Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 avril 2017

L’historien Alain Michel, auteur de « Vichy et la Shoah : Enquête sur le paradoxe français« *, répond aux questions de Jean-Patrick Grumberg suite aux déclarations de Marine Le Pen concernant la non responsabilité de la France de la rafle du Vel d’Hiv :

« Chaque peuple a une responsabilité collective par rapport à son histoire, mais ça ne veut pas dire responsabilité dans le sens que les gens seraient coupables. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Derrière ce que dit Marine Le Pen, il y a une espère de canonisation de la rafle du Vel d’Hiv qui empêche toute réflexion par rapport au discours de la doxa, au discours accepté. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous