Publié par Jean-Patrick Grumberg le 24 avril 2017

Dimanche soir, Emmanuel Macron a invité ses amis bobos socialistes et proches à célébrer sa victoire au premier tour (23,86 %) à La Rotonde, brasserie huppée du quartier de Montparnasse.

Le tout Paris du « petit milieu parisien » profiteur qui ne connaît pas la crise, mais explique, cynique, au peuple qui n’arrive pas à joindre les deux bouts qu’ils sont là pour les soutenir – entre deux cuillers de caviar – était invité : Jacques Attali, Line Renaud, Pierre Arditi, François Berléand, Stéphane Bern, Erik Orsenna…

Ceux qui y voient une ressemblance avec un certain 6 mai 2007, quand Nicolas Sarkozy avait fêté sa victoire au Fouquet’s, sur les Champs-Elysées ne se trompent pas. Seule différence, alors qu’en 2007 les médias en remettaient une couche, là ils le défendent. Va comprendre Charles !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Egal à lui-même, lorsque certains lui ont fait remarquer que la petite sauterie pour célébrer la victoire, c’était peut-être un peu prématuré, Emmanuel Macron a répondu :

« Moi, j’ai pas de leçon à recevoir du petit milieu parisien »…
milieu parisien qui était à l’intérieur du restaurant et faisait la fête avec lui. Va comprendre Charles !

Et Macron que vous allez devoir vous cogner pendant 5 ans ajoute :

« Si vous n’avez pas compris que c’était mon plaisir ce soir d’inviter mes secrétaires, mes officiers de sécurité, les politiques, les écrivains, les femmes et les hommes qui depuis le début m’accompagnent, c’est que vous n’avez rien compris à la vie. »

Je vous dis tout : Macron n’a pas tout dit. S’il n’est pas allé faire sa sauterie au Fouquet’s, c’est parce qu’il est fermé pour travaux.

5 ans de sauteries, faudra vous y faire.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous