Quantcast
FLASH
[13/11/2019] L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  |  Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes du Jihad islamique à #Gaza  |  Les citoyens israéliens ont été ciblés par plus d’une centaine de roquettes terroristes depuis ce matin.  |  Une roquette terroriste de #Gaza a atteint une entreprise de Sderot (sud d’Israël) – pas de victime  |  Précision pour les journalistes mal informés : le Jihad islamique est un groupe terroriste, pas un “groupe militant”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 7 mai 2017

Le compte Twitter Trump Florida publie le tweet suivant :

Les #MacronLeaks montrent qu’@EmmanuelMacron est sur mailing list gay, et que ces proches collaborateurs achètent de la drogue Online, et plus …

Une énorme fuite de documents et emails de la campagne Emmanuel Macron semble avoir été organisée par le même groupe qui serait derrière le piratage du Comité national Démocrate qui a dévoilé les manœuvres des proches de Clinton pour faire perdre Bernie Sanders, affirment des analystes cités par The Independent.

Des morceaux de code à l’intérieur du cache de 9Go de données et documents publiés sur des sites de partages sont partiellement écrits en russe, malgré des efforts apparents pour effacer les metadata.

Vitali Kremez, directeur de recherche chez Flashpoint, une société de cyber-sécurité américaine, affirme que ses analyses indiquent que le groupe APT 28, lié au services secrets de l’armée russe GRU, est derrière les fuites.

Le site Got News dit avoir découvert, parmi les document fuités, des preuves qu’Emmanuel Macron est sur une mailing list de ‘VestiaireGay.’

“Des Mailing lists comme celle-là sont opt-in only,” précise Got News (on ne peut pas vous y inscrire contre votre gré, vous devez valider l’inscription).

“Cette image a été découverte dans un email adressé à Emmanuel Macron” ajoute Got News – sans fournir aucune copie d’écran de l’email.

Après plusieurs recherches, cet email auquel serait attaché la photo ci-dessus, et qui apporterait la preuve de ce qu’avance Got News, n’apparaît nulle part.

En revanche, l’achat de drogue interdite par le gouvernement français est documenté sur Got News qui explique :

« Un email d’un membre de la campagne Macron, Alain Tourret montre qu’il a commandé de la drogue en utilisant des bitcoin (une monnaie internet qui offre plus d’anonymat qu’une carte de crédit). La drogue est mentionnée par ses initiales dans la commande : MMC-3, qui ‘offre une combinaison d’effets similaires à l’ecstasy et au crystal meth’ selon Wikipedia. Il [Tourret] a dissimulé son achat parce que le gouvernement français classe cette drogue dans la même catégorie que l’héroïne et la cocaïne. »

Wikileaks, dans un tweet, affirme ne pas avoir découvert de faux documents dans la masse qu’il a pu examiner jusqu’à présent.


Cependant, « le mois dernier, écrit Lizzie Dearden (@lizziedearden) dans The Independent, les hackers d' »APT 28 ont créé des adresses internet piège qui ressemblent à celles du parti de Mr Macron, En Marche!. Nous pensons que les hackers ont utilisé cette méthode pour envoyer des emails corrompus afin de pénétrer dans les ordinateurs de la campagne [Macron], ajoute Mr Kremez ».

« Alain Tourret a fait envoyer son colis [la drogue MMC-3] à une adresse du gouvernement, ajoute Got News, ce qui n’est pas si inconscient qu’il le semble au premier abord. S’il l’a fait envoyer à son adresse publique, contrairement à une adresse inconnue du public, et qu’il est attrapé, il peut affirmer être victime d’une mauvaise farce. »

« Malheureusement pour Alain Tourret, conclut Got News, les enregistrements bitcoin laissent suffisamment de traces pour que des chercheurs qui ont l’heure, le nom de l’acheteur et le nom du vendeur, puissent confirmer que la transaction a bien existé ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Ben Nimmo, du laboratoire digital de recherche Digital Forensic Research Lab, conclut que selon lui, la massive publication de documents semble avoir été décidée intentionnellement juste quelques heures avant la date limite.

Pour lui, le contenu des #Macronleaks a l’air d’être “99% sans intérêt” mais l’excitation des médias sociaux concernant la soi-disant censure a permis de distraire l’attention de révélations explosives.

Cependant, la censure est bien réelle et documentée, et de nombreuses pages Facebook d’extrême droite ont été fermées par la direction française, ainsi que des comptes Twitter au prétexte qu’ils sont « complotistes ». Aucun compte « complotiste » de gauche n’a été fermé. Le mot complotiste semble avoir été étiré à l’extrême pour justifier la fermeture de comptes qui dérangent.

“Le timing est intéressant, car il vise clairement la période d’interdiction où la campagne ne peut rien dire, et les médias traditionnels ne peuvent pas faire grand chose,” a expliqué Ben Nimmo à The Independent, qui explique que :

« La commission électorale française a averti les médias locaux qu’ils pourraient être poursuivis s’ils parlent du contenu des leaks, en raison d’une règle qui est entrée en vigueur à minuit pour éviter d’influencer l’élection. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Antidjihad Québec pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz