Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 juillet 2017
Quel est le pire président depuis la Seconde guerre mondiale ?

La dernière étude de l’université Quinnipiac, dans le Connecticut, a beaucoup attiré l’attention. En France, elle a été soigneusement ignorée. Voici pourquoi.

Quinnipiac est réputée pour la qualité de ses sondages d’opinion politique. Elle vient d’interroger des Américains pour savoir quel était selon eux le pire président des États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • 33% des répondants ont nommé Obama comme étant le pire président depuis la Seconde Guerre mondiale et 28% ont placé Bush comme le pire président de l’après-guerre.

« Sur une période de 69 ans d’histoire américaine et 12 présidences, le président Barack Obama se retrouve avec le président George W. Bush au bas de l’échelle de popularité », a déclaré Tim Malloy, assistant-réalisateur du sondage Quinnipiac University.

  • Ronald Reagan est considéré comme le meilleur président depuis la Seconde Guerre mondiale, avec 35%, alors que pendant toute sa présidence, les médias français l’ont décrit comme un ridicule cowboy de série B, inculte, et arrivé au pouvoir par erreur. Pas étonnant que le public a moins confiance dans les journalistes que dans les vendeurs de voitures d’occasion – la profession jadis la plus détestée, qui vient d’être détrônée par la presse.
  • Reagan est suivi par les présidents Bill Clinton (18%) et John F. Kennedy (15%).

Et Obama reçoit un minable 8% de gens qui considèrent qu’il est un des meilleurs présidents.

Autre fait déprimant pour les médias qui soutiennent décidément toujours le mauvais candidat, le sondage Quinnipiac rapporte que 45% croient que la nation aurait été dans un meilleur état si Mitt Romney avait remporté sur Obama lors des élections présidentielles de 2012, et 38% disent que le pays serait pire avec une présidence de Romney.

Si vous vous posez la question concernant les sondages de popularité de Donald Trump publiés par vos médias, j’ai deux informations pour vous que vos journaux ne révèlent pas :

  1. Les instituts de sondage qui ont constaté que la confiance dans le président est très basse sont les mêmes qui ont affirmé qu’Hillary Clinton serait élue « dans un raz de marée ». Vous avez le droit de leur faire confiance. Moi pas.
  2. La confiance qu’ont les Américains dans le président Trump est peut-être faible, elle est encore largement supérieure à celle des médias.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source: https://www.usatoday.com/story/theoval/2014/07/02/obama-george-w-bush-quinnipiac-poll-reagan-clinton/11985837/

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz