Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 10 juillet 2017

Pendant la marche contre le terrorisme de Berlin ce dimanche, les leaders musulmans ont évoqué les menaces qu’ils reçoivent de la communauté musulmane pour pousser une image d’un islam pacifique.

A peu près tous les médias occidentaux, avides de fabriquer l’image d’un islam de paix et de tolérance, ont parlé de la Marche contre le terrorisme organisée par des responsables musulmans et des imams. Ce que les médias se sont bien gardés de dire, c’est que la vie de ces leaders musulmans, ainsi que celle de leurs familles, est maintenant menacée de mort.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

«La majorité des musulmans n’accepte pas nos discours,» a indiqué Hocine Drouiche, le vice-président des Imams de France à la chaîne allemande Deutsche Welle. «Nous avons peur pour nos femmes et nos enfants. C’est un problème très compliqué. Ces gens-là veulent être les ennemis de l’Occident.»

Hocine Drouiche : «ma famille et moi avons été menacés par la communauté musulmane en raison de cette conception tolérante. Certains imams qui participent à la marche perdront leur emploi [dans les mosquées] pour avoir exprimé leur point de vue [rejet du terrorisme]».

Hocine Drouiche : «La majorité des musulmans n’acceptent pas nos discours»

«Je participe à cette marche parce que je veux dire qu’il n’existe pas de terrorisme islamique ou musulman,» explique Sabri, un participant à la manifestation, aux reporters. «C’est une idéologie fasciste qui utilise l’Islam.»

Problème, Drouiche ne dit pas être menacé par une frange marginale de la communauté musulmane, mais par la majorité des musulmans. D’ailleurs, remarque une danoise non musulmane qui assistait à la manifestation, et que dw.com n’a pas censurée, la question est de savoir pourquoi la majorité des musulmans d’Allemagne ne protestent pas, faisait remarquer que le nombre de participants à la manifestation est moins important que le nombre de journalistes radio télévision et journaux qui la couvrent.

Gêné par cette absence de participation de la population musulmane qui en dit long sur leurs vraies pensées concernant le terrorisme, Mohammad Hajjaj, directeur du Conseil central des musulmans d’Allemagne a tenté d’expliqué que l’absence de manifestants vient du fait qu’elles ne sont pas courantes dans les pays, souvent des dictatures, d’où viennent les musulmans.

«Je ne crois pas que les musulmans ont cette culture de manifester», a déclaré Hajjaj à dw.com. «Les musulmans ne sont habitués à manifester dans les rues que depuis qu’ils ont émigré en Europe dans les années 50 et 60. Il faudra des générations nouvelles avant que cela devienne naturel.»

Doit-on rappeler à cet honorable menteur qui donne là une belle démonstration de taqiya, que les manifestations géantes du Caire en 2012, les manifestations d’Istanbul, et sans aller si loin, les monumentales manifestations pro-palestiniennes à Paris, réunissent des centaines de milliers, voire des millions de manifestants ? Ce serait aux journalistes de rétorquer cela à l’imam… s’ils faisaient honnêtement leur métier au lieu de lécher les babouches de l’islam qui les méprise.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Sources :

http://www.dw.com/en/anti-terrorist-march-of-muslim-imams-comes-to-berlin/a-39617364

http://dailycaller.com/2017/07/09/liberal-muslim-leaders-fear-their-safety-for-protesting-terrorism/

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz