Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 avril 2017

L’historien Alain Michel, auteur de « Vichy et la Shoah : Enquête sur le paradoxe français« *, répond aux questions de Jean-Patrick Grumberg suite aux déclarations de Marine Le Pen concernant la non responsabilité de la France de la rafle du Vel d’Hiv :

« Chaque peuple a une responsabilité collective par rapport à son histoire, mais ça ne veut pas dire responsabilité dans le sens que les gens seraient coupables. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Derrière ce que dit Marine Le Pen, il y a une espère de canonisation de la rafle du Vel d’Hiv qui empêche toute réflexion par rapport au discours de la doxa, au discours accepté. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

26
0
Merci de nous apporter votre commentairex