FLASH
[19/09/2018] Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 22 juin 2017

Natacha Polony est victime de l’intolérance de ceux qui donnent des leçons de tolérance, du refus de la diversité d’opinion de ceux qui appellent à plus de diversité. Natacha Polony a été éjectée par un petit soldat d’extrême gauche, Patrick Cohen.

La journaliste de 42 ans a été informée par Europe 1 qu’elle n’était plus la bienvenue dans les grilles de la station, jeudi 15 juin, alors que Patrick Cohen faisait son entrée, après son départ de France inter.

Selon nos informations, une source à Europe 1 confirmée par une seconde source, Cohen a demandé la tête de Polony comme condition de sa venue. « C’est elle ou moi » aurait lancé Patrick Cohen.

Natacha Polony participait à la matinale, avec sa Revue de presse et était présente dans Médiapolis, le week-end avec Olivier Duhamel. Elle contribuait au débat d’Europe Soir.

Natacha Polony a expliqué sa surprise au Figaro :

«Ça fait un mois que j’ai des messages de la direction me disant que je n’avais rien à craindre, que j’étais quelqu’un dont la station avait besoin. Et tout à coup, je reçois une lettre recommandée me disant non seulement que la station met fin aux contrats en cours, mais qu’il n’y en aura pas l’an prochain».

[…]

Je suis étonnée dans la mesure où ma Revue de presse était pendant longtemps le quart d’heure le plus écouté d’Europe 1. Sur les dernières vagues qui n’étaient pas bonnes pour la station, Médiapolis avait de bonnes audiences en progression et le débat que je fais tous les soirs à partir de 18h30 également».

Mais ce n’est pas pour ses performances que Natacha Polony a été dégagée, mais pour ses opinions. Au lieu de penser comme on lui dit, elle pense comme il se doit.

«Je cherche du travail, je pense que je ne fais pas partie des journalistes dont les audiences avaient baissé ou qui pouvaient se dire que le public ne les attendait plus. Cette décision ne s’appuie pas sur des résultats», a laissé entendre la journaliste, et nous pouvons révéler en exclusivité qu’elle dit vrai. Ce ne sont pas ses résultats, mais ses propos intelligents et qui rompent avec la pensée unique, qui ont déclenché les foudres de l’intolérant Patrick Cohen.

Mais tout n’est pas perdu pour la liberté d’expression d’une journaliste qui sort du moule.

Natacha Polony a lancé une web TV absolument incontournable, Polony.tv, d’autant plus incontournable que maintenant, comme le dit Alexandre de Vecchio du Figaro : « L’évincement de @NPolony d’@Europe1, [est] une mauvaise nouvelle pour l’info. Sa revue de presse était un moment de pluralisme rare ds les médias. »

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Dreuz et Natacha Polony ne sont pas sur la même ligne politique, de plus, Polony est centrée sur la France, Dreuz sur les États-Unis et l’international. C’est pourquoi s’abonner à sa web.tv est indispensable. C’est avec une pluralité d’opinions exprimées par des journalistes honnêtes et indépendants, et Polony entre dans cette catégorie qui a presque totalement disparu, que l’on doit s’informer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Stammers pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz