FLASH
[25/09/2017] Grande-Bretagne : Muhammad, prénom le plus donné aux bébés en 2016 selon le site Qz.com  |  Belgique : 8 perquisitions anti-terroristes lundi matin à Bruxelles et dans les environs  |  [24/09/2017] #Tennessee #Antioch : la quasi totalité des médias rapportant la conférence de police omettent de rapporter l’origine ethnique de l’assassin  |  Tuerie à l’église du #Tennessee : seul Fox News reprend l’info du shériff que l’assassin est un Afro-Américain  |  #Tennessee #Antioch : l’assassin est un Afro-Américain de 26 ans  |  Tennessee : le tireur serait un homme blanc d’une vingtaine d’années  |  Tennessee : l’assassin a été abattu par un civil armé  |  Tennessee : rectification, 1 mort, 7 blessés. Le tireur, blessé, a été arrêté  |  Fusillade dans une église du Tennessee : 7 morts, attaquant abattu – motif encore inconnu  |  Allemagne : le SPD (2e avec 20%) refuse une nouvelle coalition avec Merkel après la chute qu’elle subit  |  Allemagne estimations sortie des urnes: CDU/CSU 32.5%. SPD 20%. AfD 13.5%. FDP 10.5%. Verts 9.5%. Parti de Gauche 9%  |  Election allemande : Merkel remporte comme prévu, mais recule de 5%  |  Election allemande : l’AfD fait mieux que prévu : 13%. Il arrive au Bundestag  |  Election allemande, sondage sortie des urnes : CDU de Merkel 32%  |  Election allemande, dernier sondage: CDU/CSU 37%. SPD 20%. AfD 12% : l’AfD pourrait peser lourd au Bundestag  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 24 juin 2017

La réélection de Meyer Habib a donné lieu a de nombreux jets de bile venant de Juifs français de gauche.

Aujourd’hui le poisson a disparu le vendredi, mais la viande halal est devenue omniprésente

Meyer Habib a remercié le Tout puissant. Il portait une kippa et était accompagné d’autres Juifs qui portaient eux aussi une kippa. Il a chanté une chanson évoquant Jérusalem. Les Juifs français de gauche ont déclaré avoir la nausée.

Meyer Habib a violé le principe de laïcité, ont-ils dit. Il a oublié qu’il représente tous les Français à l’Assemblée nationale, ont-ils ajouté. Il a insulté les gens du reste de la circonscription qui l’a élu.

Enfin, ont-ils dit, il donne une mauvaise image des Juifs et ne peut que contribuer à l’antisémitisme.

Tous ces propos me semblent lamentables, voire répugnants, et je tiens à le dire.

La laïcité française est un paravent très usagé qui cache de plus en plus mal tout un ensemble de reculs et de démissions.

Il fut un temps, que j’ai connu, où, à la cantine du lycée, on servait du poisson le vendredi, par respect des valeurs chrétiennes, sans que quiconque dise que la laïcité est en danger. Aujourd’hui le poisson a disparu le vendredi, mais la viande halal est devenue omniprésente.

Il fut un temps ou fêter Noël et installer une crèche dans un lieu public ne faisait hurler aucun tenant de la laïcité : ce temps est quasiment révolu. Et dans de nombreuses villes sapin de Noël et crèche ont été escamotés parce que cela déplaît aux militants de l’islam.

Des candidates voilées se sont présentées aux récentes élections législatives, parfois sous l’étiquette d’un parti ouvertement islamique, sans que de nombreuses voix s’inquiètent, y compris parmi les Juifs de gauche.

Le christianisme en France connaît un tel reflux que nombre d’églises sont vides et que des dizaines d’entre elles sont démolies chaque année.

L’antisémitisme, qui avait semblé s’estomper, fait son retour en force, et tue, dans l’indifférence générale.

L’islam, lui, se fait visible et revendicatif, et il avance sur les décombres laissés par le christianisme et sur l’exclusion des Juifs.

Ou bien la France retrouvera ses valeurs fondatrices, ou bien elle sombrera, non pas dans le laïcisme strict, qui n’existe que dans les dogmes délétères et fumeux de quelques-uns, mais dans l’islamisation rampante.

Le christianisme ne doit pas être honteux en France, et se dire chrétien et fier de l’être ne peut être considéré comme empiétant sur les valeurs de la République française, sauf à considérer que la France n’a jamais eu de racines chrétiennes.

Le judaïsme ne doit lui non plus pas être honteux en France, et se dire juif et fier de l’être ne peut être considéré comme empiétant sur les valeurs de la République française, sauf à considérer que le judaïsme est incompatible avec lesdites valeurs.

L’islam n’est pas du tout honteux en France, et se dire musulman et fier de l’être se fait chaque heure de chaque jour sans entraîner de critiques de la part des pseudo “bien pensants” (y compris nombre de Juifs de gauche) qui trouvent en général très bien qu’on se dise musulman et s’empressent sans cesse pour chanter les merveilles du dogme né avec Mohamed et disent, là, par contre, que le dogme en question est lui tout à fait compatible avec les valeurs de la République, sans voir apparemment que les reculs du christianisme et du judaïsme visibles sont imposés dans la pratique par l’islam conquérant.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Si un débat sur la laïcité doit avoir lieu, il impliquera que soit rappelé que le christianisme et le judaïsme ne cherchent aucunement à imposer leurs principes à qui que ce soit aujourd’hui, il impliquera aussi que soit rappelé ce que la civilisation occidentale doit au christianisme et au judaïsme, et il impliquera enfin que des questions soient posées concernant l’islam, son avancée, ses conséquences, ses apports au monde contemporain.

Affirmer qu’on ne peut être chrétien et fier de l’être et représenter tous les Français à l’Assemblée nationale se conçoit peut-être dans les mouvements d’extrême gauche, au sein desquels on chante souvent un chant qui exige qu’il soit fait table rase du passé, ce qui a donné les résultats que l’on sait dans bien trop de pays du monde, ce n’est pas acceptable au delà de ces mouvements, et tous les Français ne sont pas censés penser que l’Internationale sera le genre humain.

Affirmer qu’on ne peut être juif et fier de l’être et représenter tous les Français à l’Assemblée nationale se faisait sans doute sous Pétain et est une parole qui, tout en entraînant l’approbation de Juifs de gauche en France aujourd’hui, rencontre vraisemblablement l’approbation des organisations islamiques. C’est une parole qui rencontre aussi sans aucun doute l’approbation des gauchistes qui cachent leur antisémitisme sous le masque “anti-sionistes”.

Je suis consterné, mais pas surpris que des Juifs de gauche en France aient des positions aux relents pétainistes, se fassent potentiels compagnons de route et d’égarement d’organisations islamiques et utilisent des arguments dignes de gauchistes “anti-sionistes”.

Si, par ailleurs, des Français ne se sentent pas représentés par un Juif fier d’être juif et se sentent insultés d’être représentés par un tel Juif, je considère que ce sont des Français antisémites, et j’aurais tendance à les renvoyer vers la poubelle dont ils n’auraient jamais dû sortir.

Affirmer, en outre, qu’être juif de manière ostensible crée de l’antisémitisme est une attitude de gauche typique qui consiste à blâmer la victime et à excuser le bourreau. Les antisémites n’aiment pas les Juifs visibles. Ils n’aiment pas les Juifs du tout. Ils demandent aux Juifs de se faire invisibles et de disparaître. Leur obéir est dire que l’antisémitisme est légitime et qu’il a gagné.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Que par leurs propos des Juifs de gauche affirment implicitement que l’antisémitisme est légitime et qu’il a gagné est répugnant.

Moi qui n’ai pas l’honneur d’être juif, mais qui sait ce que l’humanité entière doit au judaïsme, j’écris ici que ce genre de propos suscite mon absolu dégoût.

David Friedman, ambassadeur des Etats-Unis en Israël qualifiait les Juifs de gauche américains qui le critiquaient de kapo. Je n’ai cessé de penser qu’il avait raison.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz