Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. La liste arabe unie donne son mandat à Gantz pour faire tomber Netanyahu  |  Élection israélienne. Il est intéressant de noter que le President Rivlin a rappelé à la délégation de Gantz que @netanyahu n’a pas été inculpé  |  Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 23 juillet 2017
Paris, ville lumière. Rue Dejean.

Le tourisme aux États-Unis est en plein boom depuis que Donald Trump est devenu président, alors que le nombre de visiteurs sur les destinations de vacances d’Europe est en berne suite aux attaques terroristes et l’invasion des migrants.

« Les derniers chiffres de l’Indice de tendances des voyages aux Etats-Unis de la Travel Association affichent une croissance de 6,6% des voyages internationaux vers les États-Unis en avril et 5% en mai par rapport aux mêmes mois l’an dernier », rapporte le Wall Street Journal.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • L’occupation des hôtels pour les six premiers mois de 2017 est «supérieure à celle déjà prévue», selon Jan Freitag, vice-président senior de la société de données statistiques STR. Les visites des musées de New York sont également en hausse sur la même période par rapport à l’année dernière.

« À l’heure actuelle, nous ne pouvons pas identifier de perte, contrairement à tout ce que nous avons entendu, et le secteur du voyage est légèrement meilleur qu’il ne l’était il y a un an. Tout le monde veut que je raconte que le ciel s’écroule sur nos têtes, mais pour l’industrie du voyage, le ciel ne tombe pas », a déclaré Roger Dow, PDG de l’US Travel Association, ajoutant que « l’écroulement imminent » à cause de la présidence de Trump prédit par certains dans l’industrie « ne s’est pas manifesté ».

Cet optimisme contraste avec l’Europe, qui a vu le nombre de touristes chuter en raison des attaques terroristes et des vagues de migrants arrivant au cours des deux dernières années.

  • Depuis que le pays a accepté environ 2 millions de migrants en 2015, les villes allemandes ont subi des baisses de 40 pour cent du tourisme provenant de pays comme le Japon, la Corée du Sud et Taiwan, et environ 10 pour cent des touristes des États-Unis.
  • Depuis les attaques terroristes de Bruxelles et avec la réputation de l’infâme quartier de Molenbeek, le tourisme dans la capitale belge s’effondre, les revenus des hôtels tombe de 22% et les taux d’occupation de 10%.
  • À Londres, le nombre de visiteurs des points les plus populaires de la capitale anglaise étaient en baisse avant même les attaques de Manchester et du London Bridge :
    • moins un million de personnes au Musée britannique, au Musée d’histoire naturelle et au Musée Victoria en 2016 par rapport à l’année précédente.
    • Bernard Donoghue, directeur d’Alva, a déclaré que les touristes évitent le centre de Londres en raison de «craintes de sécurité».
    • Le propriétaire de Alton Towers et Madame Tussauds a déclaré que les dernières attaques terroristes au Royaume-Uni « ont entraîné une nouvelle détérioration de la demande intérieure ».
  • Après l’attentat terroriste avec un camion à Nice l’année dernière, les touristes étrangers ont commencé à éviter la France en plus grand nombre :
    • le taux d’occupation des hôtels de Paris a diminué de moitié par rapport à 2015.
    • 1,5 million de touristes français et internationaux ont renoncé à visiter Paris en 2016 par rapport à 2015.
  • En Italie, qui est devenu la ligne de front de la crise des migrants en raison des bateaux d’ONG transportant des «réfugiés» de Libye, offrant un service de taxi gratuit, le tourisme est également en déclin, les visiteurs évitant Rome en raison de peurs terroristes.
  • En Suède, le programme du gouvernement visant à transformer les centres de villégiature en centres de migrants a entraîné de graves pénuries d’hébergement pour les vacanciers. « Dans certaines municipalités, il n’y aura pas de lits d’hôtel », a déclaré Lena Larsson, PDG de Smaland Tourism.

Il semble en revanche que de nombreux touristes décident de se rendre aux États-Unis plutôt qu’en Europe, car le pays est nettement plus sûr depuis que des millions de migrants de pays musulmans, dont certains ont des sympathies avec les djihadistes, sont les nouveaux invités.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Stammers pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz