Publié par Christian Larnet le 8 juillet 2017

qui utilisent la haine pour justifier la violence contre des innocents.

Aujourd’hui, l’Occident est également confronté à des pouvoirs qui cherchent à tester notre volonté, à saper notre confiance et à attaquer nos centres d’intérêt. Pour faire face à de nouvelles formes d’agression, y compris la propagande, la criminalité financière et la cyberguerre, nous devons adapter notre alliance pour lutter efficacement contre ces nouveaux défis et sur tous les nouveaux champs de bataille.

Nous exhortons la Russie à cesser ses activités déstabilisantes en Ukraine et ailleurs, et son soutien aux régimes hostiles– y compris la Syrie et l’Iran– et l’invitons à rejoindre la communauté des nations responsables dans notre lutte contre les ennemis communs et la défense de la civilisation. (Applaudissements.)

Des deux côtés de l’Atlantique, nos citoyens sont confrontés à un autre danger– un dont nous pouvons contrôler les effets et qui est à notre portée. Ce danger est invisible pour certains, mais familier aux Polonais : le danger constant de la bureaucratie gouvernementale [l’UE] qui suce la vitalité et la richesse des gens. La civilisation occidentale est devenue formidable non pas en raison de la paperasserie et des réglementations, mais parce qu’on laissait les gens poursuivre leurs rêves et leur destin.

Les Américains, les Polonais et les nations d’Europe valorisent la liberté individuelle et la souveraineté. Nous devons travailler ensemble pour affronter les forces, qu’elles viennent de l’intérieur [les élites de gauche, mondialistes et immigrationnistes] ou de l’extérieur [l’islam], du Sud ou de l’Est, qui menacent nos valeurs et risquent d’effacer les liens entre la culture, la foi et la tradition, et qui font de nous ce que nous sommes. (Applaudissements). Si elles ne sont pas contrôlées, ces forces mineront notre courage, saperont notre esprit et affaibliront notre volonté de nous défendre et défendre nos sociétés.

Mais tout comme nos adversaires et nos ennemis du passé l’ont appris ici en Pologne, nous savons que ces forces, elles aussi, sont vouées à l’échec si nous voulons qu’elles échouent. Et nous voulons qu’elles échouent. (Applaudissements). Elles sont condamnées non seulement parce que notre alliance est forte, mais parce que nos pays sont résistants et notre pouvoir est sans égal. Nos adversaires, cependant, sont condamnés parce que nous n’oublierons jamais qui nous sommes. Et si nous n’oublions pas qui nous sommes, on ne peut nous battre. Les Américains n’oublieront jamais. Les nations d’Europe n’oublieront jamais. Nous [les Occidentaux] sommes la communauté la plus vive et la plus formidable. Il n’existe rien d’équivalent à notre communauté de Nations [occidentales]. Le monde n’a jamais connu quoi que ce soit d’aussi extraordinaire que notre communauté de nations [occidentales].

Nous écrivons des symphonies. Nous innovons [contrairement à l’islam]. Nous célébrons nos anciens héros, aimons nos traditions et nos coutumes intemporelles [que l’UE veut réduire en cendres], et cherchons toujours à explorer et à découvrir de nouvelles frontières.

Nous récompensons le génie. Nous sommes en quête de l’excellence, apprécions les œuvres d’art qui nous inspirent et qui honorent Dieu. Nous considérons la règle de droit et protégeons le droit à la liberté d’expression et à la liberté de parole [l’islam les interdit]. (Applaudissements.)

Nous responsabilisons les femmes en tant que piliers de notre société et de notre succès [dans l’islam, elles sont inférieures, reléguées]. Nous mettons la foi et la famille, pas le gouvernement et la bureaucratie, au centre de nos vies [alors que le gouvernement et la bureaucratie font tout pour nous éloigner de notre foi et de la notion de famille]. Et nous débattons de tout [le débat est interdit dans les régimes totalitaires]. Nous défions tout. Nous cherchons à tout savoir afin de mieux nous connaître. (Applaudissements.)

Et surtout, nous valorisons la dignité de la vie humaine, protégeons les droits de chaque personne et partageons l’espoir que chaque âme puisse vivre en liberté. C’est ce que nous sommes. Ce sont les liens inestimables qui nous unissent en tant que nations, alliés et civilisation [occidentale].

Ce que nous avons, ce dont nous avons hérité– et vous, le savez mieux que quiconque, et le voyez aujourd’hui avec ce groupe incroyable de personnes réunies– ce que nous avons hérité de nos ancêtres n’a jamais existé auparavant. Et si nous ne le conservons pas [en résistant à l’immigration islamique et les incitations des dirigeants européens à renoncer à nos valeurs au nom de la diversité], cela n’existera plus. Nous ne pouvons donc pas échouer.

Cette grande communauté de nations [occidentales] a autre chose en commun : en chacune d’entre elles, ce sont les gens, et non les puissants [message direct à Merkel, à Macron, et aux dirigeants européens multiculturalistes], qui ont toujours formé les bases de la liberté et la pierre angulaire de notre défense. Ce sont les Polonais qui ont protégé ces fondations ici en Pologne– tout comme à Varsovie– et ils ont été ce qui a fondé l’Amérique depuis le tout tout début.

Nos citoyens n’ont pas gagné leur liberté ensemble, n’ont pas survécu aux horreurs, n’ont pas fait face au mal ensemble, pour maintenant perdre leur liberté par manque de fierté et de confiance dans nos valeurs [message aux élites de gauche qui ne cessent de s’excuser de la grandeur de l’Occident, de souhaiter la disparition des valeurs occidentales, et de célébrer une supériorité fantasmée des peuples africains et musulmans]. Nous n’avons pas [perdu notre fierté et notre confiance dans nos valeurs] et nous ne le ferons pas. Nous ne plierons jamais [message de soutien au président polonais qui résiste aux pressions et au chantage de l’UE]. (Applaudissements.)

Audience: Donald Trump! Donald Trump! Donald Trump!

Président Trump: tant que nous nous souviendrons de notre histoire [message en direction des dirigeants qui nient le passé glorieux de l’Europe et placent l’islam au cœur de leurs préoccupations], nous saurons comment construire notre avenir. Les Américains savent qu’une forte alliance de nations libres, souveraines et indépendantes est la meilleure défense pour nos libertés et pour nos intérêts. C’est pourquoi mon administration a exigé que tous les membres de l’OTAN répondent finalement à leur obligation financière complète et de façon équitable.

À la suite de cette insistance, des milliards de dollars de plus ont commencé à affluer dans les caisses de l’OTAN. En fait, des tas de gens ont été choqués par cela. Mais des milliards et des milliards de dollars de plus arrivent de pays qui, à mon avis, n’auraient pas payé si rapidement [si je n’avais pas insisté].

Pour ceux qui nous critiquent, je voudrais souligner que les États-Unis ont démontré non seulement avec des mots, mais aussi dans l’action, que nous soutenons fermement l’article 5 [de l’OTAN], l’engagement de défense mutuelle. (Applaudissements.)

C’est facile de prononcer des mots [pique à Merkel, Macron, et l’UE], mais ce sont les actions qui comptent. Et pour sa propre protection– vous le savez, tout le monde le sait, tout le monde doit le savoir– l’Europe doit faire plus. L’Europe doit démontrer qu’elle croit en son avenir en investissant son argent pour sécuriser cet avenir.

C’est pourquoi nous applaudissons la Pologne pour sa décision d’aller de l’avant cette semaine, dans sa décision d’acquérir des États-Unis notre Système de défense aérienne et antimissile Patriot [similaire au Dôme de fer israélien déployé le long de la frontière de Gaza durant les deux derniers conflits et qui a arrêté 97% des missiles et tirs de roquettes] qui a testé en situation de combat, et qui est le meilleur au monde. (Applaudissements). C’est aussi pour cela que nous saluons les Polonais pour être l’un des pays de l’OTAN qui a effectivement atteint les objectifs financiers établis [par les membres de l’OTAN] dans notre défense commune. Je vous remercie. Merci, la Pologne. Je dois vous dire que l’exemple que vous avez montré est vraiment magnifique et nous applaudissons la Pologne. Je vous remercie. (Applaudissements.)

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Nous devons nous rappeler que notre Défense n’est pas seulement un engagement financier, c’est

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz