Quantcast
FLASH
[13/12/2019] Royaume-Uni : Les pro-#Brexit, anti-immigration, anti-Europe rejettent le socialisme dans un raz-de-marée électoral par 368/202 sièges  |  [11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Paz le 24 juillet 2017

Le journaliste de gauche du Spiegel, Sven Böll, avoue qu’il ne comprend plus le monde.

En tant que membre du jury du tribunal pour enfants de Berlin, il aperçoit comment « la loi se fait ridiculiser », en laissant les migrants sortir libres et impunis, pendant que leurs victimes ont été abandonnées.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« J’ai participé à plus d’une douzaine de cas, je n’ai encore jamais vu une femme accusée. Ce sont toujours des hommes, des jeunes hommes. La plupart avaient ce que l’on appelle une origine de la migration.»

Les accusés deviennent de plus en plus violents

« Près d’un quart des suspects ont moins de 21 ans.  Certains ont plus des dossiers criminels que leur âge. » 

Sven Böll témoigne de son expérience à la Cour pénale Moabit, la plus grande cour criminelle d’Europe. L’an dernier à Berlin, 16 000 personnes pour 100 000 habitants ont été attrapées pour avoir commis des crimes (et il y a tous ceux qui n’ont pas été attrapés). Et ce sont essentiellement des migrants.

« Blessures corporelles, abus sexuels, extorsion de fonds. Ce sont les “métiers” qui se développent. Après chaque cas, les criminels testent les limites du système en devenant de plus en plus brutaux», écrit Böll dans son reportage.

L’État se fait ridiculiser

« C’est pas possible !», s’exclame le journaliste de gauche outré, quand il apprend qu’un criminel d’Afrique du Nord a été libéré. Il a cambriolé et harcelé des gens sans défense et il a mené la cour par le bout du nez. Comme d’habitude chez les migrants, il a prétendu être adolescent en donnant un faux âge, en sachant qu’il serait condamné par le droit pénal de mineurs, bien plus clément.

L’effet des verdicts : proche de zéro

« Ce ne qu’a l’âge de 21 ans qu’on est traité comme des adultes », dit Böll, qui considère les verdicts trop cléments. 

« Secrètement, je ne suis probablement pas le seul dans la salle qui craignait qu’il disparaisse des radars après sa libération et que la justice ne le retrouve plus. Par conséquent, non seulement une sensation désagréable s’est installée en moi, mais en plus, nous –l’Etat de droit– avons l’air plutôt ridicules », admet Böll.

Le journaliste du Spiegel reconnaît clairement: « finalement, c’est notre Etat qui est en train d’échouer. »

Voici de quoi vous faire vous aussi péter les plombs : la statistique des crimes et délits commis en Allemagne selon le pays d’origine :

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Paz pour Dreuz.info.

Source: https://www.wochenblick.at/auslaenderkriminalitaet-spiegel-redakteur-platzt-der-kragen/

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz