FLASH
[20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 5 juillet 2017

Les soupçons d’antisémitisme au sein de l’ONG pro-palestinienne catholique Pax Christi ne sont pas une nouveauté. Ils viennent d’être confirmés par la démission de leur président, l’évêque Manfred Scheuer, qui a été témoin direct de l’épidémie d’antisémitisme qui a infecté l’ONG pacifiste.

Lors d’un événement qui se déroulait en présence de l’ambassadeur palestinien, Manfred Scheuer, évêque de Linz, a déclaré que la raison de sa démission est que la «critique de la politique israélienne» de Pax Christi relève en fait de la «critique antisémite», rapporte l’agence catholique Kathpress citée par notre confrère et ami Benjamin Weinthal, auteur de l’article original publié dans le Jerusalem Post.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Manfred Scheuer : «Je suis convaincu qu’en raison de la Shoah en Allemagne et en Autriche, nous devons agir avec une responsabilité et une sensibilité particulières à l’égard de l’Etat d’Israël».

Pax Christi International soutient la campagne BDS (Boycott, Destruction, Sanctions) qui cible l’Etat juif et seulement l’Etat juif, et est considérée comme antisémite par de nombreux intellectuels, politiciens et observateurs du mouvement.

En plus de cet antisémitisme anti-israélien, Scheuer cite une raison supplémentaire de sa rupture avec Pax Christi, et ce sont les attaques verbales qui ont été proférées contre des membres de la communauté juive à Linz, lors d’une conférence de Salah Abdel Shafi, l’ambassadeur palestinien en Autriche et à l’ONU qui s’est tenu à Vienne en mai dernier.

Selon Kathpress, lors de l’événement, des insultes ont été proférées contre un écrivain juif, contre Anna Mitgutch, représentante de la communauté juive de Linz, ainsi que deux autres membres de la communauté.

Mitgutch a déclaré au quotidien Linz Kirchenzeitung que les propos tenus constituaient une «nouvelle éruption de l’antisémitisme».

La nature exacte des propos antisémites qui ont été tenus lors de l’événement de Pax Christi avec Abdel Shafi, économiste né à Gaza n’a pas pu être établie. Une question écrite adressée à Abdel Shafi mardi par le Jérusalem Post n’a pas reçu de réponse.

Le professeur Gerald Steinberg, directeur de l’association de surveillance NGO Monitor basée à Jérusalem, a déclaré mardi au Jerusalem Post :

« Cette démission marque un tournant important: pour la première fois, un membre de la hiérarchie catholique en Europe a ouvertement critiqué l’organisation [Pax Christi] en mettant l’accent sur son antisémitisme.

La démission de l’évêque Scheuer pourrait également amener le Vatican à formuler des lignes directrices qui devraient avoir été formulées depuis longtemps en direction de Pax Christi et d’autres ONG catholiques telles que ‘Misoerer’ en Allemagne, qui font la promotion de BDS « .

L’évêque a déclaré qu’il partageait les préoccupations de la communauté juive concernant la recrudescence de l’antisémitisme en Europe. « Toute forme d’antisémitisme est honteuse et devrait être fortement critiquée », a déclaré Scheuer.

Il a affirmé que l’antisémitisme ne devrait avoir aucune place en Autriche ou ailleurs. Les églises, la société et la politique doivent lutter de manière décisive contre l’antisémitisme, a ajouté l’évêque. Scheuer déplore que l’antisémitisme montre que « les gens ont oublié l’histoire et ne connaissent pas la catastrophe de la Shoah ».

L’évêque a également cité la déclaration du pape François : «Il est impossible d’être chrétien et en même temps antisémite».

Pax Christi international a 30 branches locales, et Pax Christi Allemagne mentionne le nom de la banque Pax Christi pour envoyer des dons qui servent aux actions de boycott.

Le Dr Elvira U. Groezinger, directrice de la branche allemande des Universitaires pour la paix au Moyen-Orient, a déclaré à Benjamin Weinthal :

« Il est grand temps qu’une démarche aussi importante que celle de l’évêque de Linz soit faite. Pax Christi est l’un des partisans les plus actifs et les plus importants de BDS en Allemagne. Récemment, par exemple, dans la ville d’Essen, ils ont co-organisé un événement BDS avec un juif anti-israélien. Il n’y a pas eu la moindre protestation du maire.

Elle ajoute : «Le maire de Jena a soutenu [Pax Christi] dans le passé et a été fortement critiqué pour cela. Tous ces politiciens locaux, mais surtout les chefs de l’Église catholique, devraient maintenant suivre l’exemple de l’évêque de Linz. Il a exposé qu’ils méritent la honte, en montrant que la morale et l’intégrité éthique sont totalement absentes dans les cercles de Pax Christi ».

Le maire social-démocrate Albrecht Schröter de Jena, à l’est de l’Allemagne, s’est joint au boycott israélien de Pax Christi en 2012 et a été accusé d’avoir la haine des juifs et d’Israël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Steinberg ajoute :

«Pax Christi est fortement impliqué dans une collaboration à des groupes et des activités antisémites, y compris BDS, et ils font du lobbying auprès de l’UE pour ‘suspendre toutes relations économiques avec Israël’. 

Ils sont également cofondateurs de l’EAPPI, [Programme d’accompagnement œcuménique en Palestine et en Israël] dont les militants accusent Israël d’apartheid et promeuvent le narratif victimaire palestinien.

Pax Christi reprend les accusations palestiniennes de ‘punition collective’ et ‘d’usage injustifié et disproportionné de la force’, ils effacent toute mention du terrorisme palestinien et contribuent à la diabolisation d’Israël et à la montée de l’antisémitisme ».

Benjamin Weinthal, pour le Jerusalem Post, traduit avec son aimable autorisation.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :