FLASH
[13/12/2017] Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  |  Election électrique en Alabama aujourd’hui pour le poste de Sénateur : la Cour suprême donne l’ordre de sauvegarder les images des bulletins de vote électroniques  |  Nettoyage anti-pollution : Israël a éliminé avec un tir depuis un drone, 2 terroristes arabes de Gaza (mise à jour: Israël nie toute implication)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 juin 2017
Ministre de l’Intérieur Mariusz Błaszczak

Le seul moyen d’éviter les attentats islamiques, c’est d’interdire aux musulmans d’émigrer en Pologne, disent 74% des Polonais. Logique terriblement incorrecte mais implacable.

Le sujet, suite aux attentats qui se produisent tous les pays européens où des minorités musulmanes importantes existent, est en train de devenir la préoccupation majeure des Polonais, révèle un sondage du Centre de recherche sur l’opinion publique.

C’est aussi un sujet majeur de friction avec Bruxelles, dans les pas de la Hongrie.

Pour décourager les migrants et se protéger des jihadistes parmi eux, ainsi que des revendications incessantes de ces populations, la Pologne envisage de créer des camps spéciaux où les réfugiés des guerres civiles créées par la faiblesse du président Obama en Irak et en Syrie seront accueillis dans des containers aménagés, mais gardés derrière des murs, a déclaré le ministre de l’Intérieur.

“Il faut être prêt à affronter une situation par laquelle ceux qui cherchent un asile ne seront pas en situation de commettre des actes illégaux,” a déclaré Mariusz Błaszczak à la radio nationale polonaise ce mardi.

Je fais une pause pour insister sur un aspect essentiel de la déclaration du ministre polonais. Contrairement au reste de l’Europe, c’est le gouvernement polonais qui s’intéresse au sort de ses concitoyens en priorité, et des migrants ensuite. Partout ailleurs, les dirigeants politiques, les médias, insultent, intimident ou jettent en prison les citoyens qui réclament au gouvernement qu’il les protège.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les camps prévus font partie du système d’accueil des réfugiés envisagé par le parti de gouvernement loi et Justice (PiS).

Il prévoit que demandeurs d’asile seront internés dans des camps pendant 28 jours dès leur arrivée afin que les gardes-frontières puissent examiner leurs demandes d’asile, “ce qui réduira les efforts d’entrer illégalement en Europe de l’Ouest.”

Lorsqu’il est question de réduire les risques que la Pologne soit frappée par un attentat de l’Etat islamique, une écrasante majorité de Polonais demandant tout simplement d’interdire toute immigration musulmane au prétexte de la crise des réfugiés syriens.

Notons que la Pologne, comme la Grande-Bretagne lorsqu’elle était dans l’UE, n’a pas adopté l’Euro. Elle pourrait ainsi envisager de quitter l’UE comme le fit la Grande-Bretagne, et se tourner vers les Etats-Unis. Elles ont beaucoup plus à y gagner.

Les ONG humanitaires militant en Pologne exigent que le pays se conforme à la Convention de Genève de 1951 et les lois européennes sur le droit d’asile. Le gouvernement polonais serait bien avisé de suggérer à ces ONG de faire appel aux pays du Golfe, pour recueillir les réfugiés, et de demander à l’OTAN d’établir des camps protégés en Syrie même, là où les Syriens ont vocation à vivre.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz