Publié par Team 100 jours le 30 avril 2017
1er jour
100e jour

Les médias continuent de ne rien comprendre à Donald Trump et au monde.

  • Ils ont dit que sa candidature n’était pas sérieuse lorsqu’il l’a annoncée le 16 juin 2015, ils se sont trompés.
  • Ils l’ont donné perdant à la primaire présidentielle, ils se sont trompés.
  • Ils l’ont donné perdant contre Hillary, ils se sont trompés.
  • Ils l’ont dit incapable de former un cabinet, et son gouvernement est composé d’hommes et de femmes remarquables.
  • Ils ont dit qu’il ne tiendrait pas ses promesses. Trump a montré le contraire.
  • Ils disent que ses promesses sont impossibles à mettre en pratique, et qu’elles n’auront aucun effet, Trump met en pratique ses promesses, et les premiers effets sont déjà là.
  • Le 9 novembre 2016, Paul Krugman, prix Nobel d’économie a même promis que l’économie allait subir une récession profonde avec l’élection de Trump… « peut-être une récession mondiale, sans fin en vue ». (Il a le lendemain retiré le mot « mondial » de sa prédiction)

Les journalistes penchent tellement à gauche qu’ils se sont éloignés du monde et ne le comprennent plus, et ils n’arrivent pas à s’ajuster à la présidence de Donald Trump.

Ils ont décidé de ne pas rapporter honnêtement les décisions, les actions et les résultats obtenus par le président, ou de les passer sous silence, alors que les gens veulent savoir ce que ce président atypique, l’homme le plus puissant du monde, décide et fait.

C’est pour eux que Dreuz a mis sur pied une team 100 jours (Magali Marc depuis le Canada, Annika depuis la Floride, Jean Patrick Grumberg depuis Los Angeles et Tel-Aviv) qui va couvrir les 100 premiers jours de Donald Trump.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Samedi 29 avril (100e jour)

  • Le Président a signé un décret concernant les règles de fonctionnement du bureau de l’industrie et du commerce.
  • Trump a décidé de snober du dîner annuel très jet set des correspondants de presse de la Maison-Blanche qui se tient à Washington, et a préféré rencontrer ses électeurs lors d’un grand rassemblement à Harrisburg, en Pennsylvanie.
    • C’est la première fois depuis Reagan qu’un président ose manquer ce dîner qui attire les grands vedettes d’Hollywood et des médias.
    • Lors de la réunion politique, Trump a longuement ridiculisé les journalistes et les élites réunies à Washington en disant que leur soirée serait ennuyeuse, et que c’est avec ses électeurs de Pennsylvanie qu’il aime se retrouver.
  • Le président a écrit les tweets suivants :
    • Il y a 100 jours, un nouveau message, un nouveau dirigeant et un nouveau mouvement s’est installé dans le bureau ovale ! Un gouvernement POUR le peuple et PAR le peuple. Et ce n’est que le début !

    • Les médias de Fake News refusent de mentionner la longue liste des accomplissements, y compris 28 lois signées, une frontière solide et un grand optimisme ! [de la nation]

    • Je me réjouis de la réunion politique dans le bel Etat de Pennsylvanie ce soir à 19h30. Beaucoup de monde, beaucoup d’énergie !

    • Lou Dobbs vient de déclarer que « les succès du Président Trump sont sans équivalents dans l’histoire présidentielle récente » Merci Lou!

    • Tucker Carlson fact check : « Les Démocrates ne croient pas réellement que Trump est un pion de Poutine. C’est juste leur arme politique ».

Vendredi 28 avril (99e jour)

  • Le Président Trump a signé un décret permettant d’étendre la zone de forage pétrolier dans l’océan Atlantique et arctique.
  • Trump a fait un discours durant la conférence de la NRA à Atlanta. Il est le premier Président à se rendre à la conférence de la NRA (Association nationale des armes à feu) depuis Ronald Reagan, et leur a renouvelé son engagement à soutenir sans condition le second amendement (qui donne à chaque citoyen le droit de posséder une arme pour se protéger), et les a remercié de leur très tôt soutien à sa campagne électorale.
  • Le secrétaire d’Etat a commenté le test de missile (raté) par la Corée du Nord :

    « Nous préférons de loin une solution négociée à ce problème ».

    Tillerson a proposé des négociations directes avec la Corée du Nord et a souligné les projets de l’administration Trump pour forcer Kim Jong Un à la table des négociations.
    Il envisage d’étrangler l’économie avec de nouvelles sanctions, et demande aux autres nations de couper tout rapport diplomatique et de ne plus embaucher de travailleurs nord-coréens pour les très bas salaires qu’ils permettent de leur donner.
    « Les Etats-Unies préfèreraient de loi que les gens et le pays en question corrigent eux-même leur comportement, » a ajouté Tillerson.
    De son coté, Trump a montré de l’empathie pour Kim, expliquant qu’il apprécié le fait qu’il a pris la direction du régime à un jeune âge, qu’il est compréhensible qu’il se sente menacé, et qu’il est dans une situation difficile.

Jeudi 27 avril (98e jour)

  • Le Président a signé un mémo demandant une enquête pour comprendre pourquoi l’importation d’aluminum est si élevé, pourquoi la fabrication d’aluminium américain est plus basse qu’il y a 40 ans, et son implication sur la Sécurité intérieur (par exemple, l’aluminium est très présent dans la fabrication des avions de combat F-35),
  • Le président a signé un mémo pour faire mettre de l’ordre dans le désordre des Anciens combattants, largement laissés pour compte par les administrations précédentes, et il a renforcé la protection des lanceurs d’alertes afin que les malfaçons et magouilles de l’administration des Anciens combattants soient portées à l’attention du grand public.
    • « Nous avons imposé de nouvelles règles de responsabilités des actions prise et de transparence, y compris un site internet qui publie le temps d’attente de chaque hôpital pour les vétérans. C’est un site internet qui fonctionne. Ce n’est pas le site internet Obamacare qui a coûte 5 milliards de dollars (et qui ne marchait pas). Vous vous en souvenez ?
    • Nous avons mis en place la prise en charge le jour même pour les soins mentaux dans les 168 centres médicaux pour les vétérans, de telle sorte qu’en cas de crise, les anciens combattants puissent trouver de l’aide dans leurs centres et sans délai.
    • La semaine dernière, j’ai signé la loi sur l’amélioration du choix pour les vétérans – j’en suis très fier – pour que beaucoup plus de vétérans puissent aller voir le docteur de leur choix, et qu’ils ne soient pas contraints de parcourir de très longs trajets ou d’attendre indéfiniment, jusqu’à plusieurs semaines, pour des soins. Certains cas ont été horribles. Ils avaient un problème qu’on pouvait soigner, mais ils ont tellement dû attendre qu’ils sont morts avant d’avoir pu obtenir un rendez-vous chez le docteur. Ca, ça n’arrivera plus.
    • Cette année, grâce au programme qui permet de choisir, les vétérans ont reçu 42% de plus de permission d’aller consulter le docteur de leur choix. Et ce n’est qu’un début de ce qui est prévu. Le meilleur est à venir.
    • Et aujourd’hui, nous faisons un autre grand pas en avant. Je signe un décret pour créer un bureau de responsabilité qui oblige les fonctionnaires à rendre des comptes de leurs actions, et un programme de protection des lanceurs d’alerte au département des Anciens combattants. En même temps, nous allons garder et récompenser les employés qui font un formidable travail.
    • Et nous demandons au Sénat qu’il vote une loi afin de donner l’autorité au Secrétaire du département des Anciens combattants afin que tous les employés répondent de leurs actes en fonction de la façon dont ils traitent les vétérans. »
  • Le Président Trump a rencontré le Président argentin Macri.
  • Donald Trump a signé un décret afin de promouvoir et assurer la prospérité du monde rural et agricole américains.
  • Le Président a publié les tweets suivants :
    • J’ai reçu un appel du président du Mexique et du Premier ministre du Canada qui demandent de renégocier les accords NAFTA plutôt que de les annuler. J’ai accepté… avec la condition que si nous n’arrivons pas à un accord équitable pour tout le monde, nous mettrons fin à cet accord d’échange. Les bonnes relations et les bons accords sont des choses possibles.

    • Les Démocrates veulent bloquer le gouvernement si nous ne renflouons pas [une fois de plus] Porto-Rico et que nous donnions des millards aux compagnies d’assurance pour compenser l’échec de l’Obamacare. Et bien NON !

    • Je veux aider nos mineurs alors que les Démocrates bloquent leurs assurances santé.

    • J’ai promis de reconstruire notre armée et de protéger nos frontières. Les Démocrates veulent bloquer le gouvernement. Tout ça c’est de la politique … !

    • Qu’est ce qui est le plus important ? Reconstruire notre armée, ou renflouer les compagnies d’assurance ? Demandez aux Démocrates.

    • Les Démocrates mettent en danger la sécurité de nos troupes car ils préfèrent renflouer leurs donateurs les compagnies d’assurance. C’est le moment de faire passer l’Amérique en premier.

    • Avant, les Démocrates soutenaient l’idée d’avoir des frontières sûres – maintenant ils veulent que les illégaux inondent nos frontières.

    • Alors que les familles préparent leurs vacances d’été dans nos parcs nationaux, les Démocrates menacent de les fermer et de bloquer le gouvernement. C’est affreux !

    • Joyeux anniversaire, Madame la Première dame !

Mercredi 26 avril (97e jour)

  • Gary Cohn, le chef du Conseil économique national de la Maison Blanche, et le Secrétaire du Trésor Steve Mnuchin ont dévoilé le plan de réduction massive des impôts du Président Trump.

« En 1935, nous avions un formulaire d’impôt d’une page composé de 34 lignes avec deux pages d’instructions. Aujourd’hui, le formulaire de base 1040 comporte 79 lignes et 211 pages d’instructions. Au lieu d’un seul formulaire, l’IRS a maintenant 199 formulaires d’impôt seulement pour la partie individuelle de notre code des impôts. Les contribuables passent près de 7 milliards d’heures à se conformer à ces codes fiscaux chaque année. Et près de 90 pour cent des contribuables ont besoin d’aide pour remplir leurs déclarations de revenus.

Nous allons réduire les impôts et simplifier le code en réduisant les sept méthodes d’imposition actuelles à seulement trois: une fourchette de 10 pour cent, une tranche de 25 pour cent et une fourchette de 35 pour cent. Nous allons doubler la déduction de base afin que les couples mariés ne paient aucun impôt sur les premiers 24 000 $ qu’ils gagnent.

Donc, en réalité, nous créons un taux d’imposition zéro pour les premiers 24 000 $ qu’un couple gagne.

Cette plus grande déduction de base entraînera une simplification, car beaucoup moins de contribuables auront besoin d’aller dans le détail pour obtenir une déduction ; ce qui ramènera leur formulaire d’impôt à une page simple (…)

Les familles bénéficieront également d’un allégement fiscal pour les aider payer les frais de garde d’enfants et de personnes à charge. Nous allons abroger la taxe minimale de remplacement.

L’AMT crée des complications et des charges importantes qui obligent les contribuables à calculer leurs impôts deux fois pour voir quel montant est le plus élevé. Cela n’a aucun sens et nous devrions avoir un code fiscal simple.

Comme nous le savons tous, la création d’emplois et la croissance économique sont la priorité absolue de cette Administration. Rien ne favorise la croissance économique comme les investissements de capitaux. Par conséquent, nous allons revenir à un taux d’imposition des plus-valus et le taux de dividende à 20 pour cent, et abroger l’impôt nocif de l’Obamacare de 3,8 pour cent sur les dividendes et les gains en capital. Cette taxe a lourdement pénalisé les revenus d’investissement et les propriétaires de petites entreprises.

Nous allons abroger la «death tax». La perspective d’avoir à payer cette taxe en cas de décès fait craindre aux propriétaires de petites entreprises et aux agriculteurs de ce pays de perdre des heures et des ressources supplémentaires sur une planification immobilière compliquée pour s’assurer que leurs enfants ne soient pas touchés par une énorme taxe lorsqu’ils mourront. Personne ne veut voir ses enfants obligés de vendre l’entreprise familiale pour payer une taxe injuste.

Nous allons éliminer la plupart des allégements fiscaux qui sont principalement des avantages pour les personnes à revenu élevé.

L’accession à la propriété, les dons de bienfaisance et les économies de retraite seront protégés. Mais d’autres avantages fiscaux seront éliminés.

Notre objectif demeure de rendre les entreprises américaines plus compétitives à l’échelle mondiale. À l’heure actuelle, nous avons un taux d’imposition des entreprises de 35 pour cent sur le revenu et le report à l’échelle mondiale. C’est peut-être le taux d’imposition le plus compliqué et le moins compétitif au monde. Pas surprenant que les compagnies envoient des milliards de dollars à l’étranger.

Dans le cadre du plan Trump, nous aurons une réduction massive des impôts pour les entreprises et une réforme et une simplification fiscales massives. Comme l’a déclaré le président lors de la campagne, nous allons réduire le taux des entreprises à 15 p. 100. Nous allons en faire un système territorial. Nous aurons une taxe unique sur les bénéfices à l’étranger, ce qui ramènera des milliards de dollars investis à l’étranger qui pourrons maintenant être investis ici aux États-Unis afin de fournir du capital et de créer des emplois.(…) (Il ne s’agit pas seulement des grandes entreprises. Les petites et moyennes entreprises seront également admissibles au taux des entreprises.»

  • Le Président Trump a signé un Ordre exécutif concernant la loi sur les antiquités.

« Aujourd’hui, je signe un nouvel ordre exécutif pour mettre fin à un autre abus flagrant du pouvoir fédéral et remettre ce pouvoir aux États et aux gens, à qui il appartient.

L’administration précédente a utilisé une loi vieille de 100 ans connue sous le nom de Loi sur les antiquités pour mettre un million d’acres de terres et d’eau sous contrôle fédéral strict, retirant aux gens qui vivent dans ces États la capacité de décider de la meilleure façon d’utiliser ces terres.Aujourd’hui, nous redonnons ce pouvoir aux États. C’est une grande chose.»

  • Le Président Trump a déjeuné avec le Vice Président Pence
  • Il a rencontré le Secrétaire d’État Rex Tillerson
  • Le président Trump a participé à une cérémonie fédérale avec des gouverneurs des États et il a signé l’ordonnance du fédéralisme sur l’éducation.
    • Le président a signé un ordre exécutif par lequel il s’engage à faire en sorte que les décisions d’éducation soient prises par ceux qui sont plus proches des élèves. Depuis la fondation des États-Unis, l’éducation est destinée à être sous contrôle étatique et local. Au cours des dernières années, cependant, Washington a adopté plusieurs mesures qui supprimaient l’autonomie et limitaient les options offertes aux éducateurs, aux administrateurs et aux parents.
    • L’ordre exécutif d’aujourd’hui met fin à cet empiètement et veillera à ce que les États et les localités soient libres de prendre des décisions éducatives comme l’exige la loi.
    • Cet ordre exécutif fera en sorte que les leaders locaux prennent les décisions concernant ce qui se passe dans la salle de classe. Les parents ne devront plus s’inquiéter du fait que le gouvernement fédéral adopte des mandats excessifs ou oblige les États à adopter un programme fédéral au détriment de l’innovation éducative locale.
    • Cet OE est une mesure nécessaire qui permettra d’identifier et d’éliminer les règlements adoptés au niveau fédéral qui tentent de contrôler ce qui sera ou ne sera pas enseigné aux élèves.
    • Au cours des 300 prochains jours, ce décret ordonne au Secrétaire DeVos d’examiner et, si nécessaire, de modifier et d’abroger les règlements et les directives émis par le ministère de l’Éducation avec un mandat clair d’identifier les lieux où le gouvernement fédéral a outrepassé son autorité.
  • Le Président Trump a fait une courte apparition dans un briefing de la Maison-Blanche qui accueillait des sénateurs pour discuter de la situation en Corée du Nord.
  • Le Président Trump a participé à un événement national afin de décerner un prix au meilleur professeur de l’année.

« Aujourd’hui, nous honorons une enseignante avec le prix de l’enseignant national de l’année pour 2017, Sydney Chaffee. Sydney est une enseignante en sciences humaines de neuvième année à Codman Academy Charter School, à Dorchester, Massachusetts. Sydney est la première enseignante du Massachusetts à remporter le prix, et la première d’une école publique à charte. C’est vraiment quelque chose de spécial.

Sydney, je tiens à vous féliciter pour cette formidable réussite. Il n’y a rien de plus important que d’être un enseignant, et certainement d’être un excellent enseignant.(…) »

  • Les Tweets de Trump :
    • «Les démocrates essaient de renflouer les compagnies d’assurance au bord du désastre à cause de l’ObamaCare et de Porto Rico avec vos impôts. Triste! »
    • «(C’était) Un grand honneur d’accueillir et de reconnaître le Professeur national de l’année, ainsi que le Professeur de l’année de chaque Etat et territoire! »
    • «Aujourd’hui, j’ai signé un décret sur l’application des interdictions statutaires sur le contrôle fédéral de l’éducation.»
    • «Aujourd’hui, j’ai signé un décret exécutif (concernant) le département de l’intérieur des États-Unis : «Examen des désignations en vertu de la Loi sur les antiquités»
    • «HEUREUX ANNIVERSAIRE à notre @FLOTUS, Melania! »
    • «Les États-Unis ont enregistré le taux le plus faible de croissance économique en cinq ans (2016). Le PIB n’a augmenté que de 1,6%. Les déficits commerciaux ont fait très mal à l’économie. »
    • « le neuvième circuit (des tribunaux fédéraux) a un terrible bilan, (ses verdicts) sont renversés à près de 80%. Ils avaient l’habitude d’appeler ça du «juge shopping»! Système mal foutu. »
    • «D’abord le neuvième circuit (tribunal) empêche l’interdiction (concernant certains immigrants) et maintenant il frappe encore avec un verdict sur les villes-sanctuaires – Tout cela est ridicule. On se verra en Cour suprême! »
    • «Hors de notre très grand pays, avec de nombreux choix, tout le monde remarque que l’affaire de « l’interdiction » et maintenant le cas du « sanctuaire » est introduit …»

(Lors d’une décision prise mardi dernier, le juge fédéral (du neuvième circuit) William H. Orrick a donné raison au Comté de Santa Clara, situé au sud de San Francisco, et à d’autres juridictions, qui ont soutenu qu’une menace de retrait de fonds fédéraux pour sanctionner les villes qui ne coopèrent pas avec une loi fédérale sur l’immigration pourrait être inconstitutionnelle. Dans le cadre de cette décision qui s’applique à l’ensemble du pays, Orrick empêche le gouvernement d’imposer une partie clé de l’ordonnance de Trump en janvier sur l’immigration, qui ordonne au Département de la Sécurité intérieure et de la Justice de bloquer les fonds des villes qui ne coopèrent pas avec l’application de la loi fédérale.)

*La Maison Blanche a fait état d’un appel amical entre Trump et Trudeau mardi soir, le 25 avril. Le lendemain, la plupart des médias se sont acharnés à dire que l’appel n’était pas amical du tout.

Mardi 25 avril (96e jour)

  • Le Président Trump a prononcé un discours au Holocaust Memorial Museum.
    • Trump a parlé lors d’une cérémonie organisée à la Rotonde, au centre du Capitole, par le Musée du Mémorial de l’Holocauste des États-Unis (ce musée commémoratif de l’Holocauste est une institution nationale américaine, située à Washington.) pour marquer le lancement d’un nouveau centre de recherche et de conservation.
      Le centre servira de dépôt pour une vaste collection d’artefacts de ceux qui ont survécu au massacre de Juifs par Hitler pendant la Seconde Guerre mondiale.
      S’engageant à faire face à l’antisémitisme sous toutes ses formes et à « ne jamais se taire», le président Donald Trump a dénoncé comme complices du «mal horrible» quiconque nie que 6 millions de Juifs ont été tués durant l’Holocauste.
    • Dans un discours marquant le jour du Souvenir de l’Holocauste, Trump a également promis que, en tant que président des États-Unis, il « se tiendra toujours aux côtés du peuple juif ».
    • Les membres du Congrès et des survivants de l’Holocauste ont assisté à cette cérémonie avec émotion. Les survivants ont allumé des bougies à la fin de la cérémonie.

« Ceux qui nient l’Holocauste sont complices de cet horrible mal et nous ne serons jamais silencieux. Nous ne le voulons pas », a-t-il déclaré. « Nous ne serons jamais plus silencieux devant le mal ».

  • Le Président Donald J. Trump a annoncé la nomination de Randolph D. Alles au poste de directeur des Services Secrets des États-Unis.
    • M. Alles sert actuellement le sous-commissaire par intérim des douanes et de la protection des frontières des États-Unis. Avant cela, M. Alles a dirigé les opérations aériennes et marines du CBP. M. Alles a servi dans le Corps des Marines des États-Unis pendant 35 ans. Il est titulaire d’un baccalauréat de la Texas A&M University, et d’une maîtrise en sécurité nationale et études stratégiques du Naval War College.
  • Le Président Trump a participé à la table ronde des agriculteurs et a signé un ordre exécutif favorisant l’agriculture et la prospérité rurale en Amérique.

Un approvisionnement en nourriture, en fibres et en foresterie fiable, sûre et abordable est essentiel à la sécurité nationale, à la stabilité et à la prospérité des États-Unis. Il est dans l’intérêt national de promouvoir l’agriculture américaine et de protéger les communautés rurales où l’alimentation, la fibre, la forêt et plusieurs de nos carburants renouvelables sont exploités.

Il est également dans l’intérêt national de veiller à ce que les réglementations n’entravent pas inutilement la production agricole, ne nuisent pas aux communautés rurales, ne limitent pas la croissance économique, n’entravent pas la création d’emplois ni n’augmentent le coût de la nourriture pour les Américains et pour nos clients à travers le monde. L’ordre exécutif prévoit entre autres la création d’un groupe de travail inter-institutionnel afin de régir l’agriculture et la prospérité rurale. Le ministère de l’Agriculture fournira un soutien administratif et un financement pour le Groupe de travail dans la mesure permise par la loi et grâce aux crédits existants.

  • Le président Trump a rencontré le conseiller en Sécurité nationale, le général H. R. McMaster
  • Tweet de Trump :
    • «Ne laissez pas les faux médias vous dire que j’ai changé de position concernant le MUR. Il sera construit et aidera à arrêter la circulation des drogues, la traite des êtres humains, etc. »

    • Fier d’Ivanka Trump pour ses initiatives sur des sujets importants. J’espère l’entendre parler lors du W20 !

Lundi 24 avril (95e jour)

  • 10:00 : Le Président Trump a téléphoné à l’astronaute Peggy Whitson qui se trouve sur la station spatiale pour la féliciter du record de l’Américaine qui a passé le plus de temps dans l’espace.
    • «C’est une journée très spéciale dans l’histoire glorieuse des vols spatiaux américains», a déclaré Trump, en louant le record cumulatif de Whitson de 534 jours dans l’espace.Whitson a battu le record des États-Unis pour le plus de temps cumulé passé dans l’espace à 1:27 heure lundi. L’astronaute doit encore passer cinq mois en orbite, son séjour dans la Station spatiale internationale ayant été récemment prolongé.Le président a discuté avec la Dr Whitson du programme spatial américain et de l’avenir passionnant de l’exploration spatiale et de la science spatiale – y compris la façon dont le décret «Inspire Women», que le président a récemment signé, garantit que la NASA continuera de recruter Femmes pour des travaux importants liés à la STEM dans l’aérospatiale.
  • 11:30 : Trump a déjeuné avec des ambassadeurs du Conseil de sécurité de l’ONU.
    • Trump a déclaré: « … Je tiens également à vous dire que j’ai longtemps ressenti le fait que les Nations Unies sont sous-performantes mais ont énormément de potentiel. Il y a des gens qui pensent que (l’ONU) ne fonctionnera jamais. Je pense que les Nations Unies ont un énorme potentiel.(…) Je veux dire, un jour il y aura un conflit et les Nations Unies se réuniront et le résoudront.»
  • 14:30 : Le Président a signé une déclaration très forte pour dénoncer l’antisémitisme contemporain pour le jour du souvenir de l’Holocauste.
  • Trump a signé une proclamation sur la Journée du Souvenir de l’Holocauste, une partie des Journées du Souvenir (étalées sur une semaine) qui se sont tenues pour la première fois en 1979 et ont été établies par le Congrès comme étant la commémoration de l’Holocauste par notre pays.

  • 15:00 : Le Président Trump a tenu une cérémonie pour les nouveaux ambassadeurs.
  • 16:30 : Trump a rencontré le directeur de cabinet Joseph Dunford.
  • 17:30 : Trump a participé à une réception avec des médias conservateurs.
  • 18:30 : Trump a dîné avec le sénateur John McCain et sa femme Cindy, et le sénateur Lindsey Graham.

En outre…

  • Le Président Trump a parlé au téléphone avec Angela Merkel
    • Les deux dirigeants ont discuté des conflits en Syrie et au Yémen et du danger imminent à la sécurité posé par la Corée du Nord. Le Président a également réaffirmé son soutien aux efforts menés en Allemagne et en France pour négocier un règlement pacifique du conflit en Ukraine sur la base des accords de Minsk.
    • La chancelière allemande Merkel a invité la fille et assistante du président, Ivanka Trump, à assister au Sommet du W20. Demain, Ivanka sera à Berlin au W20 et participera à un panel intitulé «Inspirer les femmes: faire progresser l’entrepreneuriat féminin».
    • En Allemagne, Ivanka visitera également une école pour une tournée interactive et une discussion avec les étudiants participant au programme d’apprenti. Pour commémorer le jour du Souvenir de l’Holocauste, elle visitera le Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe à Berlin.
  • Le secrétaire du Trésor Steven Mnuchin a décrit les nouvelles sanctions des États-Unis contre la Syrie

« Le Bureau du contrôle des biens étrangers du Département du Trésor des États-Unis a imposé des sanctions en réponse à l’attaque au sarin du 4 avril dernier contre des civils innocents par le régime du dictateur syrien Assad. L’OFAC ( Office of Foreign Asset Control) sanctionne 271 employés du Centre d’études et de recherches scientifiques de la Syrie – l’organisme gouvernemental syrien responsable du développement et de la production d’armes non conventionnelles et des moyens de les livrer. L’OFAC a ciblé ces 271 employés parce qu’ils possèdent une expertise en chimie et domaines connexes, ou ont travaillé à l’appui de programmes d’armes chimiques depuis au moins 2012.

L’action d’aujourd’hui, moins de trois semaines après l’attaque de Khan Sheikhun, est l’une des plus importantes jamais exécutées par l’OFAC.

En un seul geste , nous multiplions le nombre d’individus et d’entités sanctionnés depuis le début du conflit syrien conformément aux ordres exécutifs concernant la Syrie. Ces sanctions radicales visent à tenir pour responsables le régime d’Assad et ceux qui le soutiennent, directement ou indirectement, de leurs violations flagrantes de la Convention sur les armes chimiques et de la résolution 2118 du Conseil de sécurité de l’ONU.

Les États-Unis envoient ainsi un message clair à l’effet que nous ne tolérerons pas l’utilisation d’armes chimiques, et nous avons l’intention de tenir le régime Assad responsable de son comportement inacceptable. Le Département du Trésor, en collaboration avec le Département d’État et nos partenaires internationaux, poursuivra sans relâche l’arrêt des réseaux financiers de toute personne impliquée dans la production ou l’utilisation d’armes chimiques par la Syrie.(…)

Ainsi, en identifiant 271 personnes supplémentaires, ces sanctions, comme vous le savez, gèleront tous les actifs, s’il y en a et empêcheront les entités américaines de faire des affaires avec eux. Ces sanctions auront un impact énorme sur tous nos partenaires à travers le monde qui travaillent avec nous sur ces questions.»

  • Déclaration du président Donald J. Trump concernant le jour du souvenir arménien

«Aujourd’hui, nous nous rappelons et nous honorons le souvenir de ceux qui ont souffert pendant les Meds Yeghern, l’une des pires atrocités de masse du 20ème siècle. À partir de 1915, un million et demi d’Arméniens ont été expulsés, massacrés ou ont été forcés de marcher vers leurs morts durant les dernières années de l’Empire ottoman. Je me joins à la communauté arménienne en Amérique et dans le monde entier pour pleurer la perte de vies innocentes et les souffrances subies par tant de personnes.»

«Tandis que nous réfléchissons à ce sombre chapitre de l’histoire humaine, nous reconnaissons également la résilience du peuple arménien. Beaucoup se sont construit de nouvelles vies aux États-Unis et ont apporté une marque indélébile à notre pays, tout en appréciant les souvenirs de la patrie historique dans laquelle leurs ancêtres avaient établi une des grandes civilisations de l’antiquité.»

  • Le Président a tweeté les messages suivants :
    • Les deux faux sondages conduits hiers par ABC et NBC, bien qu’ils contiennent des données très positives, sont totalement faux en général.

    • Le mur est un moyen très important pour empêcher la drogue d’inonder notre pays et empoisonner notre jeunesse (et beaucoup d’autres) […]Si le mur n’est pas construit – mais il va l’être – le problème de la drogue ne sera JAMAIS réglé de la façon qu’il doit l’être.

    • Avec moi, félicitez l’astronaute de la Nasa Peggy avec le Hashtag #CongratsPeggy!

    • Si notre réforme de la loi sur la santé est approuvé, vous verrez que le prix de l’assurance et de la franchise vont s’écrouler. Obamacare est est dans une spirale mortelle !

    • Aujourd’hui, j’ai signé une déclaration concernant le jour du souvenir de l’holocauste.

Dimanche 23 avril (94e jour)

  • Le Président a eu un entretien téléphonique avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe, puis avec le président chinois Xi Jinping. On peut supposer que les coups de téléphone n’étaient pas pour parler du prochain modèle de voiture Toyota, mais de la Corée du nord et de la nervosité croissante dans la région, au fur et à mesure que le dictateur nord coréen se rapproche de posséder le missile capable de lancer une tête nucléaire.Le contenu de la conversation entre Trump et Abe n’est pas publié, celui avec Xi se trouve sur le site de la Maison-Blanche et dit ceci :

    Le Président Donald J. Trump a parlé hier avec le Président chinois Xi Jinping afin de discuter de la Corée du Nord. Trump a critiqué le constant état de belligérance de la Corée du Nord et insisté sur le fait que les actions de Pyongyang déstabilisent la péninsule coréenne. Les deux dirigeants ont réaffirmé l’urgence de s’occuper de la menace que pose le programme nucléaire et de missiles de la Corée du Nord, et se sont engagés à renforcer leur coordination afin de dénucléariser la péninsule coréenne.

     

  • Le Président Trump a écrit les tweets suivants :
    • Pour le jour de la Terre, nous célébrons nos belles forêts, lacs et terres. Nous sommes engagés à préserver la beauté naturelle de notre nation.

    • Je m’engage à préserver la pureté de l’air et de l’eau, mais il faut toujours se souvenir que la croissance économique améliore la protection environnementale. Et les emplois, ça compte !

    • Il y a une élection très intéressante en ce moment en France.

    • Obamacare a de sérieux problèmes. Les Démocrates ont besoin de gigantesques sommes d’argent pour le maintenir en vie, sinon il va s’écrouler beaucoup plus tôt que ce que tout le monde a pensé.

    • Les Démocrates ne veulent pas que l’argent du budget aille à la protection des frontières, bien que ça permette d’arrêter le trafic de drogue et les détestables membres du gang MS13.

    • Au final, mais pas tout de suite parce que nous voulons commencer [les travaux] rapidement, Le Mexique paiera, d’une manière ou d’une autre, pour le mur frontalier dont nous avons terriblement besoin.

Samedi 22 avril (93e jour)

  • Le vice-président Mike Pence a rencontré des dirigeants de grandes entreprises indonésiennes et australiennes.
    • « à l’occasion de mes discussions avec ces dirigeants d’entreprises, des Américains et des Indonésiens ont pu tisser des liens bénéfiques pour nos deux peuples. En tout, ces compagnies ont signé 11 contrats importants pour un total de plus de de 10 milliards de dollars. »
  • Le Président Trump a publié les tweets suivants :
    • Je m’apprête à visiter le centre médical Walter Reed. J’y rencontrerais nos plus braves et formidables Américains !

    • Samedi soir prochain, je ferais un grand meeting en Pennsylvanie. Je me réjouis d’avance !

    • Mercredi, nous allons annoncer une énorme mesure de réduction et de réforme des impôts et taxes.

Vendredi 21 avril (92e jour)

  • Le Président a eu une réunion avec le secrétaire d’Etat Rex Tillerson.
  • Trump a signé un décret concernant les services financiers du département du Trésor.
    • « le premier décret donne instruction au secrétaire Mnuchin de commencer le processus de simplification des impôts. C’est un gros problème. Les gens ne peuvent pas remplir leur déclaration d’impôt… Cette simplification est le premier pas vers une réforme destinées à réduire les taux d’imposition, offrir un soulagement à notre classe moyenne, et baisser les impôts des sociétés », a déclaré Trump.
  • Le président Trump a une réunion avec le directeur du bureau de gestion et du budget Mick Mulvaney.
  • Le président a publié les tweets suivants :
    • L’éditeur du New York Times s’est excusé pour avoir trompé [ses lecteurs] au sujet de la visit des New England Patriots à la Maison-Blanche.

    • Encore un attentat terroriste à Paris. Les Français ne vont pas indéfiniment accepter ça. [l’attentat] va avoir un énorme effet sur l’élection présidentielle !

    • Peu importe combien j’accomplis de choses durant cette ridicule limite de 100 jours – et j’ai fait beaucoup de choses (y compris la nomination d’un juge à la Cour suprême), les médias me trucident !

    • La Chine est le cordon ombilical de la Corée du Nord, et bien que rien ne soit simple, s’ils veulent régler le problème nord coréen, ils le feront.

    • c
    • d

Jeudi 20 avril (91e jour)

  • Le Président a Signé un memo réclamant une enquête afin de vérifier si l’acier d’origine étrangère pose un risque à notre sécurité.
  • Trump a rencontré son conseiller à la Sécurité nationale H.R. McMaster.
  • Rencontre et conférence de presse commune avec le Premier ministre italien Paolo Gentiloni.
  • Trump a publié les tweets suivants :
    • Nous allons employer l’acier américain, les ouvrier américains, et nous serons numéro 1 sur tous les fronts

    • Un grand honneur de recevoir le Premier ministre italien à la Maison-Blanche cette après midi.

    • Le New York Times en perte de vitesse, qui s’est trompé sur moi pendant 2 ans, vient d’être pris en train de faire un énorme mensonge à propos de la visite des New England Patriots à la Maison-Blanche.

    • Le New York Times, après avoir été harcelé par des milliers de supporters furieux, a présenté ses excuses pour sa propagande honteuse disant que l’équipe des Patriots étaient plus nombreux à avoir rendu visite à Obama en 2015 qu’à Trump en 2017 (voir polémique du 19 avril)

Mercredi 19 avril (90e jour)

  • Le Président Donald Trump a rencontré le Secrétaire des affaires des anciens combattants, David Shulkin, dans le Bureau Ovale.
  • Le Président a signé la loi sur l’extension et l’amélioration du programme des choix des anciens combattants.
    • Il a signé la loi S. 544, qui élimine la date de résiliation du Programme des choix des anciens combattants ; modifie les procédures de remboursement et de recouvrement des coûts pour les soins prévus dans le cadre du programme ; et autorise la divulgation des dossiers médicaux de certains anciens combattants aux prestataires de services médicaux en dehors du ministère des Anciens Combattants.

« … Je suis heureux aujourd’hui de signer la loi sur l’amélioration du programme des anciens combattants. …On l’appelle la loi sur l’amélioration du programme de choix.

Elle parle d’elle-même.

Ce projet de loi étendra et améliorera les choix des anciens combattants afin que les anciens combattants puissent voir le médecin de leur choix (…) et n’aient pas à attendre et à se déplacer sur de longues distances pour recevoir des soins. Certains devaient voyager cinq heures, huit heures, et cela toutes les semaines, ou pire. Cela ne se produira plus.

(…)

Cette nouvelle loi est un bon début, mais il reste encore beaucoup à faire. Nous lutterons tous les jours pour livrer les réformes tant attendues que nos vétérans méritent et pour protéger ceux qui ont si courageusement protégé chacun de nous. Nous avons déjà fait beaucoup de progrès pour les anciens combattants. Ce sont les personnes les plus extraordinaires que nous ayons dans notre pays en ce qui me concerne, et ils n’ont pas été pris en charge correctement. »

  • Le Président a rencontré les champions du Super Bowl, les New England Patriots.

« (…) je tiens à vous remercier d’être parmi nous. Les Patriots sont une organisation incroyable, et cette victoire du Super Bowl était un effort d’équipe total. C’est la beauté de ce qu’ils font – ils gagnent en équipe. Vous aviez le dos au mur, et les experts – ces fameux experts – se sont trompés – ils disaient que vous ne pouviez pas gagner, que le jeu était terminé. Vous avez réalisé une des plus belles remontées du Super Bowl de tous les temps.

(…)

j’ai regardé quelles étaient vos chances : ils vous donnaient moins de la moitié de 1 pour cent de l’emporter …»

(Les Patriots ont dénoncé le New York Times qui a diffusé une énorme Fake News, un énorme mensonge, en prétendant – photo trafiquée à l’appui – que beaucoup plus de membres de l’équipe s’étaient déplacés pour rencontrer Obama en 2015 que Trump en 2017.

Les Patriots n’ont pas aimé et ont répondu au New York Times :
Ces photos ne tiennent pas compte du contexte. En réalité, en 2015 plus de 40 membres de l’équipe étaient sur les marches. En 2017, ils étaient assis sur la pelouse sud.

  • Le président Donald J. Trump a signé les lois S.J.Res. 30, S.J.Res. 35 et S.J.Res. 36
    • la loi S.J.Res. 30 nomme Steve Case au Conseil des Régents de la Smithsonian Institution,
    • la loi S.J.Res. 35 nomme Michael Govan au Conseil des Régents de la Smithsonian Institution, et
    • la loi S.J.Res. 36 nomme Roger W. Ferguson au Conseil des Régents de la Smithsonian Institution.

⇒ (La Smithsonian Institution est une institution de recherche scientifique, créée sous l’égide de l’administration américaine en 1846. Elle a développé des vocations éditoriales, muséographiques, pédagogiques et éducatives. Elle est associée aujourd’hui à un vaste complexe de dix-neuf musées et neuf centres de recherche principalement situés à Washington. Elle est gérée par son organisme fondateur, le gouvernement fédéral américain. Elle est administrée par un Conseil de «Régents» non-rémunérés qui gère un budget annuel de $1.3 milliard, 6,500 employés, et 6,300 bénévoles.)

  • Trump a rencontré le conseiller de la Sécurité nationale H.R. McMaster.
  • Tweets de Trump :
    • « Achetez américain, engagez des Américains»
    • «En dépit de l’argent provenant de dons importants extérieur (au parti démocrate), le soutien des média Fake [News] et onze candidats républicains, GRAND « R » [Républicain] l’emporte au final en Géorgie. Heureux d’avoir pu aider !»
    • « Les Démocrates ont échoué au Kansas et échouent maintenant en Géorgie. Bon travail Karen Handel ! C’est maintenant Hollywood vs. Géorgie le 20 juin.»

Mardi 18 avril (89e jour)

  • Le vice-président Mike Pence a reçu un briefing lors de sa visite de la zone coréenne démilitarisée. Il s’adressa aux troupes américaines et sud-coréennes en offrant un discours d’unité.

«Mon message à la population de Corée du Sud est le suivant : les États-Unis d’Amérique sont cent pour cent avec vous. Durant ces temps troublés, nous sommes à vos côtés pour assurer un avenir libre et sécurisé.

L’alliance entre la Corée du Sud et les États-Unis est l’élément central à la paix et la sécurité de la péninsule coréenne, ainsi que toute l’Asie-Pacifique (…) J’ai réaffirmé que sous la présidence Donald Trump, notre volonté sera indéfectible.

  • Selon plusieurs sources, l’armée américaine envisage d’abattre les missiles testés par la Corée du Nord. Un responsable américain a déclaré que cette stratégie foudroyante serait mise en œuvre si Pyongyang poursuivait son sixième test nucléaire. Ceci, dans le but de signaler à la Corée du nord que les États-Unis peuvent imposer des conséquences militaires à toute action que l’administration Trump qualifie d’«inacceptable».
  • Le vice-président Mike Pence et le Vice-premier ministre japonais Taro Aso se sont rencontrés aujourd’hui afin d’initier un dialogue économique américano-japonais à Tokyo. C’est un dialogue que le Président Donald J. Trump et le Premier ministre Shinzo Abe ont approuvé d’un commun accord en février dans le but d’approfondir les liens économiques solides entre les États-Unis et le Japon.
  • Le Président Trump s’est rendu dans une usine qui fabrique des outils de très haute qualité, à Kenosha au Wisconsin. Il a signé un décret présidentiel destiné à favoriser sa politique de croissance économique et salariale tout en favorisant l’embauche de citoyens américains. Le décret favorise aussi l’achat de produits ou articles fabriqués aux Etats Unis «Buy American & Hire American», la pierre angulaire de la vision du président Trump.
  • Trump a également signé un décret qui ordonne au gouvernement de réviser le programme de visa H1-B, un visa destiné à faire venir des travailleurs qualifiés étrangers aux États-Unis. L’administration Trump vise à réduire l’utilisation de ces visas de travail qu’elle juge abusive, car elle permet aux entreprises d’importer une main-d’œuvre bon marché plutôt que d’embaucher dans le pays. Les promoteurs des visas H1-B ripostent que ces visas sont nécessaires afin de pourvoir aux demandes d’emplois technologiques qui sont cruciaux pour l’économie américaine.
  • Président Donald J. Trump a reçu un appel téléphonique du Premier ministre du Royaume-Uni, Theresa May, concernant ses projets d’appel d’élection spéciale en juin. Le président Trump a souhaité au peuple britannique une bonne chance dans son processus électoral. (Nous remarquons d’ailleurs que le Président Trump n’a toujours pas accepté de parler au téléphone ou de recevoir le président français)
  • La côte de popularité de Trump établie par Rasmussen est montée à 50% d’Américains qui approuvent la performance du président Trump. C’est une remontée spectaculaire de 14 points depuis le 3 mars 2017. Le rapport est ici : rasmussenreports.com

Lundi 17 avril (88e jour)

  • Le Président Trump et la Première Dame Melania Trump ont reçu les invités de la fête de Pâques White House Easter Egg Roll.
    • Le Président et la Première Dame ont accueilli des milliers de familles à la Maison Blanche lundi matin pour le 139e Easter Egg Roll. Parmi les invités, se trouvaient de nombreux militaires, des anciens combattants, des familles, des enfants des écoles locales, des patients des hôpitaux locaux pour enfants. Tous étaient là afin de participer à cet événement historique.
  • Le Président a eu un entretien avec le secrétaire d’État, Rex Tillerson.
  • Le vice-président, Mike Pence entreprend un voyage de 10 jours en Corée du Sud, au Japon, en Indonésie et en Australie.
    • En Corée du Sud, le vice-président a assisté à la messe de Pâques avec des membres de l’armée américaine et sud-coréenne et leurs familles et il a rencontré des représentants du gouvernement sud-coréen.
    • Il a représenté le Président Donald Trump et les États-Unis d’Amérique, lors de la rencontre avec les troupes américaines.
    • Le vice-président Mike Pence a aussi rencontré le président de l’Assemblée nationale de la République de Corée, Chung Sye-kyun, à Séoul.
    • Le vice-président a réaffirmé l’engagement de l’Administration Trump envers l’alliance nord-américaine et a souligné le rôle important que joue l’alliance dans le maintien de la paix et de la sécurité dans la région Asie-Pacifique.
    • Le vice-président Pence et le président Chung ont discuté de l’importance de se coordonner et de se consulter afin de faire face à la menace nord-coréenne. Ils ont souligné leur engagement envers les efforts bilatéraux en cours de déploiement de THAAD. Le vice-président a souligné que quel que soit le résultat des prochaines élections présidentielles de la République de Corée, le soutien des États-Unis demeurera inchangé et inébranlable.
  • Tweets de Trump :
    • « Les Médias de fausse information (pas les vrais) ont été encore pire depuis les élections. Chaque reportage est gravement biaisé. Nous devons les obliger à dire la vérité !»
    • « Le super gauchiste Démocrate, candidat à l’élection au Congrès en Géorgie demain, veut protéger les criminels, permettre l’immigration clandestine et augmenter les taxes !»
    • «Un excellent livre à lire rien que pour le plaisir : « Les Raisons de voter pour les Démocrates » par Michael J. Knowles.»
    • « Les 90 premiers jours de ma présidence ont exposé l’échec total des huit dernières années de politique étrangère (d’Obama)! C’est tellement vrai.»
    • La récente élection au Kansas (pour le Congrès) a été un très grand événement médiatique, jusqu’à ce que les Républicains gagnent. Maintenant, ils jouent le même jeu en Géorgie – Lamentable!»

Dimanche 16 avril (87e jour)

  • Le Président a assisté à la messe de Pâques avec sa famille à l’église épiscopale Bethesda by the Sea, en Floride du sud près de Mar-a-Lago.
  • Donald Trump a publié les tweets suivants :
    • Pourquoi vais-je traiter la Chine de manipulateur de devises alors qu’ils travaillent avec nous sur le problème nord-coréen ? Attendons de voir ce qui va se passer !

    • Joyeuses Pâques à tous !

    • J’ai fais ce qui était pratiquement impossible pour un candidat républicain – gagner facilement avec le Collège électoral ! Et maintenant ils remettent ça avec ma déclaration d’impôts ?

    • Quelqu’un devrait regarder qui a financé les petites manifestations d’hier. L’élection est terminée !

    • Notre armée se construit et devient rapidement plus forte que jamais. Franchement, nous n’avons pas le choix !

Samedi 15 avril (86e jour)

  • Le Président n’a eu aucun événement public.
  • Le tir de missile raté durant la célébration du 105e anniversaire de la naissance du fondateur et président de la Corée du Nord Kim Il-sung a été qualifié par la Maison-Blanche de « provocation. »
  • Des manifestations violentes anti-Trump financées par Soros ont été organisées dans plusieurs villes des Etats-Unis. Celle de Berkeley a entraîné l’arrestation de 11 personnes.

Vendredi 14 avril (85e jour)

Le Président n’a eu aucun événement public.

Donald Trump a publié sur YouTube son communiqué hebdomadaire à la nation :

 

« Cette semaine, les familles juives du pays et partout dans le monde ont célébré Pessah et l’histoire de la libération par Dieu du peuple juif. L’histoire de l’exode est l’histoire de la liberté. C’est l’histoire d’un peuple incroyable qui s’est libéré de l’oppression, et s’est élevé parmi le genre humain. Au travers des siècles, le peuple juif a vécu une persécution après l’autre, et pourtant ils ont persévéré et se sont développés et ont donné un essor au monde au delà de ce que l’on peut mesurer. Et maintenant l’Etat d’Israël est là comme un monument à la gloire de leur foi et de leur endurance. Un autre jour de foi et de célébration se profile : ce dimanche de Pâques, les chrétiens célèbrent la résurrection du Christ et la promesse du salut éternel. C’est un jour saint de révérence et de culte. C’est le moment sacré qui remplit l’esprit de notre nation, avec la foi de notre peuple. L’Amérique est un pays de croyants. Nous remercions la formidable bénédiction de cette terre, notre demeure. Nous avons un beau pays, et un peuple extraordinaire…. »

 

Le Président Trump a publié les tweets suivants :

Formidable : les Feds ont arrêté le suspect de l’assassinat dans le scandale « Fast and Furious » [Obama avait eu la brillante idée de livrer des armes aux cartels de la drogue mexicains afin de les suivre au moyen des numéros de série des armes. Une des armes a servi à tuer un agent des frontières américains, Brian Terry en 2010, et l’opération de la honte fut ajournée, non sans faire scandale.

Je me réjouis d’accueillir les fêtes de Pâques à la Maison-Blanche ce lundi.

Je vous présente Brittney Roy, la fille du sergent de la police de New-York Timothy Roy, qui a été tué durant l’attentat de 9/11. Aujourd’hui, Brittney s’est engagée dans la police de New-York. Remercions-là, et félicitons-là.

Jeudi 13 avril

Le Président Trump a rencontré et honoré les premiers secours de l’écroulement du pont sur I-85 à Atlanta, « Les héros qui ont répondu au terrible écroulement du pont sur l’autoroute I-85 il y a deux semaines à Atlanta ».

Trump a également évoqué le bombardement en Afghanistan contre l’Etat islamique.

Le Président a salué la « très, très efficace » frappe de l’armée contre les combattants d’ISIS en Afghanistan, par l’utilisation pour la première fois de la plus grosse bombe non nucléaire — connue sous le nom de MOAB pour Mère de toutes les bombes. Je Pentagone a annoncé que la bombe GBU-43B, de 9500 kg a été lâchée sur un complexe réseau de tunnels d’ISIS de la province de Nangarhar. La MOAB a été testée pour la première fois en 2003, mais n’avait jamais été utilisée en zone de combat avant ce jeudi.

“Nous avons donné à l’armée une autorisation totale,” a déclaré Trump. “Franchement, c’est pourquoi nous avons eu autant de succès récemment. Nous avons des leaders incroyables dans l’armée, nous avons une armée incroyable, et nous sommes très fier de notre armée, et ceci a représenté une autre missions très très réussie.”

Trump a signé une loi autorisant chaque Etat à décider s’il veut arrêter de financer l’organisation Planned Parenthood, dont une des activités principales est l’avortement.

 

Puis il s’est rendu à Palm Beach, en Floride, à bord de l’Air Force One.

Le vice président Pence s’est rendu à Séoul en Corée du sud, puis il ira au Japon, en Indonésie et en Australie.

Trump a publié les tweets suivants :

Excellente réunion avec le Secrétaire général de l’OTAN. Nous nous sommes mis d’accord pour que chaque pays paye ses cotisations et que l’on se concentre sur la menace terroriste.

La confiance en l’économie est en forte hausse car nous libérons les forces de création d’emploi du secteur privé, et que nous défendons les travailleurs Américains. L’Amérique d’abord !

L’une après l’autre, je tiens mes promesses : sur les frontières, sur l’énergie, sur l’emploi, sur la bureaucratie. De grands changements sont en train de se produire !

Les emplois reviennent. L’immigration illégale s’écroule,
La loi, l’ordre et la justice sont restaurés. Nous sommes vraiment en train de restaurer la grandeur de l’Amérique.

J’ai une grande confiance dans le fait que la Chine va proprement s’occuper de la Corée du Nord. Et s’ils ne sont pas capable de le faire, les Etats-Unis, avec ses alliées, le feront.

Les choses vont s’arranger entre les USA et la Russie.
Au bon moment, tout le monde va reprendre ses esprits et nous obtiendrons une paix durable !

Mercredi 12 avril (83e jour)

Le Président Trump a rencontré le président de la magistrature de la Chambre des Représentants, Bob Goodlatte.

Le Président Trump a rencontré le Secrétaire général de l’OTAN, le Général Jens Stoltenberg. Ils ont tenu une conférence de presse conjointe.

Les deux dirigeants ont échangé des points de vue sur un large éventail de sujets en préparation de la réunion des chefs d’État et de gouvernement de l’OTAN à Bruxelles le 25 mai. Ce sera le premier voyage à l’étranger du président depuis son entrée en fonction.

Trump a rappelé sa critique d’avant-inauguration selon laquelle l’OTAN serait «périmé». Il a changé d’avis et pense que l’OTAN a sa raison d’être en raison de la lutte contre le terrorisme.

Pour sa part, Stoltenberg a convenu que « l’OTAN peut et doit faire davantage dans la lutte mondiale contre le terrorisme » [en réponse à une critique formulée par Donald Trump durant la campagne, et qu’aucun dirigeant politique n’avait jamais émise.]

Trump a répété que les membres de l’OTAN doivent «respecter leurs obligations financières» [une autre critique formulée par Donald Trump durant la campagne, et qu’aucun dirigeant politique n’avait jamais non plus émise.]

Stoltenberg a appuyé Trump en disant : «…nous devons tous contribuer de façon équitable », et a suggéré que le fait que Trump ait insisté sur ce problème a été utile.

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord est une alliance militaire des démocraties européennes et nord-américaines créée après la Seconde Guerre mondiale pour renforcer la coopération internationale en contrepoids à l’essor de l’Union soviétique. Les États-Unis, le membre le plus puissant de l’OTAN, consacrent plus à la défense que tous les autres combinés – 3,61 pour cent du PIB en 2016, selon les estimations de l’OTAN. Les dépenses américaines ont diminué ces dernières années.

Trump mardi a également signé la prochaine adhésion du Monténégro à l’OTAN. La Russie s’est opposée à ce geste envers une région qu’elle considère comme faisant partie de sa sphère d’influence.

Mesures de réformes du gouvernement :

Le Bureau de la gestion et du budget (OMB) a annoncé des mesures visant à réorganiser les organismes fédéraux et réduire le gaspillage ou les redondances.

L’OMB a publié un plan de réforme intitulé «Plan global pour la réforme du gouvernement fédéral et la réduction de la main-d’œuvre civile fédérale», afin de mettre en place un gouvernement restreint, efficace et responsable pour mieux servir le peuple américain.

Le plan prévoit que les organismes fédéraux agissent immédiatement pour rationaliser les actions du gouvernement tout en élaborant leurs plans à plus long terme pour :

Prendre des mesures immédiates afin d’économiser l’argent des contribuables et réduire leurs effectifs.

Élaborer un plan visant à maximiser le rendement des travailleurs du gouvernement d’ici la fin du mois de juin.

Soumettre un plan de réforme de l’agence en 180 jours pour moderniser et rationaliser leurs opérations.

L’OMB travaillera avec toutes les agences pour identifier les domaines qui devraient être éliminés, restructurés ou consolidés dans tous les ministères.

Conférence de Presse de Rex Tillerson avec son homologue russe à Moscou.

Poutine a rencontré le secrétaire d’État Rex Tillerson à Moscou [rencontre qui n’était pas à l’ordre du jour] en dépit des accusations que les deux pays se sont lancées concernant l’attaque chimique syrienne la semaine dernière qui a tué 80 civils.

À Washington, le Président Trump a déclaré que les relations entre les États-Unis et la Russie « sont à leur plus bas». Il a félicité son diplomate, Rex Tillerson, pour ses efforts afin de résoudre ces tensions avec Moscou et a laissé entendre que les liens entre les deux pays peuvent être renoués.

« À l’heure actuelle, nous ne nous entendons pas avec la Russie … », a déclaré Trump lors de la conférence de presse de la Maison Blanche avec Jens Stoltenberg, le Secrétaire général de l’OTAN.

À Moscou, Tillerson a donné une évaluation similaire lors d’une conférence de presse avec son homologue russe Sergey Lavrov, après une rencontre au Kremlin avec Vladimir Poutine qui a duré près de deux heures.

À la question selon laquelle il serait possible que la Syrie eût lancé l’attaque sans que la Russie en ait connaissance, Trump a donné une réponse mitigée, disant que c’est « possible » mais « improbable ».

Le Président Trump a déclaré que ce serait « fantastique » si les États-Unis et la Russie finissaient par s’entendre mais il ne peut pas dire si cela va se produire.

La Bourde de Sean Spicer

L’Attaché de presse de la Maison Blanche, Sean Spicer, s’est excusé publiquement plusieurs fois après avoir fait une comparaison maladroite entre Adolf Hitler et le leader syrien Bashar Assad, affirmant qu’Hitler, contrairement à Assad, n’avait pas «gazé son propre peuple».

Les médias se sont jetés avec délectation sur cette bourde, lequel cherchait simplement à montrer qu’Assad avait atteint un sommet de cruauté inégalé en utilisant son aviation pour bombarder des civils de son propre peuple avec un gaz mortel.

Le New York Times s’est empressé de publier un éditorial selon lequel il n’est pas surprenant que Spicer ait des arrières-pensées antisémites tout comme son patron Donald Trump et d’autres membres du gouvernement tels que Stephen Bannon.

Spicer s’est pourtant immédiatement excusé, et certains journalistes lui ont même déclaré qu’il était trop dur envers lui-même car une gaffe est une gaffe, et le « terrain Hitler » est toujours miné par le camp opposé, qui, lorsque l’allusion ne vient pas de la gauche, se jette sur l’auteur pour le déchiqueter médiatiquement. Lorsque le gaffeur est de gauche, les médias n’en parlent pas, ou évoquent une « maladresse » – ce qui est généralement le cas.

Les tweets de Trump :

«J’ai eu une très bonne conversation au téléphone, la nuit dernière, avec le Président chinois en ce qui concerne la menace que représente la Corée du Nord.»

«Une grande victoire au Kansas la nuit dernière pour Ron Estes, qui a gagné facilement la course au Congrès contre les Dems, lesquels avaient engagé de fortes dépenses et prédit une grande victoire! »

(Une élection spéciale a eu lieu le 11 avril 2017 pour déterminer le membre de la Chambre des représentants des États-Unis pour le 4e congrès du Kansas en remplacement de Mike Pompeo, qui a été nommé par Trump Directeur de l’Agence centrale du renseignement (CIA) et confirmé par le Sénat des États-Unis. Le républicain Ron Estes a obtenu un score de 53 % contre 46 % pour le démocrate James Thompson. Les démocrates prennent comme une victoire la mince marge entre les deux candidats dans ce district fortement républicain.)

Bienvenu à la maison Shane !

(Shane Kimbrough, le commandant de l’Expédition 50, de la NASA, faisait partie des trois membres de l’équipage de la Station spatiale internationale (ISS) qui est revenu sur Terre lundi après 173 jours dans l’espace)

Mardi 11 avril

L’administration Trump a déclaré que les preuves indiquent clairement que la Syrie a orchestré une attaque au gaz neurotoxique contre des civils. Elle a de plus accusé la Russie d’essayer de couvrir son allié, Bashar al-Assad.

Tandis que le secrétaire d’État, Rex Tillerson se dirigeait vers Moscou, les États-Unis ont illustré cet argument en s’appuyant sur des renseignements qui ont été déclassifiés et des renseignements en accès libre (open source intelligence), tels que des images par satellite, des vidéos, des échantillons physiologiques de victimes de l’attaque, les notes qui avaient été prises sur le vif durant les faits et sur le terrain, ainsi que les preuves d’exposition au gaz sarin obtenues des victimes. «La victimologie, la symptomatologie de ces victimes est très conforme à l’exposition aux agents neurotoxiques et au sarin.»

Les responsables américains ont déclaré que le dossier est trop vaste et corroboré indépendamment pour avoir été fabriqué par les adversaires d’Assad. Un officiel du gouvernement a déclaré :

«Certains ont prétendu que des vidéos avaient été fabriquées, et que nombre de ces informations avaient été fabriquées aussi. Les données absolument énormes que nous avons obtenu par des moyens variés (…) c’est trop important pour qu’une organisation de renseignements puisse les fabriquer dans ce court laps de temps. Ce n’est pas une explication plausible.» (whitehouse.gov)

Les États-Unis considèrent la Russie en partie responsable de l’attaque chimique en raison de son alliance militaire avec la Syrie, et sa promesse de garantir un accord de 2013 visant à éradiquer les stocks d’armes chimiques de la Syrie.

Ce matin le Président Donald J. Trump a accueilli à la Maison Blanche certains des tops créateurs d’emplois du pays pour un meeting, dans le but stratégique de créer un environnement économique qui permettrait aux entreprises de créer des emplois et d’augmenter les salaires des travailleurs américains.

Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche a fait une gaffe quand il affirma lors d’un point presse, et au sujet des attaques récentes au gaz neurotoxique que :

«Quelqu’un d’aussi ignoble qu’Hitler n’a pas utilisé d’armes chimiques.»

Ceci alors que Pessah commença hier soir.

Il voulait parler des bombardements, et s’est excusé et ré-excusé pour cette lourde bévue, mais il sera bien évidemment crucifié pendant une semaine, ce qui tombe pile avec la période de Pâques.

Le Président Donald J. Trump a ratifié le Protocole afin que Monténégro puisse adhérer à l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), suite au consentement bipartisan et largement majoritaire du Sénat en faveur de la ratification.

Depuis sa création en 1949, l’Alliance de l’OTAN a été au cœur de la paix et de la sécurité sur le continent européen. C’est une alliance non seulement d’intérêts partagés mais de valeurs partagées. Le président Trump attend avec impatience la réunion des leaders de l’OTAN du 25 mai à Bruxelles et l’opportunité de réaffirmer ces valeurs transatlantiques fondamentales et durables.

Le Président Trump a dîné avec des chefs militaires.

Lundi, le personnel de la Maison Blanche a tenu un Seder de la Pâque, marquant le premier soir de Pessah

Trump a menacé la Corée du Nord, dans un tweet où il explique : « La Corée du Nord cherche des noises. Si la Chine décidé de nous aider, ce serait très bien. Si non, nous règlerons le problème sans elle ! »

Puis dans un autre tweet, Trump a déclaré avoir fait un chantage explicite à la Chine : « J’ai expliqué au président chinois que les accords commerciaux avec les Etats-Unis seront bien meilleurs pour eux s’ils règlent le problème nord-coréen ! »

Le Président a mis son poids dans la balance pour faire élire Ron Estes au Congrès pour l’Etat du Kansas (en remplacement de Mike Pompeo). Ce dernier a remporté la victoire.

Ron Estes se présente aujourd’hui pour le Congrès dans le bel Etat du Kansas. Un type formidable. J’ai besoin de son aide pour les réformes sur la santé et réduire les taxes.

Lundi 10 avril (81e jour)

Le Président Trump a assisté à l’assermentation de Neil Gorsuch à la Cour Suprême dans le Rose Garden.

Lors de la cérémonie, le Président Trump a dit que Gorsuch est un homme aux qualifications sans égale et «profondément dévoué» à la Constitution.«Je ne doute pas que vous vous montrerez à la hauteur de cette situation et que les décisions que vous prendrez protégeront notre Constitution aujourd’hui et pour de nombreuses générations d’Américains à venir », a-t-il déclaré.

Plus tôt, Gorsuch avait prêté serment à la Constitution lors d’une cérémonie privée, administrée par le juge en chef John Roberts dans la salle de conférence de la Cour Suprême. Il était accompagné de sa femme Louise, qui tenait la Bible, et de ses deux filles.

Gorsuch, âgé de 49 ans, prend le siège du juge Scalia, décédé en février de l’année dernière, auquel Gorsuch a été comparé favorablement par des conservateurs qui espéraient la nomination d’un «originaliste» à la Cour Suprême. (Selon la vision dite «originaliste» de la Constitution américaine, celui qui interprète la Constitution doit tenir compte avant tout de l’intention originale des rédacteurs. Cette vision conservatrice s’oppose à l’interprétation «évolutive», qui tient compte de l’évolution des idées dans la société contemporaine, aussi dite «pragmatiste», qui tient compte des nouvelles situations que les rédacteurs ne pouvaient pas prévoir. Au delà de ces différences, les évolutifs se trouvent à gauche, car ils espèrent faire passer par la Cour suprême les réformes de société qu’ils n’ont pas pu obtenir lors du vote démocratique.

Gorsuch a subi une audition de confirmation houleuse alors qu’il était confronté à une forte opposition des Démocrates, contrariés par le fait que les Républicains avaient bloqué le candidat du président Barack Obama – le juge Merrick Garland – après la mort de Scalia, parce qu’Obama était dans les derniers mois de sa présidence, et qu’en pareil situation et avec les mêmes arguments que les Républicains, les Démocrates ont déjà bloqué la nomination d’un juge à la Cour suprême.

Trump a rencontré le Directeur du Bureau de la gestion et du budget Mick Mulvaney au Bureau Ovale.

Mulvaney est responsable, entre autres, d’un décret selon laquelle le secrétaire de la Sécurité intérieure (Homeland Security) doit élaborer un plan visant à appliquer plus efficacement et effectivement les lois commerciales des États-Unis. La mise en œuvre de cet ordre exécutif devrait aider à réduire la concurrence étrangère injuste et à augmenter potentiellement les revenus du gouvernement fédéral. Il aura pour effet de réduire les obligations et dépenses obligatoires et discrétionnaires du gouvernement fédéral, au cours de la période de l’exercice financier commençant en 2017. Les agences touchées par cet ordre exécutif comprennent les départements de la Justice et de la Sécurité intérieure.

Le président Trump s’est déclaré heureux de voir que Toyota a annoncé un investissement de 1,33 milliard de dollars dans son usine du Kentucky dans le cadre de son plan visant à investir 10 milliards de dollars en Amérique au cours des cinq prochaines années. Il y voit à juste titre un nouveau signe de la confiance continue des entreprises envers l’économie américaine.

Tweets de Trump :

« Félicitations au juge Neil Gorsuch pour sa promotion en tant que juge de la Cour Suprême des États-Unis. C’est un grand jour pour l’Amérique! »

Joyeuses fêtes de Pessah à tous ceux qui les célèbrent aux Etats-Unis, en Israël et ailleurs dans le monde. Hag Sameah ! [la fille de Donald Trump, Ivanka, est convertie au judaïsme. Son mari, conseiller du président, est un juif orthodoxe. Le petit fils de Donald Trump est juif]

Donald Trump a retweeté : Les citoyens syriens remercient Trump : « je vais nommer mon fils : Donald »

Dimanche 9 avril (80e jour)

Le Président Trump n’a eu aucune activité publique.

Le Président s’est entretenu la veille et l’avant veille au téléphone avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le Président en titre Hwang Kyo-Ahn de Corée du Sud, concernant les derniers événements en Syrie, et les transcriptions viennent d’être publiées :

Trump et Abe sont tombés d’accords sur le fait que l’usage par Bashar al-Assad d’armes chimiques contre des civils, dont des femmes et des enfants, est exécrable, et demande une réponse forte de la communauté internationale. Le Président Trump a remercié le Premier ministre Abe pour son soutient aux frappes américaines en Syrie, et les deux dirigeants se sont engagés à montrer leur intention de mettre fin aux actions brutales d’Assad. Les deux dirigeants ont également accepté de coopérer sur plusieurs dossiers régionaux, y compris la menace que représente la Corée du Nord.

Le président en titre Hwang Kyo-Ahn de Corée du Sud et le Président américains sont tombés d’accord sur le fait que l’usage de l’arme chimique par Bashar al-Assad le 4 avril contre des civils ne peut pas être toléré, et que la communauté internationale devrait être unie dans ses efforts pour éviter l’usage de tels armes. Le Président Trump a remercié Hwang pour son soutien aux frappes américaines contre la Syrie. Les dirigeants ont également réaffirmé les liens d’alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis et ont décidé de rester en contact étroit concernant la Corée du Nord et d’autres sujets qui concernent les deux pays.

Après en avoir informé la Chine, le Président américain a donné l’ordre au Pentagone de déployer une flotte destinée à renforcer l’arsenal nucléaire américain dans les eaux situées près de la Péninsule coréenne, conformément à sa doctrine : la paix imposée par une démonstration de puissance, dans le but de calmer les folies dangereuses et imprévisibles du dirigeant nord-Coréen.

Trump a téléphoné aux commandants des navires USS Porter et USS Ross pour les remercier, eux et leurs marines.Appel côté Maison-Blanche :

Côté USS Porter et USS Ross :

Trump a publiés les tweets suivants :

Tellement triste d’apprendre les attentats terroristes en Egypte. Les Etats-Unis condamnent avec force.

J’ai toute confiance dans la capacité du Président al Sissi à gérer la situation au mieux.

Merci à la Marine américaine !

 

Samedi 8 avril

Le Président Trump a annoncé son intention de nommer Lee Francis Cissna au poste de directeur des services d’Immigration et de la Citoyenneté.

Donald Trump a envoyé une lettre au Congrès détaillant les frappes de missile contre la Syrie et les raisons qui l’ont décidé à donner l’ordre d’attaque.

Le Président a publié les tweets suivants :

Ce fut un grand honneur de recevoir le Président chinois Xi Jinping et Madame Peng Liyuan aux Etats-Unis.

Un formidable amitié et bonne volonté se sont formés, mais seul le temps nous dira ce qu’il en est des échanges commerciaux

Félicitations à nos formidables soldats et soldates pour avoir si bien représenté les Etats-Unis, et le monde, durant l’attaque en Syrie

La raison pour laquelle vous ne bombardez généralement pas les pistes de décollage, c’est qu’elles sont faciles et peu coûteuses à réparer rapidement (il suffit de remplir les trous)!

La cérémonie d’investiture du juge Gorsuch [à la Cour suprême] sera célébrée dans le Rose Garden de la Maison-Blanche lundi à 11h. Il sera un formidable juge. Très fier de lui !

Vendredi 7 avril (78e jour)

Le Président Trump a eu un déjeuner de travail avec le Président chinois Xi Jinping.

Le juge Gorsuch a été nommé à la Cour suprême des Etats-Unis, qui va pouvoir reprendre son travail de validation de la conformité des cas qu’il traite avec la Constitution. Son élection a été rendue possible grâce à l’ex leader démocrate Harry Reid qui avait fait valider la possibilité pour le Sénat de voter à une minorité simple, « la solution nucléaire ».

Le Président Trump a tweeté les messages suivants :

Félicitations pour la confirmation à la Cour suprême d’un juge exceptionnellement qualifié et respecté.

Le Président s’est adressé à la nation :« Mes chers compatriotes. Nous sommes dans la 11e semaine de ma présidence, et nous avons déjà accompli des progrès historiques pour le peuple américain. 93% des entreprises manufacturières américaines ont exprimé leur optimisme dans le futur – un record. Notre sécurité commence à nos frontières. En tant que candidat, je me suis engagé à prendre des décisions pour sécuriser nos frontières, et c’est exactement ce que j’ai fait.Nous avons hérité d’une totale crise d’immigration illégale. Un désastre. Mais le mois dernier, nous avons observé un recul de 64% de l’immigration illégale à notre frontière sud.En même temps, nous avons pris des mesures dans tout le pays pour expulser les étrangers dangereux de nos sociétés. Et ils vont disparaître. En quelques jours, la police de l’immigration (ICE) a arrêté 153 criminels étrangers au sud du Texas, 84 dans la partie nord ouest côté pacifique, et 31 à Long Island et New York. Il s’agit d’étrangers condamnés pour vol, agression violente, viol de mineur, trafic de drogue, blanchiment, etc.Des dizaines d’années de dégâts doivent être réparés en raison d’une politique de frontière ouverte de la part de Washington. Mais avec du temps et de la persévérance, nous y arriverons, et sauverons par la même occasion un nombre incalculable de vie.Cette semaine, j’ai été honoré d’accueillir le président d’Egypte et le roi de Jordanie. Maintenant se tient un sommet avec le président chinois Xi.D’un point de vue économique et militaire, nous comprenons qu’une Amérique forte est dans le meilleur intérêt du monde.Et tandis que nous solidifions nos relations avec le monde, nous nous assurons que les intérêts des Etats-Unis et du peuple américain sont respectés.Nos décisions sont guidées par nos valeurs et nos objectifs et nous rejetterons la voix d’une idéologie inflexible qui conduit trop souvent à des conséquences imprévisibles.La paix et la prospérité, voilà notre guide. »

Jeudi 6 avril

Le Président Trump a participé au trajet des blessés de guerre.

Trump s’est rendu à Palm Beach, en Floride, et a reçu le président chinois Xi Jinping à Mar-a-lago.

Le président chinois Xi Jinping a déclaré qu’il est prêt à travailler avec les Etats-Unis de Donald Trump pour développer les relations Chine-USA à partir de bases nouvelles. « Il y a des milliers de raisons pour que la relation entre la Chine et les Etats-Unis marche bien, et aucune pour l’interrompre. »

Xi Jinping a invité Trump à visiter la Chine cette année, invitation que le Président américain a acceptée.

Vers 20h40, le Président Trump a déclenché un bombardement ciblé sur la base aérienne d’où sont partis les avions syriens responsables de l’attaque aux gaz chimique du 4 avril.

Le président a publié les tweets suivants :

JOBS JOBS JOBS!

Je suis honoré d’avoir reçu les héros américains de la guerre à la Maison-Blanche

Mercredi 5 avril (76e jour)

Le président Trump a eu un entretien avec le roi Abdullah de Jordanie, suivi d’une conférence de presse et d’un déjeuner.

Durant la conférence de presse Trump a dénoncé l’attaque aux armes chimiques en Syrie qu’il a qualifiée d’horrible.

Interrogé sur la question des réfugiés, le Roi Abdullah a souligné que « la plupart, sinon tous, les réfugiés syriens veulent réellement retourner en Syrie.» Il a ajouté que la Jordanie travaille avec les États-Unis et la communauté internationale, afin de stabiliser la région et donner aux réfugiés des outils pour pouvoir éventuellement leur permettre de retourner en Syrie où ils seront à même d’exercer une influence positive sur leur économie.

Trump a critiqué son prédécesseur pour la «ligne rouge» qu’il n’a pas fait respecter (par Assad) et pour l’accord sur le nucléaire avec l’Iran («…la pire entente que j’ai jamais vue ».

Trump a honoré la mémoire de l’astronaute John Glenn

Premier astronaute américain à effectuer un vol orbital autour de la Terre, John Glenn est décédé le 6 décembre 2016.

Il sera enterré officiellement au cimetière national d’Arlington, en Virginie, tandis que le gouverneur de l’État, Steve Bullock a ordonné que des drapeaux soient descendus à mi-mât en son honneur. Trump fera de même à Washington.

La fausse nouvelle concernant Stephen Bannon

Désigné au poste de directeur exécutif de la campagne présidentielle de Donald Trump en août 2016, Stephen Bannon a été nommé conseiller du Président après la victoire de ce dernier.

Depuis cette nomination, Bannon a été traité de raciste, de suprématiste, voire d’antisémite au point qu’Alan Dershowitz, un démocrate, professeur de droit émérite à l’Université de Harvard a du prendre sa défense !

Les médias, qui se sont enlisés dans leur haine de Trump et de Stephen Bannon (la dépêche de l’AFP le présente comme l’ «ancien patron du site d’extrême droite Breitbart News»), ont fait de gros titres disant que Bannon a été «limogé», «évincé» par Trump du Conseil de Sécurité nationale.

Ce serait un revers, bref un coup de pied au c-l pour Bannon et une victoire pour le général H.R. McMaster qui avait pris le 20 février la succession de Michael Flynn.

Pendant ce temps, à la Maison-Blanche, un responsable a décrit le retrait de Bannon du Conseil de Sécurité comme étant une progression naturelle et non une rétrogradation pour Bannon.

Bannon avait été placée au NSC en partie pour surveiller le premier conseiller de sécurité nationale de Trump, Michael Flynn. Trump a jugé qu’avec McMaster comme responsable du conseil, Bannon pouvait s’en retirer.

Pour sa part, Bannon a dit dans un communiqué qu’il avait accompli sa mission au NSC :

« Susan Rice (ex-responsable de cet entité) avait instrumentalisé le NSC (…) et j’ai donc été placé au NSC pour nous assurer qu’il soit désinstrumentalisé ».

Des responsables de la Maison Blanche ont confirmé qu’il n’y a là aucune perte d’influence pour Bannon qui demeure conseiller stratégique du président.

Bannon, qui n’a réellement participé qu’à une seule réunion de la Commission des directeurs, pourra en fait participer aux réunions du NSC s’il le souhaite.

Tweets de Trump :

«Je suis profondément résolu à préserver notre forte relation et à renforcer notre traditionnel et ancien soutien à la Jordanie.

Mardi 4 avril

Le Président Trump a participé à un meeting de PDG pour parler du climat des affaires.

« Nous n’allons financer que des travaux qui peuvent démarrer dans les 90 jours » a déclaré le président, « car dans le cas contraire, ça ne nous aide pas ».

Trump a fait les remarques suivantes lors de la Convention nationale des syndicats du bâtiment d’Amérique du nord, au Washington Hilton.

« Est-ce que vous auriez pensé un jour que vous verriez un président qui sait combien de ciment et d’acier on peut couler en une seule journée ?
Nous sommes une nation de bâtisseurs, il était temps que nous ayons un bâtisseur à la Maison-Blanche, non ?

Je vous promets que les syndicats des travailleurs américains trouveront toujours une porte ouverte avec Donald Trump.
Réellement, vous êtes la colonne vertébrale de l’Amérique. Avec tous les talents réunis dans cette salle, nous pouvons construire n’importe quelle ville, n’importe quand, et mieux que n’importe qui. Mais nous allons faire encore mieux que ça. Ensemble, nous allons reconstruire notre nation. »

Le Président a rencontré l’administrateur de l’EPA Scott Pruitt, le secrétaire d’Etat au Trésor Steven Mnuchin, le secrétaire d’Etat au Développement urbain Ben Carson, la Républicaine Dana Rohrabacher, et le gouverneur des Iles Marianne du Nord Ralph Torres.

Le Président Trump a publié les tweets suivants :

[Susan] Rice a demandé aux agences de renseignement qu’ils lui fournissent des dossiers d’espionnage sur moi ?

Vidéo de la rencontre avec les PDG américains.

Merci à Sean McGravey et le bureau des Présidents de m’avoir honoré de votre invitation pour parler devant les syndicats du Bâtiment.

d

e

f

Lundi 3 avril (74e jour)

Le Président Trump a rencontré le Président d’Égypte

Trump a eu un long entretien avec le Président Al Sissi, suivi d’un déjeuner de travail.

Contrairement à son prédécesseur, Obama qui ne l’a jamais reçu à la Maison-Blanche, le Président Trump a accueilli lundi le Président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi en le louant pour avoir fait un «travail fantastique» et en promettant le soutien des États-Unis.

Al-Sissi et Trump ont discuté des façons dont les deux pays peuvent collaborer dans la lutte contre le terrorisme ainsi que des moyens de renforcer l’économie égyptienne.

Comme Trump, al-Sissi croit pouvoir éradiquer l’extrémisme islamique radical.

Le président égyptien a salué Trump pour sa « personnalité unique » et a promis de travailler avec les États-Unis « afin de contrer cette idéologie maléfique qui prend des vies innocentes et amène le désastre dans les communautés (…) »

Depuis que l’armée a renversé le premier président élu d’Égypte post-révolution du printemps arabe Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans parce qu’il voulait confisquer la démocratie égyptienne suite à une refonte de la constitution, al-Sissi a réprimé les islamistes politiques.

Abdel-Fattah al-Sissi mène d’une main de fer les Égyptiens qui jugent sa présidence illégitime, reléguant souvent les préoccupations en matière de droits de l’homme à la sécurité nationale*.

L’Égypte est parmi les principaux bénéficiaires de l’aide militaire et économique des États-Unis, mais cette aide fait l’objet d’une réévaluation dans le cadre de la volonté de l’administration Trump de réduire considérablement le budget de la diplomatie et du développement.

L’Égypte reçoit 1,3 milliard de dollars d’aide par an, plus des centaines de millions d’aide économique de l’Agence américaine pour le développement international. D’autres programmes sont potentiellement visés par le couperet.

Les partisans égyptiens d’al-Sissi critiquent le traitement par l’administration Obama de l’insurrection égyptienne il y a six ans, estimant que la complaisance américaine a permis la prise de contrôle des Frères Musulmans (avec Mohamed Morsi).

Depuis lors, les attentats ont augmenté, en particulier dans la péninsule du Sinaï qui borde Israël et Gaza. Le Caire – où vivent quelques 20 millions de personnes – a vu plusieurs attaques terroristes, y compris un bombardement en décembre dans une église qui a tué plus de deux douzaines de personnes.

Les chrétiens, minoritaires, qui représentent environ un dixième de la population, sont particulièrement encouragés par la présidence de Trump, et espèrent que le Président américain s’unira avec al-Sissi pour lutter plus énergiquement contre l’extrémisme croissant de l’Egypte.

L’ancien président Obama avait réprimandé à plusieurs reprises al-Sissi et avait rapidement gelé l’aide militaire américaine à l’Égypte en 2013. Il l’a restaurée en 2015 parce qu’elle était dans l’intérêt de la sécurité nationale des États-Unis.

À noter également qu’Obama soutenait les Frères Musulmans : sa politique de soutien des Frères musulmans a été décrite dans une directive secrète appelée Directive d’étude présidentielle-11 ou PSD-11. La directive a été produite en 2011 et elle détaille le soutien de l’administration pour la réforme politique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Selon le site Breitbart, la Maison-Blanche avait confirmé en 2015 les noms de quatorze leaders musulmans qui avaient rencontré le Président Obama. Parmi le groupe – qui comprenait un comédien accompagné d’une joueuse de Basketball portant le hidjab et une poignée de militants de gauche – se trouvaient quelques individus ayant des liens étroits avec les Frères Musulmans.

*Les journaux américains, pour la plupart, insistent sur le fait que Morsi a été «démocratiquement élu». Mais selon Jonathan Russo du Times of Israel :

«Lorsque l’armée égyptienne a déclaré le besoin de tenir des élections quelques mois après la chute de Moubarak, personne n’était prêt à part les Frères musulmans. Malgré leur immense avantage, ils n’ont obtenu que 52% des voix. La plate-forme sur laquelle ils fonctionnaient se voulait inclusive et était concentrée sur l’économie et les emplois. Mais, une fois au pouvoir, ils n’avaient réellement abordé que les problèmes sociaux et la mise en œuvre de la Charia.

(…) Leur incompétence face à la célèbre et austère «rue arabe» était la preuve que la Fraternité n’était pas un gouvernement démocratiquement élu. Au lieu de cela, elle était un reliquat opportuniste du gouvernement corrupteur et illégitime de Moubarak. Si l’armée avait attendu deux ou trois ans pour organiser des élections, cela aurait permis à de véritables partis politiques de s’organiser, il est douteux que la Fraternité aurait gagné.»

Critiqués en Europe pour avoir renversé un président démocratiquement élu, les Egyptiens avaient répondu aux Occidentaux que si leur démocratie était électorale et qu’elle s’arrêtait aux urnes, celle de l’Egypte allait plus loin, et quand le président Morsi tenta de renverser la démocratie une fois élu démocratiquement au pouvoir, leur devoir était de le destituer pour protéger la démocratie.

Rencontre du Président Trump avec le Secrétaire d’État Rex Tillerson.

Trump a proclamé la semaine du 2 au 8 avril 2017 comme étant la Semaine nationale des droits des victimes de la criminalité.

« Au cours de la Semaine nationale des victimes de la criminalité, nous renouvelons notre engagement à protéger toutes les victimes d’actes criminels, à défendre leurs droits, à atténuer leur fardeau et à prévenir les futurs crimes. Nous aiderons les forces de l’ordre à faire appliquer la loi et à rendre justice aux victimes et à leurs communautés. Mon administration est résolue à respecter ce but fondamental du gouvernement des États-Unis – préserver la sécurité de tous les Américains.

Par conséquent, (…) en vertu de l’autorité qui m’appartient de par la Constitution et les lois des États-Unis, (je) proclame la semaine du 2 avril au 8 avril 2017, Semaine nationale des droits des victimes de la criminalité. J’exhorte tous les Américains, les familles, les organismes d’application de la loi, les organisations communautaires et religieuses et les organisations privées à travailler ensemble pour soutenir les victimes d’actes criminels et protéger leurs droits. »

Les tweets de Trump :

« Des reportages étonnants de @foxandfriends démasquent le projet tordu contre nous. (J’ai été) espionné avant ma nomination. L’histoire véridique.

C’était un honneur d’accueillir le président Al Sissi d’Egypte à la Maison-Blanche alors que nous renouvelions le partenariat historique entre les États-Unis et l’Égypte.

 

Selon plusieurs sources, révèle Fox News, Trump et des personnes proches de Trump ont été mis sous surveillance. C’est sans précédent.

Est-ce qu’Hillary Clinton s’est excusée d’avoir reçu les questions lors du débat ? Je demande juste comme ça…

Est-ce que le frère de Podesta [directeur de campagne d’Hillary Clinton] a reçu une grosse somme d’argent pour lever les sanctions contre la Russie ? Est-ce qu’Hillary savait ?

Dimanche 2 avril (73e jour)

Le Président Trump a discuté de l’ObamaCare et d’autres sujets lors d’un parcours de golf au Trump National Golf Club de Virginie avec le sénateur Rand Paul et le directeur du management et du budget de la Maison-Blanche Mick Mulvaney.

Le Président Trump a publié les tweets suivants :

Quiconque, et spécialement les médias de Fake News, pense que le remplacement d’ObamaCare est mort ne connait pas l’amour et la force du parti Républicain.

Les discussions sur le remplacement d’ObamaCare continuent jusqu’à ce que, espérons-le, on trouve un terrain d’entente.

Le vrai sujet est en train de devenir la surveillance et les fuites. Il faut trouver les taupes.

Melania et moi sont honorés d’avoir éclairé la Maison-Blanche ce soir pour le jour de mobilisation sur l’autisme.

Les 72 jours précédents se trouvent ici : 100-premiers-jours-1ere-partie
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Team Dreuz 100 premiers jours pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

206
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz