aux généreuses monarchies du Golfe, grands protecteurs de la vertu de la femme ? D’ailleurs, les « invités » de madame Merkel s’appliquent à leur façon à faire respecter la charia en Occident par le viol des femmes et fillettes impudiques. Et si ces dernières portent plaintes contre leurs violeurs, les autorités les culpabilisent et leur conseillent de s’habiller de manière moins provocante, d’éviter de sortir le soir non accompagnées, de ne pas ouvrir leur porte si elles sont seules à la maison !

Le hijab oblige un homme à regarder la femme avec respect et non comme un objet

L’establishment autrichien a voté pour cet islamophile sénile et sa déclaration fait écho à une initiative musulmane assez machiavélique selon moi, appelée le « World Hijab Day », qui invite cordialement les non-musulmanes à porter le voile islamique pendant un jour, en solidarité avec leurs « sœurs » musulmanes.

Ceci, sans doute, avant de le rendre obligatoire dans un radieux futur islamique. Cela semble être le vœu du président autrichien qui souhaite combattre l’islamophobie en soumettant les Occidentales à la charia par charitable et noble solidarité envers les pauvres musulmanes, victimes de la peur irraisonnée de l’islam qui anime les islamo-lucides. Bienheureux qui peut comprendre une telle logique humaniste.

Pourquoi pas un « Christian World Day » appelant les musulmans à porter une Croix ou un « Kippa World Day » afin de lutter contre la christianophobie et l’antisémitisme sanguinaires des fidèles d’Allah ? Ce serait plus équitable, non ?

L’initiative fut lancée en 2013 par Nazma Khan, propriétaire banglado-américaine d’une société de foulards basée à Brooklyn, et Ahlul Bayt, une chaîne de télévision de prosélytisme chiite. Cette chaîne de propagande de l’islam chiite explique que le port du hijab est nécessaire pour éviter d’être harcelée.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le « World Hijab Day » est une manière sournoise de propager l’islamisme en manipulant les bien-pensants, les naïfs et les médias. Il est facile de leur faire croire que le hijab est tout simplement un symbole de pudeur et de dignité adopté par les pieuses musulmanes et non un signe d’oppression de la femme.

Le hijab – mon souhait, ma beauté, mon refuge- me rend fière. Allah me comble de ses bénédictions

Or, hijab signifie littéralement « rideau » en arabe. Il ne doit pas être confondu avec le mot laïque « foulard », ce carré de tissu, porté élégamment autour du cou ou enveloppant les cheveux, pour les protéger du vent, ou utilisé comme accessoire de mode, se prêtant à tous les styles, chic, bohème, romantique ou rock and roll, par les femmes occidentales.

Hijab signifie également « cacher », « obstruer », « isoler » quelqu’un ou quelque chose. Il n’est jamais utilisé dans le coran pour signifier foulard …

Les politiciens et les médias doivent cesser de faire l’amalgame entre hijab et « foulard », car le port du hijab n’est pas anodin.

Encore une fois, assourdissant silence des féministes et des dirigeants européens. Quoi de plus naturel. Leur combat n’est pas de s’opposer à l’esclavage imposée aux femmes par l’islam, vilaine calomnie que cela, mais de soutenir cette belle religion respectueuse des droits de la femme, contrairement au christianisme, réputé pour son obscurantisme et son oppression de la femme occidentale.

 

L’avenir halal de l’Occident, planifié par nos dirigeants !

« Vous ne pouvez pas vivre dans un monde, où la moitié de l’humanité se promène dans un sac. » Salman Rushdie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz